Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog


07/03/2013

Faites de votre sommeil une oeuvre d'art !

 

sleep art

A quoi votre sommeil ressemble t-il? Découvrez le avec l'application mobile ibis Sleep Art! Placez votre iPhone à côté de vous, sur votre matelas. Tout au long de votre nuit, vos mouvements et votre respiration sont captés et traduits en coups de pinceaux, révélant l’art de votre sommeil.

Il y a quelques mois, Les hôtels Ibis ont invité des clients à venir transformer leur nuit en une véritable œuvre d'art. Quelques-uns des hotels du grooupe, situés à Paris, Berlin, Londres et Varsovie ont accueilli cette experience artistique unique.
Les mouvements des dormeurs, leur son, leur température furent enregistrés et retranscrits en données numériques afin d'être peints en temps réel par un robot basé à Paris. Un véritable challenge fusionnant art et technologie.
Ibis a souhaié qe tout le monde, n'importe où, puisse faire l'expérience Sleep Art. C'est pour cela que la gamme d'hôtel a developpé l'application Sleep Art ! !

 

sleep art

17:34 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sleep art, ibis |  Facebook | |  Imprimer | |

11/01/2013

Isabelle Bartoli avec le designer Benjamin Auzier au salon "Maison et objet" à Paris

Isabelle Bartoli, artiste peintre vient compléter la collection de la gamme artiste du designer Benjamin Auzier.
Elle vous donne rendez vous au Salon Maison et Objet à Paris (Hall 5b stand k30) dimanche 20 Janvier à partir de 15h et lundi 21 janvier à partir de 11h

bartoli


Table Basse Isabelle Bartoli /Benjamin Auzier désigner :Nouveaux Projets de collaboration

02/01/2013

"Eclairage" vous souhaite une bonne année !

bonne année.png

27/12/2012

La journée découverte modelage avec modèle vivant accueillie par l’ARPAC

stage.jpgLa journée découverte modelage avec modèle vivant sera accueillie par l’ARPAC le dimanche 20 janvier 2013 de 10h à 17h.
Cette journée est proposée par l’atelier Terre du Modèle Vivant nouvellement installé dans notre région à Buzignargues. Cet évènement s’adresse à tous ceux qui ont envie de tenter l’expérience d’une séance de modelage avec modèle, y compris les débutants.
Le programme de 6heures permettra a chacun d’apréhender l’anatomie et les proportions par des techniques d’observations simples et de réaliser un buste/silhouette d’homme en terre. Les frais de participation sont de 100 € (80 € pour les adhérents de l’ARPAC)
Le forfait comprend : le matériel, les frais de modèle et le repas de midi Sur inscription uniquement, places limitées. 06 26 81 65 43 et info@terredumodelevivant.fr
Programme détaillé sur le site : www.terredumodelevivant.fr
L’atelier Terre du Modèle Vivant propose des sessions de stages en résidence de 2 à 5 jours : modelage et dessin avec modèle vivant. Ces stages s’adressent à tous, artistes et amateurs éclairés, et sont particulièrement adaptés aux débutants. Ils sont animés par Henri-Paul Badet, sculpteur céramiste.

Pratique:
- l' Association régionale pour la promotion de l’art contemporain, Allée Marie Banégas, 511 route de la Pompignane, Castelnau Le Lez
- 04 67 79 41 11

08:06 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : arpac |  Facebook | |  Imprimer | |

26/12/2012

Les "environnements muséaux" de la plasticienne Muriel Bordier prolongée jusqu'au 5 janvier

 

muriel bordier, galerie annie gabrielli, montpellier

 

L'exposition de Muriel Bordier "Espaces muséaux" est prolongée jusqu'au 5 janvier. A voir à La galerie Annie Gabrielli (Montpellier) , 33rue François Delmas; Montpellier.

Artiste plasticienne polymorphe, Muriel Bordier a obtenu le Prix Arcimboldo en 2010. Ses réalisations témoignent d’une réflexion critique sur notre environnement en général et sur notre comportement en particulier.
Son travail se construit, dans le domaine de la photographie ou dans celui de la vidéo, comme un inventaire de nos travers avec une certaine distance. La série présentée par la galerie aborde, avec une pointe d’humour, les rapports entre l’architecture, l’accrochage, les œuvres et le public.
Elle nous invite, à partir de maquettes photographiées, à découvrir une nouvelle façon de regarder cet environnement muséal par le biais de l’exagération des caractéristiques d’une architecture propre, épurée, immaculée.
A travers une écriture photographique poétique, Muriel Bordier invente une ambiance aseptisée qui, à force de vide et de lumière, devient une vue de l’esprit, un espace immatériel, virtuel. Son point de vue transforme notre regard sur ces espaces muséaux : il ne sera plus tout-à-fait le même.
Faisant écho à cette série, la galerie présente également les dépliants « Bons baisers » et la vidéo « Tourista ».Les œuvres de Muriel Bordier sont présentes dans de nombreuses collections privées et publiques (Ville de Rennes, de La Rochelle, Conseil généraux, Fonds Régionaux d’Art Contemporain, artothèques...).

muriel bordier, galerie annie gabrielli, montpellier

muriel bordier, galerie annie gabrielli, montpellier

muriel bordier, galerie annie gabrielli, montpellier

muriel bordier, galerie annie gabrielli, montpellier

muriel bordier, galerie annie gabrielli, montpellier

23/12/2012

'Fragments/Sépia", une exposition de José Pirès à Nîmes

jose pires, nîmes

José Pirès est un créateur protéiformes dont le parcours lui a permis d’éviter toute classification. Il a exploré bien des domaines (mythologies, bestiaires, légendes, paysages...).
C’est en compagnie de ses nouvelles créations sur le thème du «flamenco» qu’il ouvre les portes de son atelier/galerie avec des travaux sur papier japon marouflés sur divers supports, laissant apparaître le travail en filigrane d’une technique longuement élaborée !

