Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/06/2012

Marie-Geneviève Burguière et ses photos "ambivalentes" au restaurant Volodia à Montpellier

Marie genevieve burguiere, le volodia, montpellier

Marie genevieve burguiere, le volodia, montpellier


Exposition d'une vingtaine de photographies d'art en couleur ou noir et blanc  de Marie-Geneviève Burguière sur le thème de "L'ambivalence du progrès" Au restaurant le Volodia (29 rue Jean-Jacques Rousseau, Montpellier). A voir jusqu'au 17 septembre

"L'ambivalence du progrès se traduit aujourd'hui par : une vie plus facile et la destruction de celle-ci... Il fascine par les possibilités qu'offre l'énergie et la promesse d'une vie plus facile. Il dérange par la nuisance dans le milieu de vie et la dégradation du paysage..."  Une phrase de Marie-Geneviève Burguière pour expliquer ses images à la fois ordinaires et mystérieuses, poètiques et réalistes.
Des beaux et monstrueux TGV de la gare de l'Est aux poteaux électriques tordus sur fond de ciel bleu, l'"ambivalence" dans les images de Marie-Geneviève Burguière est omniprésente. Un peu comme si la photographe perpignanaise, après avoir été émerveillée par les lumières de la ville avait voulu montrer l'envers du décor...mais en le magnifiant. Enfant Marie-Geneviève Burguière révait de faire de belles images. Voilà, c'est fait! 

Marie genevieve burguiere, le volodia, montpellier


Marie genevieve burguiere, le volodia, montpellier


Les commentaires sont fermés.