Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/06/2011

Au musée d'art contemporain de Sérignan : "C'est l'amour à la plage" du 25 juin au 3 octobre

Le musée d'art contemporain de Sérignan présente, du 25 juin au 3 octobre, une exposition estivale au titre évocateur, clin d’oeil à la situation du Musée installé à seulement cinq minutes de la plage, réunissant des travaux d’artistes qui dialoguent autour de l’imagerie liée aux vacances et questionnent les clichés du soleil, de l’amour et du balnéaire. Depuis les paysages touristiques idéalisés aux détournements de l’iconographie sentimentale de bord de mer, en passant par des images kitch de couchers de soleil ou des horizons contemplatifs, l’exposition oscille entre représentation poétique et hédonisme vulgaire.

c'est l'amour.jpg




pierre ardouvin.jpgPierre Ardouvin.- Né en 1955 à Crest. Vit et travaille à Montreuil. Les installations, photographies et dessins de Pierre Ardouvin, réalisés avec une étonnante économie de moyen, dévoilent une ambiance incertaine et ambivalente, révélant parfois l’idée d’un bonheur stéréotypé, parfois une violence sourde. À travers les visions idylliques perverties, des éléments festifs incongrus, des intérieurs inhabitables ou désertés, nature et culture se parasitent pour former un monde bancal où semblent s’affronter harmonie et chaos. Par l’image et l’objet, Pierre Ardouvin s’empare des archétypes de notre culture pour créer des oeuvres à la fois ludiques et inquiétantes, qui oscillent entre mélancolie, humour et poésie.
olivier babin.jpgOlivier Babin.- Né en 1975 à Dijon. Vit et travaille à Paris. Le travail d’Olivier Babin s’intéresse à la façon dont l’industrie culturelle, la communication, le marketing économique et politique s’approprient des formes directement issues de l’art abstrait, conceptuel et minimal. Qu’il s’approprie directement des formes historiques ou qu’il rejoue ces formes à travers la culture populaire, les oeuvres d'Olivier Babin font toujours appel à l’humour et au déplacement pour créer des espaces d’autonomie, à la fois poétiques et désenchantés. Olivier Babin construit un paysage ambivalent, psychédélique et lucide, dont l’indéniable séduction se pare d’une idiotie manifeste.

 


davidebalula.jpgDavide Balula.-  Né en 1978 à Annecy. Vit et travaille à Paris. Davide Balula intervient à la fois dans les arts plastiques et la musique en tant que compositeur, musicien et songwriter. Il développe son oeuvre autour de dispositifs visuels, sonores, électroniques et plastiques. Les objets manufacturés de Davide Balula laissent au premier regard, une impression de mécanique froide que la finesse des dessins, la présence de végétaux, d'instruments de musique et de sons font glisser vers un univers fragile et poétique.

veronique boudier.jpgVéronique Boudier.- Née en 1961 à Nantua. Vit et travaille à Bruxelles. Véronique Boudier développe depuis vingt ans une pratique artistique polymorphe mêlant sculpture, installation, performance, photographie et vidéo. Se mettant régulièrement en scène dans ses oeuvres, elle rejoue des moments de la vie quotidienne en y insérant un léger décalage. Elle utilise son corps comme une sculpture vivante et revendique, tout en affichant une attitude légère et désinvolte, une liberté sans limites. Qu’elle se représente en danseuse, armée, parée de diamants ou recouverte de chocolat, elle souligne, avec humour et poésie, la complexité de la figure féminine.


gerard deschamps.jpgGérard Deschamps.-Né en 1937 à Lyon. Travaille à La Châtre. Pour Gérard Deschamps, artiste du Nouveau Réalisme, les jouets de plage, planches à voile et ballons sont des objets d’une société qui apparaît comme celle de la standardisation des comportements et de la fabrication artificielle de désirs promus par le marketing. Les couleurs sont gaies mais l’usage que Deschamps en fait est définitivement plus sombre et grinçant qu’il ne veut le laisser paraître. Il ne s’agit pas seulement du multiple mais d’une multiplication sans fin, d’une production ininterrompue. L’artiste cherche toujours une économie des moyens pour contredire ou contrarier la profusion d’objets, peut-être d’ailleurs pour piéger le principe de production en lui offrant un cadre autre : le supermarché dans le musée et surtout pas l’inverse.