Prratique :
- Galerie José Pirès, 13 rue des Marchands,Nîmes
- Tél : 04 66 64 97 91

jose pires,nîmes

jose pires,nîmes

jose pires, nîmes

22/12/2012

A la galerie "Toiles de mer" de Peyriac de Mer (Aude)

toiles.png

20/12/2012

Melyn Barros le "nouveau fauve" au Volodia à Montpellier

 

melvyn barros, le volodia, monptellier

Le restaurant le Volodia à Montpellier,  avec son partenaire privilégié Loup Trentin de la galerie d'art Corps et Ame de Nîmes, propose une exposition de Melvin Barros. A voir.jusqu'au 18 février.
Melvyn  Barros élabore un style à fortes tonalités visuelles, basé sur les formes, la couleur, l'esprit de synthèse et l'humour. L'idée est de représenter une impression sociale et culturelle de notre époque, très imagée, à travers des productions colorées, ludiques et humoristiques.
L'art de Melvyn pointe aussi du doigt une société de consommation visuelle agressive et omniprésente, que ce soit dans les médias, la télévision, la publicité, les jeux vidéos, la vie quotidienne en général, où tout est mis en oeuvre pour que l'on soit abreuvés d'images avec ou sans notre consentement.
Son travail, qualifié par certains comme de la "figuration libre"ou"nouveau fauve", s' inspire de la vie en général et de la sienne en particulier.

 

melvyn barros, le volodia, monptellier

melvyn barros,le volodia,monptellier

Les fêtes joyeuses à la galerie "Toiles de mer" de Peyriac de mer (Aude)

sabine jeangeorges


Grâce à la petite fée japonaise Atsuko Ischii, Toiles de Mer a fait bonne pêche à l’orée des fêtes ! Sans l’air d’y toucher, son esprit acidulé a déteint sur la galerie Toiles de mer, et transformé astucieusement notre regard
. Tout prend un air de conte : les céramiques de Béatrice Brune (désormais représentée par ABC Home à New York), les vieux jouets de Claudine Picard, les têtes en bois d’Aurélia Chapelain.
Jusqu’aux paysages de Jürgen Schilling qui gagnent encore en mystérieuse densité alors que l’artiste, dans son atelier, explore le sfumato de Leonard.
 Y’a de la magie dans l’air.
Pratique :
- Sabine Jeangeorges, Galerie Toiles de Mer, rue du Four (face à la mairie), Peyriac-de-Mer (Aude)
- Jusqu’au 23 décembre.
- Ouvert tous les jours. De 14 h à 19 h du lundi au vendredi. De 10 h 30

19/12/2012

"Beauté et handicap", une exposition belle et différente à Nîmes

 

beauté et handicap

Quadriptyque aux métamorphoses » œuvre de Marie-Chloé Pujol-Mahotta, artiste dessinatrice et illustratrice.

 

Exposition de l'association des paralysés de France du Gard, à la Chapelle des Jésuites du 19 décembre au 27 janvier sur le thème "Beauté & Handicap".

 Depuis plusieurs années, la délégation de l'associartion des paralysés du Gard s’est engagée sur des projets culturels et artistiques, convaincue que ces derniers touchant l’imaginaire et l’inconscient collectif, peuvent être tout aussi efficaces que des campagnes de revendications traditionnelles.
Après un concours régional lancé auprès d’artistes d’amateurs qui a permis à 50 oeuvres d’être soumises au vote de trois jurys (professionnel, médias et public) le 2 octobre dernier, l'association présente l’exposition de 17 artistes peintres et sculpteurs qui ont accepté de laisser leurs imaginations fleurir sur le même thème. Le vernissage aura lieu le 19 décembre 2012 à 18h à la Chapelle des Jésuites à Nîmes.
L’exposition quant à elle est ouverte à tous du 19 décembre 2012 au 27 janvier 2013 de 10h à 18h, sauf le lundi. Pour accéder à la Chapelle des Jésuites, les personnes en situation de handicap moteur ont un accès prévu, par le jardin extérieur du Musée Archéologique, situé 13 Boulevard Amiral Courbet, à Nîmes.
                                       Les artistes participants:

 - Les artistes sculpteurs : Renée Bouillon-Perron, résidente nîmoise de 73 ans, expose dans l’Hérault, le Vaucluse, le Var et le Gard ;  Anne De Crezy est une artiste peintre et sculptrice gardoise de 62 ans. Elle expose depuis 35 ans dans l’Hérault et le Gard ; Michel Durand est quant à lui, un sculpteur âgé de 66 ans. Il sculpte depuis 20 ans et expose dans son antre féérique « L’Antre du Jacquart » de Bellegarde. b. - - Les artistes peintres :   Albert Martin est un artiste peintre qui expose à Nîmes dans son atelier/galerie, ainsi que dans toute la France et à Barcelone ;  Barbara Robinson 84 ans, peintre à Sommières, expose depuis 53 ans dans le monde entier ;Philippe Roussel est un peintre et galeriste nîmois de 49 ans, qui expose dans toute la France ; Jacques Bucchini, ancien professeur en histoire de l’art de 73 ans, expose en individuel ou collectif depuis 38 ans ; Lionel Catanzano est un héraultais de 42 ans. Il expose depuis deux années dans sa galerie à Agde ;  Estelle Contamin peintre et architecte d’intérieur de 35 ans, expose depuis 13 ans dans des expositions individuelles ou collectives . Claire De Montardy, 47 ans, est une artiste peintre et sculpteuse d’Agde. Elle expose depuis 13 ans ;  Françoise Gonnet 72 ans vit à Nîmes. Elle expose depuis plus de 22 ans ; Catherine Hachon est une artiste peintre nîmoise, qui expose depuis 19 ans en collectif et individuel ;  Eric Lafon, jeune peintre de 37 ans expose depuis 4 ans en individuel ou collectif à Nîmes ; Sandra Lienard, Héraultaise de 38 ans, expose depuis 5 ans en collectif et individuel à Sète, Montpellier et dans bien d’autres régions de France ; Chris Orvis est une peintre plasticienne de 64 ans. Elle expose à son atelier à Agde ;  Marie-Chloé Pujol-Mohatta est une jeune dessinatrice, illustratrice, qui expose depuis 14 ans à Paris, dans le Gard, le Vaucluse et ailleurs ; Julien Servy, est un peintre, galeriste depuis 2010 à Nîmes et webdesigner de 31 ans.

beaute et handicap 

« Regarde-moi » œuvre de Lionel Catanzano, artiste peintre

A Toulouse de l'art, du multimedia et un joli conte de Noël sur le donjon du Capitole

toulouse, noêl

toulouse, noel

A Toulouse pour les fêtes de Noël, le donjon du Capitole brille de mille feux et la La cour Henri IV accueille, jusqu’au 31 décembre, trois installations d’artistes pleines de poésie.

