Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/12/2011

Sète : Strobo présente Belkacem Boudjellouli, Claire Giordano et Agnès Rosse au CRAC

 

 

crac.png

Le Centre Régional d’Art Contemporain Languedoc- Roussillon invite Strobo  à exposer du 3 décembre au 1er janvier 2012 les productions multiples de trois artistes vivant à Sete : Belkacem Boudjellouli, Claire Giordano et Agnes Rosse

Le CRAC vous donne rendez-vous samedi 3 décembre à 17h00 avec Belkacem Boudjellouli, Claire Giordano, Agnes Rosse pour une présentation de leur production, sous la forme de leur choix : conférence, conversation, démonstration, performance, etc.
L’association Strobo a pour vocation initiale de provoquer des rencontres entre les différents réseaux d’artistes. Depuis 2008, elle développe une activité d’édition de multiples d’artistes. Cette production constitue une aide à la réalisation de projets qui s’inscrivent dans le parcours des plasticiens invités. L’objet multiple interroge la fonctionnalité et oscille entre oeuvre d’art et objet de design, il questionne la notion d’art utile en lui rendant hommage, en la parodiant ou la pastichant.
Les artistes s’appropriant ce principe de fabrication de l’objet en série peuvent ainsi jouer avec les diverses facettes qu’induit la multiplicité. En réalisant une oeuvre en plusieurs exemplaires, les artistes adhérent à l’idée de rendre l’oeuvre partageable et par le biais d’une rencontre proposent au public de découvrir un mode de production particulière.

Pratique:
- Centre Régional d’Art Contemporain Languedoc-Roussillon, 26 quai Aspirant Herber, Sète
-  Tel 04 67 74 94 37
- Ouvert tous les jours de 12h30 à 19h00, fermé le mardi, week-end de 14h00 à 19h00
- Entrée libre

                                                    

                                 Belkacem Boudjellouli : "Appréhender un monde..."
"Ceux qui préméditent leurs délits existent. Le travail va se développer autour d’une recherche productrice d’oeuvres nées de préoccupations, de discours bien ciblés et ça marche aussi bien que la méthode “je fais, je réfléchis après“. La recherche artistique, on connaît mieux, ça ressemble plus à du travail. Après de longues études, à la mine l’artiste ! Les autres sont quand même pas loin du pilier de comptoir. Je ne sais pas trop comment parler d’un travail que j’aime parce qu’il me permet parfois d’appréhender un monde où, depuis l’enfance, je le sens et me sens condamné."Belkacem Boudjellouli


                                             Claire Gordano : "les objets prennent vie"
Les objets de consommation souvent jetables que Claire Giordano choisi, ont été dépossédés de leur peau originelle pour être reproduits en porcelaine. Blancs, fragiles et précieux, dépourvus de leur esthétique industrielle et de leur bienveillance recyclable, ces objets prennent vie par les imperfections qui les constituent. Cette alchimie permet à l’artiste une réappropriation de ces choses prosaïques qui peuplent notre quotidien comme un arrêt sur image qui sublime l’ordinaire. Ainsi, kleenex, essuie-tout et autres assiettes en carton prennent une dimension poétique et acquièrent une pérennité dans un univers réinventé.

claire giordano 

                                     Agnès Rosse : "Un vrai désir de déplacement" 
"Afrique dans atlas découpé appartient à la série des objets que j'appelle poétiquement modifiés. J'interviens directement sur les objets de mon paddock - livres d'images, skate-board, échelles, plantes, pierres, os - et je ré-invente la variété qui m'entoure. Cela génère depuis plusieurs années de drôles de pièces. Drôles, par l'humour qui fait marrer mais aussi via l'intrusion d'une étrangeté. Quelque chose qui fait sens, qui est peut être la poésie - en tous les cas, un vrai désir de déplacement et de voyage, moteur et fruit de mon travail."

agnes rosse

Les commentaires sont fermés.