Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/10/2010

Dominique Gauthier au musée d'art moderne de Céret : sonorité du rond et archictecture poétique

ceret6gauthier.jpgLe musée d'art moderne de Céret présente les toutes dernières séries peintes ces derniers mois par Dominique Gauthier. Ces pièces s'inscrivent dans le musée comme une véritable architecture, en utilisant pour certaines et d'une manière très spectaculaire le sol et les murs.
Près de quarante oeuvres seront données à voir, comme dans une promenade poétique, avec une résonnance toute particulière dans la sonorité du rond et dans une homogénéité de couleur. Grands formats éclatants et majestueux. Dominique Gauthier nous fait pénétrer au plus intime de son travail, au coeur même de sa réflexion philosophique, et continue son exploration dans la densité de l'hostinato.
Dominique Gauthier qui vit et travaille à Assas (Hérault) évoque son travail pour l'exposition de Céret par le texte suivant :
"Il s'agit de penser l'exposition comme un poème, comme une architecture (sol, mur, plafond) et de négocier un site comme si l'espace du monde se délivrait de sa propre peine.
Exposer l'espace où vivent les idées, où je les réalise et à ce moment-là dans ce principe, dans un de ceux par lesquels je dois passer, je note, je rédige à même l'activité de l'atelier des intentions et des constats afin de suggérer la possibilité d'un mode stylistique, d'une écriture, l'ouverture d'un passage..."
Pratique:
- 8 bd du maréchal Joffre 
-Ouvert de 10h à 18h tous les jours sauf le mardi
Jusqu'au 20 février 2011

ceret7gauthierbis.jpg

29/10/2010

Georges Coulomb à la galerie Jean-Claude Réno : de l'exubérance et un feu d'artifice de couleurs !

coulomb.jpgToujours du très classique, mais du classique de bonne facture à la Galerie Jean-Claude Réno à Montpellier! En ce mois de novembre, la galerie de la rue San-Firmin présente le peintre marseillais Georges Coulomb. Paysages, natures mortes et souvenirs d'enfance ! Une palette où le jaune, le rouge et le bleu explosent. A voir jusqu'au 13 novembre.

"Je fixe des images, je trace des croquis et ensuite je les recompose dans mon atelier". Ainsi travaille Georges Coulomb. Cet artiste de Port-de-Bouc excelle dans les natures mortes et les paysages. Sa fougue, son  lyrisme, une audace colorée, font de Georges Coulomb un peintre exceptionnel. Né en 1947 à Port-de-Bout, où il vit toujours, Georges Coulomb s'est d'abord essayé à la sculpture puis se met à peindre dans les années 70.
Classé parmi les peintres de l'école de Marseille pour ces  dons de coloriste, cet autodidacte fait exploser les couleurs dans sa vision de la nature. Ses toiles connaissent un gros succès au Japon. L'expo de Montpellier ressemble à un feu d'artifice. Une peinture exubérante avec d'habiles mélanges., Dommage l'encadrement des toiles donne un peu trop dans la sobriété.

 P1030964.JPG

P1030959.JPG

 

 

P1030962.JPG

P1030957.JPG

 

 

27/10/2010

25 artistes sur les grands chemins du Minervois pour une quinzaine artistique, culturelle et gourmande

  

minevois.jpg

"Les Grands Chemins" : c'est 25 artistes qui exposent cette année dans différents lieux ouverts tous les jours aux horaires suivants :
de 14h à 18h en pays Minervois jusqu'au 2 novembre. Pour cette 10ème édition, des Grands Chemins en Minervois le cinéma a été retenu comme thème. Il sera décliné plusieurs fois avec la projection des chefs-d'œuvre de Pierre Étaix, puis au cours d'une soirée « Repas ciné bal » intitulée "Soir de Fête avec l'orchestre Les Tricarri's et le film de Jacques Tati : "Jour de Fête. Il se poursuivra au cours d'une soirée rencontre « Mémoire sur le Miinervois» où seront projetés les films réalisés par le journaliste Michel Cans il ya une cinquantaine d'année sur des villages du Minervois.
Mais Les Grands Chemins vous proposent aussi des créations artistiques, des découvertes gustatives, des soirées musicales...jazz  avec le Trio Bergin....classiques avec le quatuor Ludwig, des balades patrimoniales, du Théâtre avec une adaptation pour la scène de Bouvard et Pécuchet de Gustave Flaubert par Hervé Briaux. Vous avez jusqu'au au 2 novembre, pour partir à la rencontre du Minervois dans une quinzaine artistique, gourmande, et culturelle

 Les artistes exposants:

- Jean-Christophe Alix (Installation) Lieu : installation dans La Livinière
06 86 56 71 73
j.chris.alix@gmail

- Michel Audouard (Peinture) Lieu : Le voyageur immobile à 34210 Olonzac
04 67 86 89 14
missimic@orange.fr
http://michelaudouard.blogspot.com

- Delphine Barreau (Photos) Lieu : CLAP Paraza
06 76 95 58 42
dbarreau@hotmail.com
www.delphinebarreau.fr

-Mary-Louise Boardman (Aquarelles) Lieu : Caveau Vordy 34210 Minerve
06 73 25 78 04
gala.ml@luxinet.fr
www.galerie-languedoc.com

- Remy Bousquet (Peintures) Lieu : Chai -Port Minervois 11200 Homps
06 72 91 12 62
remystick@hotmail.fr
www.ca-bouchonne-a-paris-et-ca-debouchonne-chez-nous.com
Vernissage le samedi 23 octobre à partir de 17 h au Chai à Homps.

- Florence Bouvry (Installation) Lieu : St Jacques d'Albas 11800 Laure Minervois
06 81 21 15 76
bouvry.florence@orange.fr

-Claudine Capdeville (Photos) Lieu :
L'Escatour 11700 Pépieux
04 68 45 80 78
claudine.cap@orange.fr

- Alexia Carmona (Sculptures) Lieu : Maison Bonnal 11120 Le Somail
Tel. 06 89 90 30 92
alexia.carmona@wanadoo.fr
www.decogalerie.com

-Tony Cassius (Sculptures/installations) Lieu :
Domaine du Viala 11200 Paraza
04 68 31 41 42
cassiustony@aol.com
http://tonycassius.wordpress.com

- Bernard Bages (Peinres) Lieu : Ostal Caze 34210 La Livinière
06 10 28 29 31
info@bernarddebages.com
www.bernarddebages.com

- Angèle Donjacour (Peintures) Lieu : Domaine du Viala 11200 Paraza
04 68 31 28 40
angele.donjacour@wanadoo.fr

-Francine Fardout (Peintures) Lieu : Le voyageur immobile et le coin d'art 34210 Olonzac
06 33 49 38 56
francine.fardouet@orange.fr

- Isabelle Gabriieli (Photos) Lieu : Maison du Peuple et librairie Paroli 34210 Minerve
06 13 48 25 32
gabrieli.isabelle@neuf.fr
www.lesediteurslibres.com

- Christian Glace (Sculptures) Lieu : Château d'Agel 34210 Agel
05 61 09 88 09
glacri@club.fr
http://christianglace.artisium.com

-Denise Kandro (Installation) Lieu : Ostal Caze extérieur 34210 La Livinière
06 77 85 42 09
d.kandro@gmail.com
www.artmajeur.com/kandro

- Yvonne Kervévant-Fraïsse (Céramiques) Lieu : Le pech d'André 34210 Azillanet
06 75 32 69 43
yvonnekervevant@gmail.com

- Chantal Lekilm (Installation) Lieu : Château Coupe-Roses 34210 La Caunette
00212/665 04 76 89
lekim@aliceadsl.fr

- Patrick Paicheler (Peintures) Lieu : Château d'Agel 34210 Agel
00212/665 04 76 89
paicheler@hotmail.com
www.paicheler.com

- Pierre Parent (Photos) Lieu : Coopérative l'Oulibo 11200 Bize Minervois
04 68 75 30 67
pierreparent2004@yahoo.fr
http://elpeyo.book.fr

- Patricia Pons-Engels (Sculptures-Céramqiues) Lieu : CLAP 11200 Paraza
06 85 25 39 95
engelspons@orange.fr
www.artmajeur.com/patriciapons

- Claude Roux (Sculptures) Lieu : Librairie Paroli Minerve
06 84 15 08 50
claude.roux-bouissou@orange.fr
www.clauderoux-sculptures.com

- John Sheppard (Céramiques) Lieu : La petite pépinière de Caunes-Minervois 11160
04 68 91 25 02
john.sheppard@free.fr
www.poterielacote.fr

- Béatrice Testet (Peintures) Lieu : Bastide les Aliberts 34210 Minerve
06 85 44 62 99
bea.testet@gmail.com
www.carre-des-arts.com:beatrice.testet

- David Vanorbeek (Sculptures) Lieu : Les Aliberts 34210 Minerve et Château l'Amiral 11800 Aigues-Vives
04 68 69 34 58
dvanorbeek@aol.com
www.artdeev.com

- Nathalie Detraz-Vives (Peintures) Lieu : Maison Bonnal le Somail
04 68 27 17 61
vivesdetraz@aliceadsl.fr
www.vivesdetraz.com

-Waltraud Zugmaier (Peintures) Lieu :
CLAP Paraza
04 68 49 56 43
waltraud.zugmaier@orange.fr

Elisa Cossonnet à la galerie de l'Ancien Courrier : un puzzle contemporain à la fois tendre, sensible et drôle

P1030998.JPGA la galerie de l'Ancien-Courrier à Montpellier, pour sa nouvelle exposition Elisa Cossonnet propose un puzzle contemporain sur la vie d'une jeune fille d'aujourd'hui. Avec un brin d'humour. A voir jusqu'au 27 novembre.

