Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/02/2011

Raymond Escomel à Agde : un photographe entre voyage imaginaire et image d'une grande finesse

           escomel.jpg                                                                                                                                         Les photographies de Raymond Escomel relèvent d’une démarche artistique singulière. Elles renferment de l'intimité et des gammes de flous. Le photographe raconte des histoires et invite le visiteur à un voyage imaginaire dans des  Palais en ruines, des rues désertes. Les images d'une grande finesse ressemblent à des gravures.Des textes d'Ahmed Kalouaz accompagnent ces photos tout en  laissant au lecteur sa part d'imagination.
C’est une part de ce qui a intéressé l’historien Jean-Claude Schmitt (qui souligne aussi les vertus de l’oubli et de la fiction) dans le travail des deux artistes et qu’il met en valeur dans son texte.
Raymond Escomel est né en 1951 à Modane en France. Il fait des photographies noir et blanc depuis plus de trente ans. Au départ, certaines personnes: Georges Vercheval, Jean-Claude Lemagny, certaines expositions: « Géographie Humaine » Musée de Charleroi, « Identification hors chorégraphie » Maison Jean Vilar, l'ont poussé suffisamment fort pour continuer à montrer son travail. Actuellement il vit en Ardèche.
Pratique:
- Du mardi 22 février au jeudi 10 mars 2011
- Maison des Savoirs, Place du Jeu de Ballon à Agde

-

Les commentaires sont fermés.