Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/05/2011

A Montpellier du 7 au 22 mai, Supernova présente cinquante photographes alternatifs

super nova.jpg "Supernova, Montpellier Photo festival off"  affirme ses attaches avec la photographie alternative. Ce festival se donne pour objectifs :  de présenter une sélection de photographes alternatifs explorant les tendances actuelles de la photographie (du fetish au plus conventionnel, en passant par le « digital art » et le light painting);  d’offrir un éclairage sur le mouvement dit de « la photographie pauvre »; de proposer un cadre pour les photographes amateurs qui souhaitent exposer leurs travaux dans la balade photographique.
Les expositions se déroulent du 7 au 22 mai 2011, en parallèle de la 11ème édition des Boutographies, permettant ainsi à des talents émergents d’avoir une visibilité européenne pendant cette période d’ébullition photographique montpelliéraine.
Cette année, Supernova a choisi Saint Jean-de-Védas pour faire écho aux expositions montpelliéraines. SuperNova a choisi pour marraine, la papesse du Fetish : Art Nath-Sakura, qui présente une rétrospective de son travail au sein de l’atypique Chai du Terral de Saint-Jean-de-Vedas.
Elle sera associée à 4 autres étoiles montantes de la photographie underground.
Au programme : une cinquantaine de photographes de France et de pays étrangers (Australie, Suisse, Allemagne, Italie, Belgique). Durant ce mois de mai, chaque jour "Ecalirage" flashera sur un photographe. Aujourd'hui, coup de projecteur sur la maraine du festival : Nat-Shakura. 

Nat-Shakura : images glamour et clichés
furieusement colorés et surprenants

nath sakura.png 

L’artiste Photo-reporter de profession et docteur en philosophie politique, Nath-Sakura est une artiste franco-espagnole de 37 ans qui vit à Montpellier. Elle s’illustre par plusieurs grands reportages en Palestine pour des magazines suisses et américains, tout en continuant à créer des images érotiques underground qui lui accordent aujourd’hui le statut de « Papesse du Fetish Art ».
 L’oeuvre artistique hors norme de Nath-Sakura, est une interrogation sur nos enracinements sexués et sur nos certitudes sexuelles. L’artiste utilise sa propre réassignation de genre pour étudier le changement graduel de son regard sur le monde.
« Res cogitans » : « la chose pensante », fait suite au «ergo sum» de la métaphysique de Descartes, sa dernière exposition au Museaav de Nice. "Cette exposition vient clore la série que j'ai inaugurée en Arles en février et qui s'appelait "Ergo Sum", la proclamation de l'existence de la conscience de Descartes, que j'ai fait mienne en proclamant ce que j'appelle ma Renaissance et dont je parle en photo", explique Nath-Sakura. Il faut dire que l'artiste est une femme transsexuelle et qu'elle parle dans son oeuvre des passages entre les genres, de la transformation des corps, qu'elle sublime dans des clichés furieusement colorés et surprenants.
Marraine du festival 2011, une grande soirée underground sera organisée autour de l’oeuvre de Nath-Sakura au Chai du Terral le vendredi 20 mai en clôture du festival. Défilés de créateurs underground, sculptures fetish, DJ, spectacles… une soirée décomplexée ouvert à tous dans un cadre hors du commun.

 

nathsakhura4.jpg

nathsakhura5.jpg

Pratique:
- Vernissage : Samedi 7 mai à 17h30
- Soirée underground : Vendredi 20 mai de 18h à 00h
- Ouverture du lundi au samedi de 14h à 18h00 Chai du Terral, Saint Jean-de-Védas
- Tél. 04 67 47 15 87
- Accès en voiture / parking gratuit Ou à partir du Tram, balade-festival : Médiathèque, Salle des Granges, Galerie Côté Cour puis Chai du Terral par chemin piéton sécurisé.

Les commentaires sont fermés.