Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/05/2012

Vincent Dezeuze présente "Racine d'Aleph" à Castelnau-le-Lez (Maison de la gravure méditerranée)

 

vincent dezeuze

La Maison de la Gravure Méditerranée à Castelnau le Lez présente l'exposition de Vincent Dezeuze : "Racine d'Aleph". A voir  du 18 mai au 30 juin 2012 Vernissage ce mercredi 16 mai à partir de 19h.
Vincent Dezeuze construit depuis 1990 une oeuvre gravée variée. Son univers symbolique explore le langage dans ses multiples formes : une recherche sur nos racines humaines. Après avoir pratiqué les différentes techniques de l'estampe sous la direction de Patrice Vermeille à l'école des Beaux-Arts de Montpellier, il expérimente la collagraphie et de nouvelles techniques, dans une volonté d'évolution traditionnelle de l'estampe.
Il prend, en 2001, la succession de Walter Barrientos en tant qu'enseignant dans la future Maison de la Gravure Méditerranée dont il est un des co-fondateurs et qu'il anime jusqu'en 2011. Pour beaucoup d'artistes, l'estampe est encore un moyen de produire des multiples. Pour certain c'est un véritable médium d'expression.

"Après avoir pratiqué quelque temps la peinture, explique-t-il, je me suis exclusivement tourné vers la gravure. Le travail du graveur n'a rien à voir avec celui du peintre, surtout en estampe contemporaine où la diversité des matériaux utilisables élargit à l'infini le champ des images réalisables. Le graveur est lié à la matière, il joue avec les matériaux, il les façonne dans le dessein de laisser leur empreinte sur le papier ou sur tout autre support. Le fil conducteur de mon travail se situe au niveau du langage, le langage au sens large, le signe qui permet de communiquer. L'estampe est à l'évidence le médium approprié pour montrer le signe, elle a toujours été le support de la mémoire et de l'écrit, donc de l'échange. Le langage est une de nos racines, il est formateur d'une construction mentale. Ici je présente des variations graphiques autour de l'alphabet et des représentations de rhizomes. La lettre ou l'idéogramme sont issus d'une représentation du réel, un schéma qui a été rendu abstrait par l'usage et la simplification due à sa grande reproduction. Les rhizomes imprimés sont comme des signes, les éléments d'un autre alphabet, celui qui nous rattache à l'essentiel : la terre, nos racines. Ne sommes-nous pas issus d'un morceau de glaise ? »

Pratiique :
- Maison de la gravure méditerranée 105 chemin des Mendrous, Castelnau le Lez

- Site http://maisondelagravure.eu

- Blog :  http://maisondelagravuremediterranee.blogs.midilibre.com/

vincent dezeuze

 

 

Les commentaires sont fermés.