Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/09/2012

Daniel Bambagioni des bleus entre "la rigueur et l'imparfait" à Castelnau-le-Lez

Derniers jours de "Notte smarrita" l'exposition de Daniel Bambagioni à Castelnau-le-Lez, 511 route dela Pompignane. A voir jusqu'au 29 septembre. Cet artiste est présentée par l'association régionale pour la promotion de l'art contemporain (ARPAC) 
"Je me situe plutôt comme peintre abstrait, proche des étendues monochromes, entre la rigueur et l’imparfait. Je trace des géométries incertaines... que je relie à des floraisons inventées, répétées, que j’appelle Ostinato ", explique Daniel Bambagioni.
Ces doubles forment la longue série des « adiacenti » (adjacents) qui s’étirent depuis 1994. Il s’agit là d’une mise en tension, d’espaces d’échanges, l’occasion d’improbabilités, les deux éléments fonctionnant comme des pôles. Je circule dans ces lieux divisés qui nourrissent sans doute mon inquiétude et soutiennent mes contradictions et mes envies. 
"De plus en plus, poursuit l'artiste, je ne conçois ma peinture qu’en une suite de pièces qui forment un ensemble construit, cet ensemble justifiant l’existence de chaque peinture liée aux autres. C’est une condition que je sens essentielle pour cerner mon propos et le faire partager.
Daniel Bambagioni ne travaille pas précisément pour l’architecture des lieux. Son choix se porte plutôt sur une correspondance du sujet pictural traité avec la destination originelle du lieu où sa qualité dicte le choix d’une disposition précise elle-même tributaire du sujet. Chaque ensemble est donc réalisé spécifiquement, et à priori exposé seulement dans l’espace pour lequel il a été conçu.
 

daniel bambagioni. castelnau-le-lez

daniel bambagioni. castelnau-le-lez

Les commentaires sont fermés.