Des SMS et une BD sur le Donjon du Capitole. -  Le temps des festivités, le monument accueille une projection visuelle luminescente. Ce spectacle d’images "Les Holons du Donjon" nous transporte à travers la mémoire du lieu. Chaque soir, la façade du beffroi est ainsi prise d’assaut par les holons, « de petits personnages qui vivent enfouis à l’intérieur de nous-mêmes et jaillissent du fond des âges ».
Mais pas que, sont aussi projetés les messages envoyés par les smartphones des spectateurs via un QRcode, affiché à proximité.
Pratique : spectacle d’images sur le Donjon du square Charles de- Gaulle, par Aymeric Reumaux, du 15 au 23, tous les jours, 17h30-19h30 en continu.

Trois artistes dans la cour Henri IV. - ’Étienne Saglio, artiste circassien formé au Lido de Toulouse, est à mi-chemin entre la magie et la contemplation, propose "Le silence du monde". Une insrallation unique, entre ombre et lumière. Sur de hautes tables, l’artiste a installé un petit monde de silence et d’éternité peuplé de nuages sous cloches de verre, de danseurs en papier tourbillonnant et de cordes.
La compagnie espagnole "Onirica mecanica" a, elle, mis en scène un monde extraodinaire. Un cirque bancal, sans animaux, donne à voir des êtres étranges, tous plus bizarres les uns que les autres.
 Avec le Tricot de Denise, une autre installation de la compagnie touloousaine "Sans gravité", , des balles jonglent toutes seules, un robinet en lévitation qcoule indéfiniment. À la croisée du cirque et de la magie, la compagnie toulousaine  propose un monde fantasmagorique à l’univers volontairement désuet.
Pratique: la visite des installations de la cour Henri IV est ouverte jusqu’au 31 décembre, tous les jours de 14h à 19h.

toulouse, noel

touloouse, noel

toulouse, noel

09:00 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : noel, toulouse |  Facebook | |  Imprimer | |

18/12/2012

Montpellier : visite ce soir mardi de l'exposition "l'âne musicien"

frac lr.pngCe soir, mardi 18 décembre à 18h30, au FRAC LR : visite de l’exposition "L’Âne musicien" par Emmanuel Latreille, directeur du Frac.
Pratique :
-
Entrée libre
- 4 rue Rambaud, Montpellier
- Tel.  04 99 74 20 35
- Du mardi au samedi, de 14h à 18h - fermé les jours fériés

"La fin du monde n'aura pas lieu" : en direct de Bugarach avec le photographe David Richard

 

david richard, bugarachdavid richard, bugarach

"La fin du monde n'aura pas lieu" : un étonnant travail du photographe David Richard qui sera projeté le 21 décembre, à « Pierres Vives », la cité du savoir et des sports pour tous, à Montpellier lors d’une soirée ludique intitulée « La fin du monde n’aura pas lieu ».

 Le photographe sera en liaison directe de Bugarach, via une visio-conférence de 19h30 à 20H30. David Richard est à Bugarach du mardi 18 Décembre au 22 décembre 2012 , afin de terminer ce premier volet de son reportage. En parallèle, il réalisera, non sans humour, un reportage autour de la sur-médiatisation de cette histoire d’Apocalypse à Bugarach.

David Richard, photographe, co-fondateur du collectif Transit, basé à Montpellier qui a fêté cette année ses 10 ans, a réalisé durant un an et demi le premier volet de son reportage « Les territoires magiques à travers le monde » , intitulé : « Apocalypse ou le nouveau monde » .
Une approche documentaire à la fois poétique et réaliste, pour rendre compte des univers magiques au travers des imaginaires de chacun des personnages rencontrés, sur un territoire rebaptisé « le triangle ésotérique ou triangle d'or » qui s’étend de « Rennes-les bains, à Bugarach en passant par Rennes-le-château » dans la haute vallée de l’Aude. (Ce territoire attire une population de Néo-ruraux vivant parfois en marge de la société, qui partagent des valeurs et des croyances héritées d'une multitude de courants spirituels, sectaires ou ésotériques.
Pour beaucoup cette région est une véritable terre d'élection, un vecteur de développement spirituel hors du commun. De fait, ce petit coin du monde porte des mystères, des croyances ou légendes propres à enflammer les sujets épris de mondes invisibles. Cela va du tombeau du Christ en passant par les mystères des cathares , de la présence de ceux que l'on nomme les "intra" pour intra-terrestre et les extra-terrestres , on parle aussi vortex et porte spacio-temporelle ainsi que d'un pic qui serait le chakra du coeur de la planète Terre: le pic de Bugarach.
Ici on cause éveil de la conscience au Bar du village, réincarnation chez le boulanger, et quête du Grall au restaurant Grill du camping. Ici vivent ufologues, ésotéristes, spiritualistes et sorciers de toutes origines.Pour beaucoup d'entre eux, l'apocalypse est en cours et va donner naissance à un nouveau monde, l'ère du verseau. ) Une partie de ce travail a été présentée plusieurs fois cette année lors d’expositions et de projections :
- À Marseille et à Lille, dans le cadre d'une rétrospective du collectif Transit proposéepar la FNAC. - «Aux rencontres photographiques d’Arles», début juillet
- A Perpignan, pendant le festival « Visa pour l’image » , début septembre
- A Montpellier, dans la salle Dominique Bagoüet dans le cadre de l’exposition rétrospective du collectif Transit soutenue par la mairie :
- A Paris, galerie Dupont , dans le cadre du mois de la photo Des extraits de ce reportage ont été publiés -dans un livre réalisé et édité par le collectif Transit, à l’occasion de leurs 10 ans d’existence : « La conspiration des instants »
- dans la presse nationale et internationale : Le Monde Magazine, Causette, Courrier international, VI ( Suède), The Daily Mail.
"

david richard, bugarachdavid richard, bugarach

Vingt artistes au marché de noël à Frontignan

frontignan une.jpgJusqu'au 21 décembre à la Galerie Bresson, 30 Boulevard Victor Hugo à FrontignanFrontignan, exposition avec les artistes suivants :  Moss, Florence H artiste, Djihem, Ch'ko, Jean-Jean Jacques Royo, Stephan Vivier, Gom's, Annie Quedrue-Streliski, Denis Bonnes, Luc Giroux, Myriam Dubrac, Miranda, Jacky Schmitt, Elisabeth Masson, Daniel Ferrer, Marina Di Dona, Marie Vandewynckele, Sylvie Salavera, Vero Lhommet.

