Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/06/2012

Le photographe Christopher Anderson à Sète (Maison de l'Image documentaire)

 

christopher aderson

 

La Maison de l'Image documentaire de Sète re-présente “Sète #12”, l’exposition du photographe invité en résidence à Sète pour le festival Images Singulières 2012.  Christopher Anderson expose ses photos à la MID, jusqu'au 1er septembre, dans l'ancien collège Victor Hugo, 3 rue Raspail à Sète.
Christopher Anderson est arrivé à Sète un soir de Saint-Louis. Il a aussitôt accepté de se mêler aux jouteurs, de devenir un des leurs, un “Chevalier de la Tintaine”. Il a participé à la fête sans façons et s’en est inspiré pour l’idée force de sa résidence. Le bleu, le blanc et le rouge conjugués partout dans la ville pour en célébrer les traditions ancestrales, ont déterminé ses images, des triptyques, qui marquent par ailleurs un vrai changement de cap photographique pour lui.
Né en Colombie Britannique en 1970, Christopher Anderson a passé une grande partie de son enfance au Texas, avant de vivre à New York et plus tard à Paris. À partir de 1996, pour le journal US News and World Report, il documente les questions sociales de la crise économique en Russie, la situation des réfugiés afghans au Pakistan et couvre l’élection d’Evo Morales en Bolivie.
En 2000, il reçoit le prix Robert Capa Gold Medal pour son travail sur les émigrants haïtiens qui tentent de rejoindre les États-Unis. Il est nommé “Jeune photographe de l’année” par le prix Kodak en 2001 pour son sujet sur les lanceurs de pierre de la bande de Gaza et il reçoit la même année le Visa d’Or du festival Visa pour l’Image.


christopher anderson




Les commentaires sont fermés.