Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/11/2011

Montpellier : Drawing room 011, salon du dessin d'art contemporain à voir jusqu'au 27 novembre

 

drawin room

 40 artistes présentés par les galeries montpelliéraines AL/MA, Aperto, BoiteNoire, Iconoscope, Trintignan, Vasistas et 4 galeries invitées Aldébaran (Castries), Hambursin-Boisanté (Montpellier), L’ISBA (Perpignan), La Vigie (Nîmes) 2 dessins muraux exécutés au cours du salon par Guillaume Pinard et Boulard & Vitré (une production de L'Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Montpellier-Agglomération) Rencontre avec le public autour du « mural », le samedi 26 novembre à 15h avec Yan Chevallier et Georges Boulard, suivie à 16h d’une signature de la dernière parution de l’artiste Hugues Reip.Voilà le programme de cette nouvelle édition de Drawing room.
Ce salon du dessin d'art contemporain se tient jusqu'au 27 novembre au Carré-Sainte-Anne à Montpellier. Ouverture à 13heures. Vernissage ce soir mercredi à 18heures.


Pour cette édition, l’invitation à de nouvelles galeries a été lancée afin d’élargir encore le panorama de ce qui « fait » le dessin contemporain : Aldebaran (Castries), Hambursin-Boisanté (Montpellier), L’ISBA (Perpignan) et La Vigie (Nîmes).  Sera également à l’honneur le « mural » avec la présence des artistes Guillaume Pinard et Boulard & Vitré qui réaliseront deux grands dessins muraux tout au long du Salon. Dans le champ de l’art contemporain, parler de dessin mural fait appel d’une part, à la notion de « wall-drawing » telle qu’elle a été théorisée et mise en forme par Sol Lewitt, et d’autre part, à une pratique du dessin de grand format, moins conceptuelle et utilisant divers supports dont certains appartenant à l’espace urbain.
 Entre idée et graphisme, entre graffitis et formes élaborées, entre statut de recherche et œuvre à part entière, entre inscription pérenne et inscription éphémère voire « sauvage », le dessin ne cesse d’être expérimenté par les artistes, avec un vrai regain d’intérêt ces dernières années.
 Le Prix Georges Dezeuze/Jeune Talent, doté par son fils Daniel, d’un montant de 1 000 euros distinguera un artiste de moins de 40 ans, présenté et exposé dans l’espace de chacune des galeries exposantes du Salon.
Enfin, tout comme en 2010, une cimaise accueillera les œuvres de jeunes artistes issus des écoles des beaux-arts de Montpellier, Nîmes et Perpignan ; un jury de professionnels repèrera un de ces jeunes talents auquel sera attribuée la Bourse CHD Art Production 2011.

drawin room

Photos site Drawing room

Les commentaires sont fermés.