Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/10/2012

Laurent Galassi, Gérard Paul et Ottmar Hörl : "Carnets de voyage" à la galerie Plurielle à Sète

La galerie Plurielle à Sète orésente "Carnets de voyage". Une exposition avec le peintre Laurent Galassi, le photographe Gérard Paul et le sculpteur Ottmar Hörl; A voir  jusqu’au 12 Novembre.

Laurent Galassi (peintures) : comme Hopper, Laurent Galassi est le peintre du réel quotidien. Ses tranches de vie magnifiées par son utilisation de la lumière et de ses réflexions, qui fait que chaque détail devient signifiant, créent une impression d’intimité que le regard dénude.
Galassi, en effet, peint moins une histoire qu’un état d’esprit, qui, présenté dans une sorte de banalité, rend à la fois universelle et privée la scène que l’on observe. Instants figés dont la technique, savant cocktail d’éclairage et de cadrage rossellinien, doivent beaucoup au cinéma néoréaliste italien. Ses tableaux ignorent le spectateur, tout comme ses modèles dont les regards sont ailleurs. Et c’est bien par ce franchissement indiscret de la frontière privée que l’artiste habilement vous incite à être un peu voyeur… A moins que vous ne soyez vous-même le commanditaire de votre mise en scène!

laurent galassi

Gérard Paul (photographies) : alors qu’il est des peintres qui s’inspirent d’une réalité universelle pour en faire ressurgir l’intimité de l’instant, il est en retour des photographes qui, tel Gérard Paul, maîtrise la parenthèse de l’espace et du temps pour, en frôlant l’image et l’idée qu’on s’en fait, en révéler la réalité cachée.
Une ombre, un reflet, une onde nous donne alors à savourer une certaine conscience de l’éternité. Et tandis que « l’autre possible » joue avec le translucide du plexiglas, tandis que la fibre de la toile transforme ombres et lumières en compositions abstraites, l’image recryptée par Gérard Paul sans aucun montage, ni trucage, devient alors tableau de maître ou peinture abstraite, dont la palette irisée fait vibrer l’espace dépouillé autant que l’infini du détail.
Ici aussi l’artiste donne à chacun la liberté de s’approprier cette indéfinissable sensation de déjà vu, ainsi que celle d’en choisir support et format.

gerard paul

Ottmar Hörl (sculptures) : habituellement, Hörl va à la rencontre des gens là où ils sont, dans la rue, dans les zones de grande circulation, sur les places, là où son expérience lui a prouvé que les gens sont le plus accessibles ; car avec ses installations, Ottmar Hörl est avant tout un artiste de la communication. Ici donc, ses réalistes multiples, isolés de leur multitude, retrouvent leur caractère accessoire pour devenir trait d’union plastique, lien de cohésion poétique, ou synthétique moyen d’appréhension du message. Otarie, nain de jardin, rose géante,… La « chose », quelle qu’elle soit, ordinaire ou imaginaire, trouve alors toute sa place dans ce rêve mêlé de réalité, dans cette expo-sitcom de notre temps, échantillon de regards, bribes de vie.

ottmar horl

Pratique:
- Galerie Plurielle, grand’rue Mario Roustan, Sète
- Du lundi au dimanche De 10h à 12h30 et de 15h à 19h (Fermé mardi et jeudi, sauf jours d’escale de croisière)
- Ouverture sur rendez-vous au 04 67 43 37 71 ou 06 69 65 23 09

Les commentaires sont fermés.