Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog


18/07/2012

Photos/performances de l’artiste Li Wei à Sète : il tombe à Sète !

li wei, sète

 LI Wei, artiste chinois, réalisera pendant une dizaine de jours une série de photos/performances à Sète (Hérault, France) du 26 juillet au 05 aût. Cette résidence et ces performances sont à l’initiative de Martin Bez, directeur de la Galerie Dock Sud.
Ce projet rentre totalement dans la démarche de l’artiste, désireux de fixer les pays, les villes et les lieux par des séries de photographies (10 à 20 photos). LI Wei vient, en outre, de terminer une superbe série en Tunisie pour marquer le renouveau de ce pays. Avec ses compétences acrobatiques et à l'aide de câbles et d'échafaudages, LI Wei, défiera la gravité sétoise et se mettra en scène seul ou accompagné dans des positions déroutantes. Dates des performances : 26 juillet 2012 au 05 août 2012 Lieux potentiels : Le canal royal et ses joutes La plage Le cimetière marin Le môle, les phares et sémaphores Le port de commerce Les ponts de Sète L’Etang de Thau La mairie,…..
Les travaux de l'artiste LI Wei mélangent d'une manière incomparable, l'art performance et la photographie. Li Wei utilise son propre corps pour produire des œuvres à la fois troublantes et provocatrices et même comiques. Avec ses compétences acrobatiques et à l'aide de câbles, d'échafaudages, Li Wei se transforme en corps météorite la tête encastrée dans un pare brise. On le retrouve dans les airs chassé par des missiles ou bien lancé comme un marteau par une jeune femme. Ses images ne sont pas des montages réalisés avec un logiciel d'ordinateur, seuls les câbles et les échafaudages qui maintiennent le corps de Li Wei ont été effacés des photos Li Wei continue d'explorer les réalités multiples de la société contemporaine et s'attarde sur la mondialisation de la Chine, de l'environnement en constante évolution urbaine, des préoccupations plus personnelles comme l'amour, la famille, le bonheur et la déception.

li wei

Les commentaires sont fermés.