Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/03/2012

Gilles Favier présente ses photos sur l'esclavage au château des Carrasses

"Sur la route de l'esclavage de Bahia au Bénin" : une exposition photographique de Gilles Favier présentée "Hors les murs" par la maison de l'image documentaire de Sète en partenariat avec "CéTàVoir".  Jusqu'au 15 avril au château les Carrasses (Hérault) .

C’est près d’Ilhéus, toile de fond des romans de Jorge Amado, sur un morceau de la côte bahianaise où la «mata», la forêt tropicale, glisse langoureusement vers la mer, que Gilles Favier est parti sur les traces de Pierre Verger à la recherche des descendants des esclaves africains. Plus particulièrement de ceux venus du Bénin.
Les bateaux négriers embarquaient leur « bois d’ébène » sur les plages de la côte des esclaves au Bénin pendant la triste épopée du commerce triangulaire. Mais le vrai drame se jouait en amont, dans l’arrière pays où les puissants royaumes du sud allaient faire leurs razzias.
Koko, le village où Gilles Favier a décidé, en 2001, d’engager un long travail documentariste est un des villages de la traite. On se souvient notamment de ceux qui sont partis pour le voyage sans retour, dont on demande des nouvelles d’un simple : « et ceux de là-bas ? ». Majoritairement des Nagos du Bénin et du Nigéria, ils vivent désormais au Brésil. Gilles Favier est parti à la recherche des descendants des déportés de Koko.


 Pratique :
- Château Les Carrasses Lieu-dit Les Carrasses, Route de Capestang, Quarante (Hérault)
- Tel. 04 67 00 00 67
- www.lescarrasses.com

gilles favier

 

Les commentaires sont fermés.