 Né à Nîmes, cette jeune-fille dans le vent, a réalisé sa première expo, il y a deux ans à Montpellier. Tout s'est ensuite enchaîné très vite pour Elisa Cossonnet. Après, il ya eu Paris puis Nashville et le succès... mérité.
Ces toiles et ces collages sont étonnants de fraîcheur. Ses petits carrés ou grandes toiles ressemblent à une bande dessinée. La BD  raconte la vie d'une jeune fille d'aujourd'hui avec de grands yeux étonnés et curieux. A travers ses personnages stylisés, l'artiste donne sa vision de la société, évoque les relations avec l'autre. Discussions entre copines, confidences avec un double ou une soeur jumelle, moment d'intimité à deux. D'un bar à la rue. Les scénettes se suivent. Les couleurs, les collages et les mots s'entremêlent dans ces historiettes que "racontent" Elisa avec sensibilité. C'est à la fois tendre, grave, drôle et contemporain. Une expo à ne pas rater!

P1030997.JPG
P1030984.JPG
P1030983.JPG
P1030986.JPG
P1030990.JPG

Pratique
- Galerie de l'Ancien Courrier, rue de l'Ancien Courrier, Montpellier
- De 10 heures à 12h et de 15 heures à 19 heures tous les jours sauf dimanche et lundi matin.

26/10/2010

Alain Clément à la galerie Hélène Trintignan : des rubans de couleurs colorés

P1030976.JPGL'exposition,  à la galerie Hélène Trintignan à Montpellier, d'Alain Clément livre le fruit de travail d'une année écoulée. Gouaches sur papier, montages avec photographies, huiles sur toile, petits et grands formats, et sculptures en tôles d'acier, murales ou en ronde bosse...une peinture colorée et optimiste. A voir jusqu'au 6 novembre

Alain Clément trace sur la toile des lignes souples, des rubans colorés qui ressemblent à ceux des gymnastes. Joyeux, lumineux, ces tableaux donnent ou redonnent le moral.
Au début des années 90, Alain Clément, alors qu'il commençait à travailler la sculpture, testait aussi dans son atelier quelques peintures sur des photographies, des portraits grands formats qu'il rehaussait de larges traits colorés. Le motif était tout à tour accentué, nié, dissimulé par la peinture, traité à la fois comme sujet et comme objet.
"Avec cette dernière livraison, peut-on lire sur le site de la galerie, on retrouve ces recherches différemment abouties. L'effet est troublant. Pour les peintures sur toile tout autant que celles sur papier, les couches de peinture/couleur, les écrans tramés, les fins lacets creusés dans le frais, traversent les plans, les interpénètrent. Et c'est encore une fois l'ambivalence des genres : une peinture au goût d'instantané photographique, une sculpture d'un trait de crayon...
La palette va du bleu, au blanc en passant par le rouge et le vert. Le mouvement est partout. Le rythme aussi.

25/10/2010

Musée Paul Valéry à Sète : derniers jours de l'exposition "Les lumières des rivages de la Méditerranée"