angela detanico.jpgAngela Detanico & Rafael Lain Angela Detanico.- née en 1974 à Caxias do Sul (Brésil). Rafael Lain : né en 1973 à Caxias do Sul (Brésil). Vivent et travaillent à Paris. Angela Detanico & Rafael Lain, travaillent ensemble depuis 1996 et poursuivent une réflexion sur l'image et le langage et jouent avec ce dernier pour mieux le manipuler, le contourner, le penser. Linguistes et graphistes de formation, ils réalisent une oeuvre bicéphale qui se situe aux confins de ces deux disciplines et développe notamment la création d’alphabets incarnés et matérialisés par des objets, des densités d’encre, des quantités de couleurs… Manipulant la vidéo, l’installation, l’image informatique, leurs oeuvres instaurent, à l’évidence, un rapport au paysage, nous conduisant à en faire une expérience tant physique que sensorielle ou tautologique. documentation.

celine duval.jpgCéline Duval.-  Née en 1974 à Saint-Germain-en-Laye. Vit et travaille à Houlgate. documentation céline duval, a été créée en 1998 Constituant depuis plusieurs années un fonds iconographique qui va de la photographie amateur et archives privées aux images de diffusion publique, la documentation céline duval porte un regard sur notre monde à travers sa production d’images. D’abord collectée puis rejouée par sélection, classement ou encore juxtaposition, cette matière visuelle rejoint un projet utopique d’encyclopédie composée sur les stéréotypes photographiques et la récurrence d’éléments révélateurs. Mais loin de circonscrire son oeuvre dans une unique dimension anthropologique, la documentation céline duval révèle l’extraordinaire vitalité des structures qui composent intentionnellement ou culturellement ces images.

nathalie elemento.jpgNathalie Elémento.-  Née en 1965 à Saint-Nazaire. Vit et travaille à Paris. Nathalie Elémento s'interroge sur les objets que nous usons quotidiennement (chaise, table, cadre, bibliothèque…) et qui conditionnent nos gestes. Sa réflexion l'a menée à repenser des formes ou des déformations, à définir une nouvelle architecture d'intérieur où les éléments sont interchangeables et repositionnables. Ses sculptures-meubles nous confrontent aux objets qui nous habitent, aux représentations mentales que nous sommes prêts à adopter et à adapter pour vivre dans notre espace. L’artiste détourne les objets, non pas pour les rendre inutilisables, mais pour révéler leur importance alors que nous n'y faisons plus attention et leur donner une nouvelle dimension.

 

 


pierre joseph.jpgPierre Joseph.-  Né en 1965 à Caen. Vit et travaille à Paris. Pierre Joseph fait partie de la génération d’artistes des années 90, dont la démarche se nourrit d’une multitude de références contemporaines, de la SF à la play station en passant par la culture techno. Le propre de son art est d’explorer et d’expérimenter intuitivement l’univers fantastique qu’offrent les nouvelles technologies. Il ne propose pas d'objets ou de projets figés mais des principes vivants ou des environnements à activer. Pierre Joseph donne un visage onirique et fun à la technique, ce qui était de l’ordre du rêve apparaissant bien souvent sous une forme sensorielle concrète.

 

 


carlos kusnir.jpgCarlos Kusnir.-

 

 Né en 1947 à Buenos Aires (Argentine). Vit et travaille à Marseille. La peinture de Carlos Kusnir est un mélange de fantaisie et de rigueur artistique, de recul et d’infiltration de la vie quotidienne. Ses peintures portent en elles le souvenir de ses déplacements, façades, murs de briques, rideaux, nappes ou papiers peints. Il joue avec les motifs, les couleurs et les formes, sortant souvent du cadre conventionnel du tableau. Il décolle ses peintures du mur, les pose à même le sol, ou les maintient de façon précaire dans l’espace à l’aide d’équerres de bois. Kusnir invite à franchir le décor, à contourner les tableaux et les cimaises, laissant apparaître les piétements, la fragilité de la structure. L’apparente maladresse côtoie la virtuosité technique, toujours entre brutalité et délicatesse.

