Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/06/2012

Boutogaphies : Thibaud Derien et ses villages fantômes au pavillon Populaire

Les Boutographies, ce sont douze expositions et dix-sept projections, mais ce sont aussi des temps de rencontre entre les photographes, le public, et les différents acteurs de la scène photographique régionale et européenne.  Coup de projecteur sur le photographe . Thibaud Derien. A découvrir au Pavillon populaire à Montpellier (10h/19h) jusqu'au 29 juin.

 Un beau jour, Thibaut Derien a quitté Paris pour une étrange ville, oubliée du temps et des heures, figée dans ses souvenirs abimés et choyés. Les antiques devantures qui s’offrent à sa vue de passant ouvrent alors de grands rectangles cinématographiques vides, où peuvent s’animer les images d’un passé fantasmatique, palimpsestes sans fond où bougent encore les fantômes de l’histoire et les vies enfouies.

Chanteur, photographe à ses heures, Thibaut Derien est l’auteur de quatre albums de chansons (Instants fanés, L’éphéméride, Vasistas, Le comte d’apothicaire), et d’une série photographique toujours en construction. J’habite une ville fantôme a déjà été exposée, à la galerie L’issue à Paris, à la galerie Dérapages à Bruxelles, et durant le festival Manifesto à Toulouse. Thibaut Derien vit et travaille dans sa ville fantôme.


A lire aussi  :
Le programme des Boutographies
Le jury 
Emmanuelle Brisson à La Barak
Dulce Pizon et Vinent Jendly au Centre d'art La Fenêtre

thibaud derien, boutogaphies

 

 

Les commentaires sont fermés.