Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/11/2011

Montpellier : exposition "Vincent Bioulès, une donation au musée Fabre" à voir jusqu'au 12 février

CHR_7456.jpg         

L’artiste Vincent Bioulès fait don au musée Fabre de l’ensemble de son fonds d’atelier composé de 741 dessins, 52 portraits de grand format et 515 carnets. L’exposition "Vincent Bioulès, une donation au musée Fabre" présente une sélection de cette donation unique jusqu'au 12 février 2012. Cette présentation s’articule en deux grands axes. Au premier étage dans les salles voûtées contemporaines, les peintures issues des collections permanentes puis, au deuxième étage dans la salle des modernes et la salle Canonge, une sélection des plus belles pièces de la donation avec de nombreux dessins et carnets. .

Artiste familier du musée Fabre de Montpellier Agglomération, Vincent Bioulès a fréquenté depuis son enfance ses salles en amateur éclairé, y trouvant matière à son questionnement artistique. il a donc choisi de lui faire don de son fonds d’atelier, s’inscrivant ainsi dans la lignée des peintres qui, de François-Xavier Fabre à Pierre Soulages, ont contribué par leur libéralité à la dimension de cette institution culturelle. Cette donation unique regroupe près de 800 dessins dont 52 portraits de grand format et 515 carnets 
L’exposition Vincent Bioulès, une donation au musée Fabre, présente une sélection de cet ensemble, mise en regard avec le fonds de peintures de l’artiste déjà conservé dans les collections, et dont une partie est encore inédite. Un artiste montpelliérain né et formé à Montpellier, Vincent Bioulès mène une réflexion critique sur les fondements mêmes de la peinture. Au début des années 1970, il participe au groupe Supports-Surfaces, avant de revenir à la figuration. 

Praticien assidu du dessin, il a constitué au fil du temps un immense corpus, qui accompagne et éclaire son œuvre peint. Ces dessins, réalisés sur le motif lors de ses voyages, ou sur des sites familiers (le Languedoc, Laubert, Aix-en-Provence,...), ne sont pas à proprement parler “préparatoires”. Il nous donne ainsi à voir un autre parcours dans son œuvre, au-delà des grandes compositions peintes, des grands nus ou des paysages de Céret ou Marseille.

Avec la donation consentie par Vincent Bioulès, c’est en somme la quasi-totalité de son fonds d’atelier qui rejoint le Cabinet des Arts graphiques du musée Fabre de Montpellier Agglomération. Fonds d’atelier et non pas collection de dessins, car cette masse de carnets, de croquis et d’esquisses constituent toujours la matière première de son travail de peintre sans être à proprement parler “préparatoires”. S’ils nourrissent ses peintures, il est rare qu’ils esquissent directement le sujet et constituent plutôt une première appréhension de l’œuvre à venir.

Capture d’écran 2011-11-06 à 22.22.20.png

Kyoto, 2 octobre 1993 Aquarelle et crayon graphite sur papier. Donation Vincent Bioulès, 2011.


Capture d’écran 2011-11-06 à 22.29.10.png

 

La Ponche, Saint-Tropez, 3 janvier 1976 Aquarelle, encre noire et crayon graphite sur papier. Donation Vincent Bioulès, 2011



Capture d’écran 2011-11-06 à 22.27.26.png
Daphné, Vers 1998-1999 Musée Fabre de Montpellier Agglomération. 

vincent bioules,musee fabre,montpellier

 

La Ponche, Saint-Tropez, septembre 1969 Aquarelle et crayon graphite sur papier. Donation Vincent Bioulès, 2011. (Photos Frédéric Jaulmes)



 

Les commentaires sont fermés.