 

09:16 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : frontignan |  Facebook | |  Imprimer | |

17/12/2012

Claudio Isgro à Perpignan : une fenêtre carrée pour horizon !

claudio isgro, galerie castan, perpignan

claudio isgro, galerie castan, perpignan

Exposition de Claudio Isgro à la galerie Castan à Perpignan (3 place Gambetta). A voir jusqu'au 19 janvier de 14h30 à 19h30 (du lundi au samedi).

Diplômé auprès du Département de Photographie de l'Institut Européen de Design (Turin) Claudio Isgro crée, en 1998,  avec quatre autres photographes l'association culturelle F.I.N.E. (Fotografia e Incontri con le Nuove Espressioni) suivie par l'ouverture d'un espace dédié aux jeunes artistes. Son activité d'auteur paraît dans le livre de Marina Miraglia «Il '900 in fotografia » Il vit et travaille à Portel des Corbieres (Aude).
Voici comment cet artiste parle de son travail : "C'est un geste simple. On prend une feuille et on la partage en deux par une ligne. Lentement un paysage commence à apparaître. Terre-ciel, mer-terre, mer-ciel. C'est l'idée de base de mon travail. Paysages du monde intérieur. J'ai travaillé avec le mode photographique sans employer le moyen photographique. Acides, lumière, papier sensible et avec une fenêtre carrée j'ai recherché le paysage. Une feuille équitablement partagée en deux. Une partie plus claire et une partie un peu plus foncée. La mise au point est sur la ligne de séparation-union entre les deux parties. Zone vivante. C'est le point où la rencontre se fait. Homme-femme, jour-nuit, lumière-ombre. Ligne d'équilibre et d'harmonie, mais aussi lieux du doute et des choix. Un non-point de ciel, mer et terre. Zone ou tout est et rien n'est".

claudio isgro, galerie castan, perpignan

claudio isgro, galerie castan, perpignan

16/12/2012

"Adieu la suisse" : un riche éventail de la photographie documentaire au Pavillon populaire (Montpellier)

nicolas faure

Nicolas Faure : «Versoix GE, février 2012»

theo frey
Théo Frey :"Epandage de fumier 1941"


edition schoereder.png

Editions Schroeder : «Linthal - Vue de la Route du Klausen, vers 1910»
© Collection Fotostiftung Schweiz


 

Le Pavillon Populaire de Montpellier présente l'exposition "Adieu la Suisse ! Construction et déconstruction d'un mythe photographique". A voir  jusqu'au dimanche 10 février 2013. Avec les photographes suivants: Hans Baumgartner, Erich Busslinger, Jean-Luc Cramatte, Nicolas Faure, Théo Frey, Yann Gross, Hans Peter Klauser, Gotthard Schuh, Christian Schwager, Jules Spinatsch, Albert Steiner, Martin Stollenwer et Jakob Tuggener. L'installation vidéo "Inland-Archiv" d'Erich Busslinger complète l'exposition.

L’exposition « Adieu la Suisse !» propose six points de vue marquants issus du riche éventail de la photographie documentaire récente qui s’est développée en Suisse depuis les années 1990. Leurs qualités sont d’autant plus évidentes lorsqu’on les confronte avec une sélection de photographies classiques plus anciennes.
Dès la fin du XIX ème siècle, ce petit pays du centre de l’Europe s’est forgé une image qui mettait les montagnes en point de mire, exaltant ainsi ces paysages spectaculaires. Des décors idylliques de lacs et de fleuves, des mondes sauvages faits de neige et de glace, ou encore l’harmonie bucolique entre l’homme et la nature dominaient l’iconographie suisse. Au sein de cette mythologie, le monde urbain ne tenait qu’une place réduite et les traces inopportunes de civilisation étaient méticuleusement gommées.
Dès le début, la photographie a joué un rôle important dans la construction de cet « autoportrait ». Durant des décennies – et encore largement au cours du XX ème siècle – la plupart des photographes se consacraient aux milieux ruraux traditionnels, s’efforçant de toujours ajouter de nouvelles facettes à la splendeur des paysages. Le tourisme avait une profonde influence sur la perception de la Suisse à travers la photographie : la nostalgie d’un pays intact et vierge attirait vers les régions alpines les voyageurs de toute l’Europe, mais induisait également une reproduction (photographique) quasi industrielle de ces rêves sous la forme de cartes postales, albums et éditions à grands tirages, finalement repris à des fins artistiques par de grands photographes.
Un des exemples les plus connus en est Albert Steiner dont les travaux ne peuvent en aucun cas être séparés du contexte touristique des années 1920, ce qui n’empêche pas qu’ils eurent également sur un plan stylistique une influence marquante sur la photographie suisse.
Dans l’esprit du photoreportage des années 1930 à 1950, une grande partie de l’analyse photographique de la Suisse se résumait à une « défense spirituelle du pays » ; la tendance à une sublimation du tourisme laissait alors de plus en plus souvent la place à un pathos nationaliste.
Le besoin de saisir par la photographie la beauté des paysages suisses, ou de la renforcer à travers certains messages, se retrouve toutefois même chez les auteurs qui défendaient une position esthétique indépendante. Gotthard Schuh, Hans Baumgartner, Theo Frey, Hans-Peter Klauser et Jakob Tuggener avaient certes un point de vue très différent sur leur propre pays, mais contribuaient également, chacun à sa manière, à conserver le milieu rural et le paysage vierge et immacué au centre du discours photographique.