dufyorchestrebis.jpgLe musée Paul Valéry de Sète (Hérault) présente une séduisante exposition consacrée à Raoul Dufy. Ce grand peintre français du vingtième siècle qui fut aussi graveur, illustrateur de livres, créateur de mode, décorateur aimait l'univers méditerranéen et sa lumière.
"Dufy et la Méditrerranée", thème de l'exposition, met en lumière les liens qui, durant toute la Vie de Raoul Dufy, ont uni l'oeuvre de l'artiste à l'univers méditerranéen. Un sujet qui n'avait jamais été traité, jusqu'à maintenant.  Dans un premier temps, ce fut dans les paysages marins de sa Normandie natale qu'il trouva cette qualité de lumière. Il la découvrit aussi très tôt dans le Midi de la France et les rivages méditerranéens: l'Italie, la Sicile, le Maroc ou l'Algérie.
A ne pas rater, dans le parcours, le volet sur l'installation de Dufy à Perpignan, au début de la deuxième Guerre Mondiale en 1940. Une ville où il va demeurer une dizaine d'années et réaliser sa série fortissimo sur les musiciens et les grands orchestres. Il réalise également dans son atelier de Perpignan des peintures de la série Cargos noirs, représentés dans la baie de Sainte-Adresse, en Normandie. Un élément qui démontre que Dufy ne choisissait pas forcément ses sujets en fonction de l'endroit où il se trouvait.
L'exposition sétoise, analyse la rencontre incessante avec la lumière du sud et le rôle qu'elle a joué dans l'oeuvre du peintre. "Son apport est en effet essentiel dans toute sa peinture, y compris dans les gouaches et les aquarelles. Les recherccches menées par Dufy pour donner à l'huile la transparence de l'aquarelle ne sont pas étrangères à cette lumière qui en a fluidifié la matière", explique la guide durant la visite. Une visite passionnante comme le petit film qui retrace la vie et l'oeuvre du génial Raoul Dufy.

dufy-nice-casino.jpg

Pratique :
-Musée Paul Valéry, 148 rue François Dunoyer à Sète (Hérault)
- Jusqu'au 31 octobre, ouvert tous les jours de 9h30 à 19h
-Tel. 04 99 04 76 16
- Site Internet : Musée Paul Valéry

 

 

24/10/2010

Musée de Lodève : de Gauguin aux Nabis ou le droit de tout oser.

lodeve 1.jpgLe Musée de Lodève présente, jusqu'au 14 novembre, une importante exposition consacrée à l'invention de l'art moderne, de Gauguin aux Nabis. Une des plus belles expositions de cet été. A ne pas rater.

Les décennies qui vont des années 1890 aux années 1930 offrent un curieux paradoxe ; elles sont tout à la fois réputées pour les grands mouvements qui la structurent (Postimpressionnisme, Fauvisme, Cubisme), mais elles restent encore méconnues en bien des aspects.
La part que va prendre l'Ecole de Pont-Aven et le groupe des Nabis (Bonnard, Vuillard, Denis, Ibels, Vallotton, Ranson, Lacombe...), dans ce passage entre le XIXe et le XXe siècle, est, de ce point de vue, déterminante. Le parcours de ces artistes est toutefois mal connu du grand public et certains d'entre eux  - Georges Lacombe, Henri Gabriel Ibels et Ker-Xavier Roussel par exemple - sont même délaissés par l'histoire de l'art académique.

Il n'y a pas eu, en France, d'exposition des Nabis depuis le dernier hommage rendu à ce groupe, au Grand Palais, en 1993. Par ailleurs, les années de maturité des Nabis durant lesquelles ceux-ci réactivent avec brio la grande tradition classique, sont très rarement exposées. Ainsi, le propos de cette exposition est de faire découvrir, ou redécouvrir, de ces périodes qui vont de Gauguin aux années 1930.

lodeve2.jpg

Diaporama : >>>>>>>>>>>>>>>

Pratique :
Ouvert tous les jours, sauf le lundi, de 10h à 18h.
Tarif normal : 3,50 €, réduit : 2 €
Musée de Lodève
Tel : 33 (0)4 67 88 86 10

A Bages, un paysage pour trois artistes : une exposition photo à ne pas rater!

paysage.jpg "Paysage à trois", c"est le titre de l'exposition présentée par trois photographes (Claudio Isgro, Anne Montaut, Sylvie Romieu) à la Maison des arts à Bages (Aude) jusqu'au dimanche 31 octobre 2010.
Trois artistes vivent, regardent et ressentent un lieu. Lumières, sensations, odeurs, émotions sont les ingrédients pour faire émerger une histoire personnelle, un concept, une esthétique à travers la photographie et un espace géographique.
Cette géométrie est la trame de fond du travail d'Anne Montaut qui interroge son double obscur. Les carrières de La Palme, la pointe de l'évêque, les salines de Bages, la Berre à Ripaud deviennent le miroir déformant des métamorphoses d'elle-même. L'ombre habituellement soigneusement évitée devient la protagoniste que l'auteur reconnaît comme son autoportrait.
Autoportrait symbolique que Claudio Isgrò retrouve dans une ancienne citerne d'eau à Sigean. Dans le silence et dans l'absence-présence de l'eau qui a laissé ses traces partout, l'artiste photographie la lumière et met en scène l'ombre. Comme un archéologue, il remonte le temps à travers les strates de pigments, mémoire de la rencontre entre la terre et l'eau.
La lumière inonde l'espace symbolique dans l'imaginaire de Sylvie Romieu, obsessionnellement elle vole le réel et l'emprisonne dans ce rectangle sensible. Le tableau de Jo est le lieu qui contient tous les lieux, le Rouet, la mer, le sel à Peyriac se fondent, se confondent et comme des ritournelles.
Ces paysages, bâtis et naturels, seraient-ils la muse de ces trois artistes?

