Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/05/2012

Philippe Ibars : du blog au mur de Carré d'art à Nîmes en passant par les Jardins de la Fontaine

Philippe Ibars, Nîmes


Depuis plusieurs années maintenant Philippe Ibars postait ses photos sur le blog de Midi Libre. "J’ai eu  envie de partager mes images autrement" dit-il.  Voilà c’est fait. Et de belle manière : le Carré d’Art de Nîmes a ouvert ses portes à ses images des Jardins de la Fontaine. Des images exposées  sur le Mur Foster" tant convoité par les artistes, dans le cadre des « Rendez-vous aux Jardins ». A voir jusqu'au 17 juin. 

 
Ces jardins  Philippe Ibars ne se contente pas de les photograhier. Il en parle et joliment :"Trésor, cœur et poumon de Nîmes, les Jardins de la Fontaine sont le premier jardin véritablement public d’Europe. Ils sont aussi de Nîmes le berceau historique, avec la source sacrée de Nemausos, dieu gaulois des bois, des fontaines et des sources sylvestres, et les marques visibles ou enfouies de sa romanité. Les Jardins de la Fontaine, comme leur nom l’indique, sont pluriels. 
Depuis la base du mont Cavalier jusqu’à l’accent circonflexe de la Tour Magne, ils déploient majestueusement toute une multitude d’espaces différents. Grands bassins tout en bas où même une fois l’an des jouteurs viennent croiser les lances, promenades et pelouses, temple de Diane, Nymphée, source, grotte, terrasses à l’ombre ou au soleil, belvédère, clairière des cèdres, mazet nîmois, bassin Montgolfier, jeux pour enfants, etc. 
Il faut dire aussi que le public est très varié et qu’on vient aux Jardins pour toutes sortes de raisons : prendre l’air, le soleil, le frais, dormir, courir, bouger, bavarder, se taire, se distraire, se connaître, s’aimer, se marier, promener les bébés, les enfants, les parents, les toutous, jouer de la musique, aux boules, aux cartes, lire, écrire, peindre ou photographier.À chacun ses Jardins de la Fontaine ! Quel Nîmois n’a pas dans son musée imaginaire au moins une vue des Jardins ? Montrer alors une image de plus de la Tour Magne, du temple de Diane, des deux exèdres de la Source, du Nymphée, de sa statue et des putti joufflus peut sembler superflu. Essayons autre chose : la partie pour le tout. à chacun ses Jardins, oui, et les quelques images ici montrées n’ont surtout pas la prétention d’en tracer un fidèle portrait. 
Rien de l’atmosphère des Jardins, de l’ambiance, du mouvement qui les anime, de la vie qui les innerve. Elles cherchent autre chose, ces images, peut-être une part, une petite part de l’âme des Jardins. Nées dans les Jardins, nées des Jardins, de leur lumière et de leurs ombres, mémoire d’instants fugitifs et de regards toujours nouveaux sur ces Jardins toujours changeants, elles se donnent à d’autres regards et les invitent avec tendresse, simplement, à la redécouverte de ce lieu d’exception"  

Philippe Ibars, Nîmes

 

Philippe Ibars, Nîmes


Philippe Ibars, Nîmes


Les commentaires sont fermés.