 Pratique :
- Entrée libre
- Horaires d'ouverture : de 10h à 13h et de 14h à 18h du mardi au dimanche inclus.
-  Visites guidées gratuites : tous les vendredis à 16h et tous les samedis à 11h, 14h30 et 16h.
- Pavillon Populaire. Tel : 04 67 66 13 46

adieu 1.png

 Edition P.Z. : Obersee und Brünnelistock, vers 1900»
© Collection Fotostiftung Schweiz

albert steiner

Albert Steiner : "Jour d'été à la montagne vers 1920"

adieu 2.png

 Yann Gross : «Danse en ligne, les Marécottes, Valais 2005»
© Yann Gross

15/12/2012

Pézenas : du bois, de la terre, du marbre et des sculpteurs

olivier delobel

Olivier Delobel "Gros calin" 2012

A Pézenas, avec la galerie Arts 23 et en partenariat avec la mairie,  une exposition sculptures démarre le 20 décembre prochain à Pézenas.
Trois sculpteurs participent à cette exposition "Bois, Terre, Marbre". A voir  du 20 décembre au 6 janvier  avec :  
- Olivier Delobel, terre : après un passage dans la bande dessinée et un dipôme en histoire de l'art, Olivier Delobel devient tailleur de pierre. "Ce qui me plaît dans la sculpture, explique sur son site, cet artiste, c’est l’absence d’intellectualisation de la chose, c’est-à-dire qu’on voit une forme en trois dimensions, on la représente en trois dimensions, on pense une forme, on représente une forme "
- Mattia Polli, marbre : les "Personnages" sont les dernières sculptures, en partie autobiographiques de cet artiste. Elles sont inspirées par l'homme et par ses métiers. "Des professions, dit-il, qui ont caractérisées ma famille, naissent des figures archétypiques, toujours caractérisées par une simplification accentuée"
 - Gérard Saëz, bois : fort de 30 années d’ expérience dans le domaine de la sculpture en taille directe. Gérard Saez  propose des pièces uniques dans différentes essences de bois et depuis 2007 des oeuvres en marbre du Languedoc.
.
Pratique :
- A voir à Flottes de Sebasan, Place Gambetta, Pézenas.
- Entrée libre
- Ouvert tous les jours, de 10h30 à 12h30 et de 14h30 à 18h.

mattia polli
Mattia Polli "Charpentier" 2011

gerard saez
Gérard Saez : sculpture sur marbre

 

 

 

14/12/2012

Dix artistes de la scène Graffiti/street art à Montpellier

outline

 

 

Afin de promouvoir l’art urbain contemporain, Montana Gallery et la Ville de Montpellier (Galerie Saint-Ravy) s’unissent du 15 décembre 2012 au 26 janvier pour offrir au public toute l’étendue et la richesse du graffiti à travers une exposition de grande envergure : l’exposition Outline… parce que le graffiti est une discipline contemporaine en dehors des lignes.

Ainsi, la ville de Montpellier et Montana gallery en cette fin d'année, accueillent un plateau de dix artistes locaux et internationaux de la scène Graffiti/street art.
A voir du 15 décembre au 4 janvier à la galerie Saint-Ravy  qui hébergera une partie de la collection de ces dix  artistes de renom : Alexone Dizac, Pro176, Momies, Eackone, Fode, Zest, Smole, Nasty, Mist, smash137, à la galerie Saint Ravy à partir de 18h30.
La seconde partie de la collection sera présenté à la Montana gallery, avec présentation du catalogue Outline et dédicaces par les artistes présents

Vernissage de la première parti de l'exposition Outline à la galerie Saint Ravy, aujourd'hui vendredi 14 décembre à partir de 18h30, et la seconde partie de l'expo et présentée le demain samedi 15 décembre à la Montana gallery à partir de 14 h.

galerie saint ravy,montpellier

galerie saint ravy,montpellier

 


 
 
 

 

A découvrir : les trésors de l'art modeste à Sète

miam , setemiam, sete

 

Les trésors de l’art modeste sur une mise en scène d'Hervé Di Rosa et Bernard Belluc, à voir  dans des caravanes ou dans des vitrines du MIAM. 
Cette collection a pour ambition de changer le regard que porte le spectateur sur ces arts marginaux et de les rendre accessibles à tous.
Son fonds est constitué de milliers d’objets emblématiques de l’art modeste : cadeaux Bonux, farces et attrapes, soldats Mokarex, pochettes-surprises, poupées Barbie, figurines des années 70 et 80..., tout ce que l’on jette ou que l’on oublie dans les fonds de tiroirs.
Ces objets manufacturés ou artisanaux, souvent clinquants, inutiles et bariolés, viennent des périphéries de l’art naïf, de l’art brut ou de l’art populaire.
Pratique:
- Du samedi 15 décembre au dimanche 17 mars
- Musée International des Arts Modestes, 23 quai Maréchal de Lattre de Tassigny, Sète
- Tel. : 04 67 18 64 01
- Horaires d'ouverture : 10h/12h ; 14h/18h tous les jours sauf lundi.
-  Tarifs : 5euros , 2 euros  étudiants et enfants + 10 ans, 3 euros  groupes plus de 10 personnes.

A la galerie de l'Ancien courrier, des artistes emblématiques et une nouvelle : juliette Lemontey

 

galerie de l'ancien courrier

La Galerie de l’Ancien Courrier vous propose de découvrir les nouvelles œuvres de ses artistes emblématiques ainsi que les toiles d’une nouvelle artiste nommée Juliette Lemontey.
 Pour l'occasion la galerie sera exceptionnellement ouverte les dimanche et lundi (16, 17, 23 et 24) de 14h30 à 18h.
Pratique :
- Galerie de l'Ancien Courrier 3, rue de l'Ancien Courrier, Montpellier.
- Tel.  04.67.60.71.88.
- Ouvert du Mardi au Samedi, de 10h30 à 13h et de 15h à 19h

juliette lemontey

13/12/2012

Xavier Roz avec Sudestampe à la galerie le "Lac gelé" à Nîmes

lac gelé.png

Dans le cadre de Sudestampe, la galerie "Le lac gelé" (Nîmes) présente Xavier Roz. A voir jusqu'au 29 décembre
Javier Roz met en oeuvre des projets fondés sur une image ou une idée, son travail explore différents supports, la peinture, la photographie, la vidéo, mais l’image en reste la base. Il a participé à de nombreuses expositions collectives et personnelles, et a reçu de nombreux prix. Ses oeuvres font partie de collections publiques et privées en Espagne, en France, en Italie et aux États-Unis?
Depuis 2011 il combine son travail de création avec des cours et des ateliers relatifs à divers aspects des processus du dessin, de la photographie et de la création.
« Dessiner une ligne qui va vers l’intérieur. Le processus de création comme méthode de connaissance de soi, comme une recherche audelà de la parole. La difficulté est de poser les questions", assure Xavier Roz
"
Pratique:
- Galerie le Lac Gelé 3 grand rue, Nîmes
-Tel. 04 66 36 76 49 
- www.lelacgele.org

Sérignan : Guillaume Leblon, une seconde peau de plâtre pour repenser l'espace

guillaume leblon

 

