Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/07/2012

Mchel Fançois présente "Pièces à conviction" au Crac de Sète

Michel françois, sète

Eposition au CRAC de Sète avec "Pièces à conviction" de Michel François, un artiste qui vit et travaille à Paris et Briuxelles. La production des oeuvres de l’exposition "Pièces à conviction" est réalisée en collaboration avec la galerie Kamel mennour. Cette présentation a reçu le soutien de la galerie Xavier Hufkens Bruxelles  et de Wallonie Bruxelles International. A voir jusqu'au 30 septembre.

Dans un monde apparemment balisé et hierarchisé, mais qui est bien plus chaotique et incontrôlé qu’à l’évidence, le travail foncièrement sculptural de Michel François, à l’inverse manifestement chaotique et subtilement cadré, est un modèle de reconfiguration sensuelle et idéologique de l’immédiat. Son plaisir des formes et des jeux de représentation est fondé sur un certain émerveillement pour les matières, la nature, les situations ou les idées du monde. Malgré la crudité parfois sombre de certaines références, l’artiste travaille finalement sous le signe de la réconciliation de champs parfois éloignés et contradictoires du monde de l’art. Une sculpture très formelle sous-tendue par un ensemble de strates théoriques et idéologiques complexes. La revendication d’un art libéral tout en assumant la part servile du travail. Les questions idéologiques de la modernité ( le quotidien comme matériau, l’art comme cosa mentale, l’universalité des formes, l’abstraction, la sérialité) sans tourner le dos aux grands enjeux de l’art classiques (la perspective, la nature, le travail manuel, la métaphore, l’illusion, le trompe l’oeil). Une attention au monde et à la sphère intime neutralisée par l’élégante distanciation des formes. Une clarté et une simplicité représentatives opposée à l’indétermination des perceptions. Bref, une prise de responsablité physique et morale des exigences fondamentales de la sculpture, sans céder sur laliberté, le risque et l’incertitude

«L’ensemble de la production de Michel François s’inscrit dans un système en apparence hétéroclite, mais diablement efficace et ô combien pertinent, un work in progress permanent, où chaque oeuvre produite en recèle potentiellement plusieurs autres en son sein. Si rien dans son travail ne nous est donné directement, une amorce de scénario est toujours présente, libre ensuite à chacun de dénouer les noeuds, d’opérer d’éventuels rapprochements. Dans cette démarche globale, aucun opportunisme ou envie de séduire, simplement la volonté de recycler, d’expérimenter toujours et sans cesse. Et si la contamination, le parasitage de certaines oeuvres par d’autres pourraient parfois laisser planer une impression de déjà-vu, de redite, il est toujours un détail, un point de vue nouveau, un décalage qui s’opère pour venir enrichir le propos. La matière n’est jamais contrainte, elle vit et évolue sans cesse. (...)» Extrait texte paru dans la revue 02, écrit par Antoine Marchand, 2010.

Pratique:
- Centre régional d’art contemporain Languedoc-Roussillon, 26 quai Aspirant Herber, Sète
- Tel. 04 67 74 94 37
-  http://crac.languedocroussillon.fr crac@cr-languedocroussillon.fr
- Ouvert tous les jours de 12h30 à 19h. Fermé le mardi Week-end de 15h00 à 20h00 ( horaires été)

Michel françois, sète

Michel françois, sète

Les commentaires sont fermés.