Laurent Perbos.- Né en 1971 à Bordeaux. Vit et travaille à Marseille. Laurent Perbos travaille à partir d'activités sociales de masse et de divertissement, issues de cultures populaires (le jeu, le sport, les records…). Ses oeuvres tendent à s'interroger sur la manière dont les choses de l'ordinaire, une fois revisitées par les gestes de l'art, et réinjectées dans les lieux qui lui sont dévolus, peuvent se redonner à voir, autrement, comme images. Pratiquant le leurre et le simulacre, l'esthétique de l'échec ou de l'idiotie, il interroge les possibilités interrelationnelles et ludiques de l'art, et s'approprie, avec ironie et dérision, le domaine des pensées collectives qu'il fait support de son travail.




jean-calude Rugirello.jpgJean-Claude Ruggirello.-
  Né en 1959 à Tunis. Vit et travaille à Paris. Jean-Claude Ruggirello travaille essentiellement avec la vidéo et le son, introduisant une dimension sculpturale dans son traitement de l’image. Ses formulations impliquent lenteur et action, description d’une image en mouvement, et mouvement d’une action fixe. C’est le plus souvent dans le contact ou la corrélation d’un corps animé et vivant à des objets environnants que s’inscrit l’action. Si celle-ci est simple et stupide, c’est pour évoquer autre chose qui tient davantage à son absence de causalité qu’à la présence d’une finalité. Le non-événement qui dure, l’extrême lenteur d’un mouvement, la fixité d’un plan annoncent et accusent une petite violence en attente.

ida tursuc.jpgIda Tursic & Wilfried Mille Ida Tursic.-  née en 1974 à Belgrade (ex-Yougoslavie). Wilfried Mille : né en 1974 à Boulogne sur Mer. Vivent et travaillent à Dijon. Les artistes Ida Tursic & Wilfried Mille (ou I&W) ne forment qu’un lorsqu’il s’agit de peindre. Le duo se coltine tous les genres et toutes les catégories picturales. Mais cette virtuosité, loin d'alimenter la confusion, recentre leur problématique sur les questions de la reproduction des images, de leurs modes de diffusion et de leur altération. Leurs sources iconographiques et formelles sont multiples. Ils puisent leurs images dans la télévision, le cinéma, les images numériques ou publicitaires, pour créer un lexique déroutant et sans cesse renouvelé. Pas de distinction des genres, abstraction, figuration, op’art, peinture en 3D, aquarelle, huile, gravure, impression, tout passe au rouleau-compresseur de la peinture.

La cellule (Becquemin&Sagot) Emmanuelle Becquemin.-  née en 1976 à Paris. Stéphanie Sagot : née en 1975 à Royan. Vivent et travaillent à Paris et Montpellier. Les artistes de La cellule (Becquemin&Sagot) créent des fictions artistiques qui abordent les questions de la consommation et de sa mise en oeuvre. Leurs dispositifs cherchent à extraire le potentiel "consommable" d'objets, d’êtres, de situations ou d’activités liées au quotidien et donnent naissance à des formes hybrides, entre sculptures, installations, performances et objets. Le repas et l'espace de la table constituent un de leurs champs d'action privilégiés. En travaillant selon la technique du collage et du déplacement, les deux artistes construisent un monde aux accents surréalistes et aux harmonies improbables dans lequel le vivant acquiert une place particulière.

laurent perbos.jpg

 

Pratique:
- Musée régional d'art contemporain du Languedoc-Roussillon, 146 avenue de la Plage, Sérignan
- 04 67 32 33 05 museedartcontemporain@cr-languedocroussillon.fr http://mrac.languedocroussillon.fr - Ouvert du mardi au vendredi de 10h à 18h; le week-end de 13h à 18h; Fermé le lundi et les jours fériés

Commentaires

bonjour et felicitation pour cette tres belle exposition . pourriez vous me dire quel est l artiste qui a fait un assemblage de bouées et autres objets gonflables . il s agit , je pense de gerard deschamps ? pourriez vous mele confirmer . tres cordialement . miclucas

Écrit par : miclucas | 27/06/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.