Le Musée régional d'art contemporain à Sérignan consacre à l'artiste Guillaume Leblon une importante exposition personnelle sur les deux niveaux du musée. A voir jusqu'au 24 février.
 Formé à l'École des Beaux-Arts de Lyon jusqu'en 1997, Guillaume Leblon (Lille, 1971) a poursuivi ses recherches à la Rijksakademie d'Amsterdam et expose régulièrement en Europe et aux États-Unis. L'artiste ancre ses recherches dans l'héritage conceptuel des années 60.
Il interroge l'œuvre, sa nature et sa structure d'œuvre, sa relation à l'espace. Les stratégies spatiales organisées par l'artiste et le choix même des matériaux visent à mettre en scène des rapports entre l'individu et l'espace.
Entre nature et culture, réalité et fiction, gravité et légèreté, superficie et densité, intériorité et extériorité, l'artiste aux installations et aux médiums protéiformes, crée une œuvre empreinte d’une certaine mélancolie et d’une touche de mystère. Guillaume Leblon, qui se définit comme un artiste d'atelier, travaillant dans l'instabilité, reste évasif : "Je me contente de déconstruire, d’additionner ou de soustraire, en fonction de ce que j’ai sous la main dans l’atelier". Au rez-de-chaussée, un sol en plâtre à parcourir occupe les 550 m², uniformisant tout l'espace. Le plâtre, matériau utilisé dans la construction depuis l'antiquité, unifie l'espace dans une pellicule réparatrice, protectrice. En recouvrant le sol, le plâtre apparaît comme une seconde peau, une manière de re-panser l'espace.

Pratique:
- Muse régional d'art contemporain, Sérignan
- 146 avenue de la Plage BP 4 34410 Sérignan
- Tél: 04 67 32 33 05

-

guillaume leblon

12/12/2012

Les dessins de l'avent d'Estelle Lacombe

estelle lacombe

Estelle Lacombe sur son blog propose une série de dessins pour l'avent..
Cette artiste plasticienne ouvrira son atelier de Sussargues (1 impasse des Mouchères) les 15 et 16 décembre (10h/19h) pour une Boutique Ephémère.
Une occasion de découvrir autour d'un verre les gravures et peintures de Laurence Briat, Vincent Dezeuze et Clothilde Staes.

estelle lacombe

Vous voulez découvrir la beauté "Noire velours": allez à Octon!

judith rotchild

Dans le cadre de Sudestampe, exposition " Noirs Velours ", gravures en manière noire au village des Arts et Métiers d'Octon. A voir jusqu'au 13 janvier.

 Cette exposition réunit des artistes des quatre coins du monde tant la pratique de cet art de la gravure, à la « manière noire », est devenue très rare. Cette technique difficile et particulière vit le jour vers le XVIIe siècle et s'utilise pour la reproduction des grandes oeuvres peintes de l'époque et notamment des portraits.
Elle permet d'obtenir une très large palette du noir intense « velouté » au blanc éclatant et emprunte les gris les plus subtils. « Brumes matinales », de l'artiste japonais Mikio Watanabé, en est le témoignage de cette magnificence-finesse du dessin et de cet aspect velouté.
Miguel Aldana, Holly Downing, Stuart Duffin, Maurice Pasternak, Christine Ravaux, Judith Rothchild, Donatella T. et Mikio Watanabé se partagent l'affiche de cette exposition. Ces huit artistes présents, aux sensibilités contrastées et très fortes, offrent aux visiteurs un sentiment de sérénité dans cette « manière », sans jamais rien lâcher de leurs engagements.
Est-ce dû à ce travail si méticuleux à la préparation des plaques de cuivre ? Nous imaginons bien la posture de l'artiste quas-méditative exerçant avec précision les tracés de son oeuvre. Si vous voulez découvrir la beauté "Noire velours", allez à Octon !

"Mes elles" : une exposition d'Alix Colmant au pôle culturel du château d'Assas (Le Vigan)

 

alix colmant, le vigan

"Mes Elles": une exposition de la photographe plasticienne 'Alix Colmant au pôle culturel du château d'Assas au Vigan. A voir jusqu'au 15 février.

Après une formation à l’école d’art Maximilien Vox et à l’université de paris VIII, photographe et plasticienne, Alix Colmant poursuit ses recherches artistiques.
Colorées, festives,  baroques, ses créations montrent aussi l’intérieur du vivant, un monde organique observé de si près qu’il en devient troublant.
Alixire, ou de son nom dans le civil Alix Colmant est née à Paris en 1963. Après une école d’art où elle étudie de nombreuses techniques d’expression plastique, elle poursuit ses études. Son parcours professionnel commence par le graphisme éditorial.
Ensuite, départ pour la campagne cévenole où elle vit et travaille actuellement. Elle expérimente une approche physique de la nature grâce à son mari agriculteur. Depuis 2000, elle se consacre également à l’enseignement des arts plastiques.
En parallèle, elle poursuit son travail dans le domaine de la photographie, de l’art végétal et de la sculpture, chaque médium se nourrissant de la pratique des autres. Elle réalise également des installations de Land-Art qui interrogent la relation nature-culture et l’artialisation du paysage. 
Ces dessins intègrent l’art du tatouage Maori mais ils traduisent aussi l'art au féminin. Superbe!
 Pratique :
- Pôle culturel du Château d'’Assas 11 rue des Barris, Le Vigan
- Tel : 04 99 64 26 62

alix colmant, le vigan

11/12/2012

"Bois, terre, marbre" à Pézenas du 20 décembre au 6 janvier

 

arts 23.png

 
Bois Terre Marbre une exposition à voir du 20 décembre au 6 janvier à Pézenas, place Gambetta, Flottes de Sebasan. Sculptures d'Olivier Delobel, Mattia Polli, Gérard Saëz.
https://www.facebook.com/arts.23.Pezenas
 
 
 

Expositions : les vernissages du mois de décembre

galerie 176 décembre, 19h, Montpellier (installation) : à l’occasion du Design Tour La "Galerie 17" vous invite à découvrir l’installation lumineuse d’André Dumonnet « DeepBlackMatt » ainsi qu’une sélection de pièces de mobilier d’artiste et d’architecte de la seconde moitié du XXème siècle. Vernissage le jeudi 6 décembre à partir de 19 heures. 17, rue du Palais des Guilhem, Montpellier Tel.04 67 60 66 48

 

 

 

 

 

 

isabelle marsala6 décembre, 18h, Montpellier (Peinture) : dernière exposition de l'année à la laiterie des beaux-arts ! Isabelle Marsala expose ses "Travaux croisés" avec Marc na, mir.a et Magali Junique? A voir du 6 au 31 décembre. Vernissage le jeudi 6 à 18h avec un défilé de mode de Mir.a à 19h30 (collection hiver avec les peintures d'Isabelle Marsala et les textes de Magali Junique.
Pour tout renseignement : La Laiterie des Beaux-Arts lieu de rencontres artistiques et culturelles restaurant bar : 09 54 93 44 36.

