Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/02/2012

Lodève : Yves Ribard et ses "figures rétrospectives" à la galerie "O marches du Palais"

yves ribard, lodève

La galerie d'art "O marches du Palais à Lodève présente dans l'ancienne chapelle des Pénitents blancs : "Figures rétrospectives". Une exposition d d'Yves Ribard. A voir jusqu'au 31 mars.

En général, la peinture d' Yves Ribard peinture est plutôt orientée vers la suggestion, elle frise plus ou moins l’abstraction et ses toiles rejoignent un certain « expressionnisme abstrait ». La peinture est une éternelle recherche où les concessions n’ont pas leur place. 
Le sujet est là mais il passe au second plan voire au troisième, après la composition, après le travail de la matière, de la couleur au moyen de sa propre touche. Il se souvient avoir été très impressionné par une Madeleine se repentant du Titien. Il était fasciné par cette toile sans prêter attention au sujet. Il se foutait complètement du propos biblique de la scène mais restait « scotché » devant cette toile. Il en avait la chair de poule.
Né en 1956, très tôt attiré par les arts plastiques, la création artistique et l’histoire de l’art, autodidacte et passionné de bande dessinée, il a réalisé des illustrations pour des revues techniques, livres pour enfants, affiches et bd. En 1995-96, il fréquente l’école des beaux-arts de Grenoble. Puis il décide de se consacrer entièrement à la peinture. A Die (Drôme), Il se lie d’amitié avec Alina Cocière, professeur diplômé de l’école supérieure des Beaux-Arts de Moscou et fait partie de son atelier 4 ans.

yves ribard, lodève

Les commentaires sont fermés.