Pratique:
- Maison des arts, 8 rue des remparts 11100 bages
-Tél/fax : 04 68 42 81 76
-Ouvert du mercredi au dimanche, de 14h à 19h et jours fériés
(de 15h à 20h en juillet/août)
- www.bages.fr

 

23/10/2010

Au musée de l'Arles antique : Jules César et les trésors du Rhône

"Jules César" a déjà attiré plus de 200 000 personnes au musée départemental Arles antique.  Gros succès pour cette exposition ! Statues, bijoux, sculptures, vaisselles, amphores restituent des pans entiers de la vie romaine à Arles il y a vingt siècles. A voir jusqu'au mois de janvier 2011.

"César, le Rhône pour mémoire", vingt ans de fouilles dans le fleuve à Arles présente au public, en un parcours didactique, près de 700 pièces illustrant la multitude des produits que redistribuait la cité romaine. Le Rhône est omniprésent ! Dans ses eaux tumultueuses, à l'aide de petits écrans, le visiteur est entrainé, à la découverte d'objets témoins d'une splendeur passée que vingt ans de fouilles ont patiemment mis au jour.

Les amphores, poids de balance et autres objets du commerce font renaître l'antique Arelate dans son rôle de plateforme relais pour les échanges entre le bassin méditerranéen et l'Europe. Les statues et les fragments d'architecture permettent quant à eux d'envisager l'existence d'un important quartier monumental sur la rive droite du Rhône, que le visiteur découvre au travers d'aquarelles.  La dernières salle livre au public les plus belles pièces du Rhône, qui témoignent de la richesse que la cité devait à son fleuve. Parmi ces nombreux objets exceptionnels : une victoire en bronze doré, une statue de Neptune, un captif en bronze et bien sûr le buste de Jules César...découvert dans le Rhône presque au pied du musée.
Après avoir admiré ces merveilles, difficile de se plonger dans l'exposition "Un autre regard" de Mark Dion. Une présentation, composée d'objets empruntés au musée ou collectés sur des marchés aux puces. Ses cabinets de curiosités contemporains se veulent des réflexions sur les frontières entre art et sciences. Pas évident et un brin ennuyeux !Pour en prendre plein les yeux, il faut repasser la semi-pénombre de la salle de César...où brillent des trésors.

P1030505.JPG


Voir le diaporama :>>>>>>>>>>>>>>...

Pratiques :
Le musée départemental Arles antique est ouvert tous les jours de 10h à 18h, sauf le mardi, et jusqu'à 20h le premier vendredi du mois.
Accès gratuit le premier dimanche du mois.
Visite des collections permanentes + l'expo « César » : 7,5 € et 5,5 € tarif réduit
Visite des collections permanentes uniquement : 6 € et 4,5 €
Abonnement à l'année (accès illimité) : 15 €

Visites guidées des collections, en juillet et août, tous les jours à 15h.

Visites guidées de l'exposition « César, vingt ans de fouilles dans le Rhône à Arles », en juillet et août, tous les jours à 11h et 16h30 sauf mardi et dimanche. Tarif : 3 € en plus du billet d'entrée.

 

-

21/10/2010

Le Petit marché de l'art à Vendargues : un nouveau rendez-vous dominicale et colorée

Le petit marché de l'art, c'est tout nouveau ! Chaque dimanche de 11hà 18h, à partir du 24 octobre à Vendargues (1) des artistes ( peintres, sculpteurs, céramistes, graveurs, photographes...)  exposent leurs créations et vous invitent à bavarder avec eux. La première aura lieu ce dimanche 24 octobre. L'inauguration est prévue autour d'un brunch.
Les organisateurs précisent que c'est "In" et "Out" car le lieu permet d'exposer aussi bien au dehors que dans une salle et d'oublier les caprices de la météo, si caprices il y a.  Histoire de vous donner envie d'aller faire un petit tour à cette manifestation, vous trouverez ci-dessous une petite sélection des
oeuvres qui seront exposées.
(1) RN 113 entre la station Total et le feu rougen 3 avenue de Montpellier.

marche1.jpg
marchecazilhac5.jpg
marche4.jpg
marcheègrenouille.jpgmarche6.jpg
marche5racines.jpg
marcheavoir.jpg