 

 

 

 

 

 

 

 

7olivier carmen décembre; 18h, Sète (Peinture) : à la Galerie Yves Faurie à Sète, vendredi 7 décembre dès 18h et jusqu'à 22h, vernissage de l'exposition d'Olivier Carmen. Au cours de sa dernière exposition à la Galerie Yves Faurie, Olivier Camen magnifiait les stars hollywoodiennes. Cette fois, c'est au tour de Maria Callas, la divine, d'étinceler à travers les toiles brodées d'Olivier Camen.

 

 

 

edith ruiz7 décembre, 19h, Nîmes (Peinture) : pour la 5ème année consécutive Edith Ruiz accroche ses dernières toiles au "Jean Jaurès", et ce sera une fois de plus l'occasion de retrouver ses amis, partager un moment d'amitié et un verre. Exposition du 7 décembre au 11 janvier. Vernissage vendredi 7 décembre 19h.








isabelle bartoli7 décembre, 19h, Montpellier (Peinture, sculpture) : Isabelle Bartoli (Peinture), Jean-Pierre Dupin (Sculpture) exposent à la galerie Expo 1- ArManiac 6 rue Bonnier d'Alco à Montpellier. Tel.04 67 59 15 40.

 

 

 

 

 

 

 

philippe roussel7 décembre, 18h, Nîmes (Peinture) : « Cats » première exposition personnelle de Philipe Roussel dans son nouvel atelier. Travaux récents sur papiers, toiles et bronzes. A voir du 7 décembre au 31 décembre. Vernissage le 7 décembre à partir de 18h. Atelier -Galerie, 9, rue Emile Jamais,;Nîmes. Tel. 06.50.80.93.30

 

 

 

 

 

aline  jansen7 décembre, 17h30, Arles (Peinture) : Aline Jansen investit la chapelle Sainte Anne d’Arles Place de la République (centre) du 4 au 19 décembre. "Espaces associés intemporels" : c'est le titre de cette exposition.. Vernissage : vendredi 7 décembre à 17H30.

 

 

 

 

 

michel Tombereau7 décembre, 18h30, Nîmes (peinture) : "Chlorophyle, carotène... xanthophyle et autres pigments" : une exposition de Michel Tombereau et Josè Pirès. A voir 11 bis avenue Carnot à Nîmes. Vernissage vendredi 7 décembre à partir de 18h30 avec la participation des caves de Gallician.

 

 

 

 

 

parcours d'artiste montpellier7 décembre, 18h30, Montpellier (Parcours d'artistes) : douzième" Parcours d'Ateliers d'Artistes" de Montpellier les 8 et 9 décembre de 11h à 20h. Pour sa 12e édition le "Parcours d’Ateliers d’Artistes de Montpellier" propose une sélection de 37 artistes, en grande partie professionnels, dans 29 lieux différents. Vernissage le 7 décembre à partir de 18 h 30 salle Saint-Ravy Chaque artiste est invité à apporter une oeuvre sur place pour vdonner un aperçu de son travail. Bonne randonnée artistique dans les rues de Montpellier.

 

 

 

 

8galerie next décembre, 15h, Toulouse (Pop-art) : exposition Michel Soubeyrand du 7 décembre au 12 janvier Vernissage ehttp://www.nextgalerie.com/n présence de l'artiste samedi 8 décembre à partir de 15h à la galerie Next à Toulouse (15 rue Croix Baragnon)

 

 

 

 

 

 

 

leoniapple wessels9 décembre, 15h, Agde (Peinture) : Léoni Appel-Wessels vous accueille, dimanche 9 décembre de 15h à 18h pour le vernissage de son exposition à l' Espace Liberté en Agde 14, rue Louis Bages, Agde (Tel. 06 09 80 25 23). Exposition du 29 novembre au 26 décembre. Présence de l'artiste le jeudi, samedi et dimanche de 15h à 18h et sur rendez-vous leoniapwes@gmail.com

 

 

 

 denis leenhardt

13 décembre, 18h, Fabrègues (Encre) : La dernière fois c'était en 1997 ! Denis Leenhardt récidive donc, en exposant cette année, 39 encres à la Mairie de Fabrègues
. Expo Tout le mois de décembre, et Vernissage le Jeudi 13 décembre dès 18h.
Si certain(e)s veulent se faire dédicacer son joli bouquin, qu'à cela ne tienne : ce sera avec plaisir qu'il le "gribouillera" sur la page de garde des "Pays pas sages de Denis Leenhardt.

 

 

 

 

 

miam, sete14 décembre, 18h30, Sète (Art modeste) :  les trésors de l’art modeste sur une mise en scène d'Hervé Di Rosa et Bernard Belluc, à voir dans des caravanes ou dans des vitrines du MIAM. C Cette collection a pour ambition de changer le regard que porte le spectateur sur ces arts marginaux et de les rendre accessibles à tous. Vernissage vendredi 14 décembre à 18h30. A voir jusqu'au 17 mars.

 

 

 

 

 

 

 

 

carre.png14 décembre, 18h, Nîmes (Petit format) : près de cent artistes internationnaux font le pari de montrer leur talent et leur métier dans un unique format de 15x15 , CARRÉMENT!!! C'est l'accueil proposé par les "4,Barbier" à Nîmes , rue Maubet, à partir du vendredi 14 décembre à 18 heures !

 

 

 

 

 

 

 

claudio isgro14 décembre, 18h30, Perpignan (Photographie) : exposition de Claudio Isgro à la galerie Castan à Perpignan (3 place Gambetta). A voir du 14 décembre au 19 janvier de 14h30 à 19h30 (du lundi au samedi). Vernissage le vendredi 14 décembre à 18h30.

