Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/01/2011

Colette Richarme à la galerie Saint-Ravy à Montpellier : 80 ans de peinture à sublimer les paysages et la lumière du Sud

colette richarme 1.jpg « Impressions de printemps » : le titre de l'exposition présentér du 21janvier au 2 février  Galerie Saint Ravy à Montpellier. Cet accrochage est le second d'un cycle de 4 accrochages autour de 4 thèmes et dans 4 lieux différents, organisés autour de la parution d'un ouvrage : « Au-delà du blanc - Richarme (1904-1997) ». Cet ouvrage est né d'une rencontre entre une femme écrivain, Françoise Renaud, et d'une artiste peintre, Colette Richarme.

Née le 24 janvier 1904 en Chine à Canton, Colette Richarme fut, dès l’enfance, initiée au dessin et à la peinture par sa mère, diplômée des Beaux-Arts de Genève. Puis elle suivit des cours du soir  à l’Ecole des Beaux-Arts de Lyon, et dans une école de dessins destinés aux tissus.
Après une jeunesse en Savoie (Albertville et Annecy) où elle réalisa de nombreuses aquarelles et gouaches, elle fréquenta à Paris les ateliers de la Grande Chaumière (Charles Blanc, Yves Brayer, Met de Penninghen, Darna), et de l’Ecole Nationale des Beaux-Arts (Robert Cami).  De cette époque date le début d' une correspondance de toute une vie avec le sculpteur Louise Bourgeois.
Installée à Montpellier en 1937, elle forgea son œuvre à partir des couleurs et de la lumière méditerranéennes. Elle exposa en province à de très nombreuses occasions, seule ou avec les peintres languedociens, tels que ceux du groupe de Montpellier-Sète et côtoya des artistes comme Joseph Delteil et Max Rouquette.
Elle garda néanmoins le contact avec la critique parisienne, en participant à de nombreux Salons (Artistes Français, Indépendants) et lors d'expositions personnelles (la dernière, à la Galerie Drouant en 1982). Son œuvre fut souvent récompensée et fit l'objet d'acquisitions par l'Etat et différents musées.  Décédée à Montpellier le 27 février 1991, elle repose au cimetière d’Albertville. "La peinture est un art qui demande beaucoup de réflexion et d'imagination. Et une patience !J'ai des toiles qui ont été retouchées pendant au moins dix ou vingt ans. C'est cela qui m'a appris énormément. J'ai beaucoup travaillé seule", expliquait cette artiste.
 A Montpellier, elle a été enchantée par la lumière méditerranéenne. "Cette lumière, disait-elle, a donné son caractère à ma peinture, qui est une peinture claire, moderne."
Après 80 ans de peinture entre figuratif et abstrait, son oeuvre est immense, elle  se compose d’huiles, de gouaches, d’aquarelles, de dessins, imprégnés des couleurs du Sud.

colette richarme.jpg

Pratique:
-Galerie Saint-Ravy, place Saint-Ravy, Montpellier
- Du 21 janvier au 2 février

Les commentaires sont fermés.