Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog


18/08/2012

Bernard Calet, Rémy Jacquiers, Maude Maris et Olivier Thuault présentent "Les si follement maisons" à Fraisse des Corbières

remy jacquet photo.png

Les attributs rue du soleil présente à Fraisse des Corbières (Aude) du 20 août au 16 septembre "Les si follement maisons" une exposition (Volumes et dessins) de Bernard Calet, Rémy Jacquier, Maude Maris, Olivier Thuault.  (Les vendredi, samedi et dimanche de 16 à 19 heures)

"Depuis ses toutes premières oeuvres Bernard Calet s'intéresse à la question de l'architecture. la notion de bâti s'est amplifiéeau fil du temps d'un questionnement proprement politique. D'un espace privé, elle a conquis un territoire élargi ; interrogaton sur la ville, sur l'habitat, voire sur la place de l'artiste dansla cité.. En même temps la démarche de Bernard callet s'est plastiquement nourrie de toutes sortes de matériaux, de techniques et de procèdures pour passer de l'ordre du volume à l'installation. L'art de Bernard Callet en appelle à la mise en oeuvre de dispositifs plus ou moins complexes qui mêlent jeux de construction, photographies, vidéos et projections qui constituent autant de situations expérimentales à l'épreuve d'une désorientation. Pour ce faire, Bernard callet joue volontiers dans son travail tant de télééecopages d'images que de pièges visuel, d'effets tant de miroitants qu'opaques.

Les volumes de Rémy Jacquier correspondraient à des titres de textes e Diderot traduits en braille et mis en volume. Ces Morceler le texte et le réaagencer dans l'espace. Jouer sur les mots pour jouer sur la forme. Les doubkles carrés de braille deviennent doubles cubes. Les point deviennet portes. les parcours de lecture pasages et escaleirs. Le noir viendrait casser oucontredire le volume, en fausser la perceptioin. L'échelle serait celle de la main dans l'espace selon le trexte.

Les maisons de Maude Maris sont irrationnelles. monilithiques ou labyrinthique, les proportions incongrues la difficulté à distinguer les niveaux d'élévations, la distribution logique des ouvertures parfois l'absence de toit, les rendent invisibles, sombres, de ce noir avec lequel le mélancolique ets aux prise.

Dans son travail Olivier thuaultt questionne de manière récente l'espace urbai et particulièrement notre place dans cet environnement utilisant des modes opératoires diversifiés. partant du dessin de maquettes en carton de photogrpahies, jusqu'à des dispositfs où la alumière et le mouvement traversent ll'espace construit imliqunat physiquement l'homme dans des unvers architecturaux improbables ou bien au contraire dans des espaces temps où le spectateur peut facilement se projeter."
Texte les attributs rue du soleil.

 

 

olivier jacquet

olivier thibault.png

 

 

 

Les commentaires sont fermés.