 

 

 

 

 

 

 

georges roux14 décembre, 19h, Béziers (Peinture) : du 15 décembre au 15 avril, le Musée des Beaux-Arts de Béziers propose une exposition du peintre et illustrateur biterrois George Roux.Vernissage le vendredi 14 décembre à 18h30.


 

 

 

 

 

 

 

 

beauté et handicap.png19 décembre, 18h, Nîmes (Peinture/sculpture) : exposition de l'association des paralysés de Frace du Gard, à la chapelle des jésuites du 19 décembre au 27 janvier sur le thème "Beauté & Handicap". Vernissage ce mercredi à 18h.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

melvyn barros19 décembre, 18h30 ,Montpellier (Peintures) : exposition de Melvyn Barros au restaurant Le Volodia à Montpellier du 17 décembre au 18 février. vernissage le mercredi 19 décembre à partir de 18h30. Le Volodia, 29 rue Jean-Jacques Rousseau, Montpellier

 

 

 

 

 

 

 

1philippe roussel9 décembre, 18h, Nîmes (Peinture) : à la chapelle des Jésuites à Nîmes, deuxième volet de l'exposition '"Beauté et handicap" dansle cadre du festival "Artdessens" et des ateliers du handicap de la ville de Nîmes. Une exposition à voir jusqu'au 27 janvier. Ouvert tous les jours de 10h à 18h. vernissage le mercredi 17 décembre à 18h à la chapelle des Jésuites. (Photo ci-contre Midi Libre)

 

 

 

 

pires.png21 décembre, 18h30, Nîmes (Peinture) : vernissage de "Fragments/sépia, l'exposition de Josè Pires le vendredi 21 décembre à la galerie José Pirès, 13 rue des marchands à Nîmes. A cette occasion, José Pirès présente ses dernières créations

 

 

 

marie couchinho21décembre, 17h, Montpellier : exposition à l'atelier de Marie Miss'Terre avec Marlène Maurel, Marie Couchinho, Isabelle Magoni (Sculptures), Philippe Loubat (Peintures) du jeudi 20 au samedi 23 décembre (13h/19h). Vernissage le vendredi 21 décembre à 17heures.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

nicolas guillerme21 décembre, 18h30, Montpellier : vendredi 21 décembre à partir de 18h30, vous êtes cordialement invités, si les Mayas nous en laisse le temps, au vernissage sur le thème de "La fin du monde", présentation des travaux des élèves de l' Atelier 31.

22:08 Publié dans Agenda | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |

Atelier 31 : vernissage sur la fin du monde... et une idée de cadeau

nicolas guilllerme, atelier 31

 

 Vendredi 21 décembre 2012 à partir de 18h30, vous êtes cordialement invités, si les Mayas nous en laisse le temps, au vernissage sur le thème de "La fin du monde", présentation des travaux des élèves de l' Atelier 31.
Si vous êtes à la recherche d'une idée cadeau pour Noël, un stage de dessin : voila une idée originale. Pour cela contacter l'Atelier 31.
Pratique :

- Atelier31, 8 bis, rue André Michel, Montpellier - Tel. 04 67 72 62 71 - contact@atelier31.f

Rodez : Pierre Soulages visite son futur musée. Ouverture prévue en mai 2014

 

soulages pierre

Le peintre Pierre Soulages a visité hier, à Rodez,  le chantier de son futur musée en compagnie de son épouse, Colette, du conservateur du musée, Benoît Decron, et de personnalités politiques dont le maire de Rodez, Christian Teyssèdre.
La deuxième donation d'oeuvres de l'artiste, évaluée à 6,8 millions d'euros, a été officialisée le 4 décembre. Pierre Soulages s’est dit convaincu par la qualité architecturale du bâtiment ruthénois au moment de choisir à qui iraient ses œuvres. Le peintre a confirmé que le musée pourrait être ouvert en octobre 2013,, a-t-il souligné. L’ouverture devrait avoir lieu en mai 2014.
La collection d'œuvres d'art, représentatives de la carrière de Pierre Soulages, couvrira les 2000 m² d'exposition répartie sur trois niveaux, dont 500 seront utilisés pour des expositions temporaires.

(Extrait de la page facebook de Centre Presse Aveyron. Photo José A. Torres/Centre Presse)

 

Christian Bonnefoi "interprétent" les dos de Matisse à Céret

christian bonnefoy

"Pile et face" une exposition de Christian Bonnefoi Pile et face. A voir au musée d'art moderne de Céret jusqu'au 3 février.
Christian Bonnefoi est né à Salindre dans le Gard en 1948. Il vit et travaille aujourd’hui dans le Loiret, à Gy-les-Nonains, non loin de Montargis. Sa vocation d’artiste doit beaucoup à sa première et brillante formation en histoire de l’art.
Spécialiste de l’architecture de l’entre-deux-guerres, assistant d’Hubert Damisch, Christian Bonnefoi est l’auteur de nombreux articles et écrits sur l’art. Il développe aujourd’hui encore sa recherche de théoricien en parallèle d’une activité de peintre initiée dans les années 70.
L’origine de sa démarche artistique se situe lors de la découverte au Grand-Palais en 1970 des Dos de Matisse, un ensemble de quatre sculptures dont les bronzes sont conservés dans les plus grands musées du monde et dont les plâtres originaux appartiennent à la collection du musée Matisse au Cateau-Cambrésis.
Ces quatre bas-reliefs d’un dos de femme, à travers lesquels Matisse explore la simplification de la forme et du relief, inspirent à Christian Bonnefoi une interrogation sur la face supposée du modèle et de l’oeuvre. L’artiste utilise des procédés techniques d’une grande sophistication, mais son travail se laisse également appréhender sans le recours à la théorie, par la jubilation que son observation produit chez le spectateur.
Le langage pictural de Christian Bonnefoi oscille entre peinture, dessin et une technique originale et sophistiquée de collage de papier de soie et de tarlatane directement punaisés au mur et qui lui permettent de jouer avec la transparence et la tension des matériaux.
Pour cette exposition à Céret, la ville qui vit naître les délicats papiers collés et épinglés de Picasso un siècle auparavant, Christian Bonnefoi a ainsi réalisé trois collages de grandes dimensions (environ 4 x 10 mètres), au sein desquels le visiteur retrouvera certaines interprétations des Dos de Matisse, affectueusement surnommé « le patron ».

Pratique:
- 8 Boulevard Maréchal Joffre, Céret (66)
- Tel. 04 68 87 27 76

christian bonnefoy