Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/12/2012

"La fin du monde n'aura pas lieu" : en direct de Bugarach avec le photographe David Richard

 

david richard, bugarachdavid richard, bugarach

"La fin du monde n'aura pas lieu" : un étonnant travail du photographe David Richard qui sera projeté le 21 décembre, à « Pierres Vives », la cité du savoir et des sports pour tous, à Montpellier lors d’une soirée ludique intitulée « La fin du monde n’aura pas lieu ».

 Le photographe sera en liaison directe de Bugarach, via une visio-conférence de 19h30 à 20H30. David Richard est à Bugarach du mardi 18 Décembre au 22 décembre 2012 , afin de terminer ce premier volet de son reportage. En parallèle, il réalisera, non sans humour, un reportage autour de la sur-médiatisation de cette histoire d’Apocalypse à Bugarach.

David Richard, photographe, co-fondateur du collectif Transit, basé à Montpellier qui a fêté cette année ses 10 ans, a réalisé durant un an et demi le premier volet de son reportage « Les territoires magiques à travers le monde » , intitulé : « Apocalypse ou le nouveau monde » .
Une approche documentaire à la fois poétique et réaliste, pour rendre compte des univers magiques au travers des imaginaires de chacun des personnages rencontrés, sur un territoire rebaptisé « le triangle ésotérique ou triangle d'or » qui s’étend de « Rennes-les bains, à Bugarach en passant par Rennes-le-château » dans la haute vallée de l’Aude. (Ce territoire attire une population de Néo-ruraux vivant parfois en marge de la société, qui partagent des valeurs et des croyances héritées d'une multitude de courants spirituels, sectaires ou ésotériques.
Pour beaucoup cette région est une véritable terre d'élection, un vecteur de développement spirituel hors du commun. De fait, ce petit coin du monde porte des mystères, des croyances ou légendes propres à enflammer les sujets épris de mondes invisibles. Cela va du tombeau du Christ en passant par les mystères des cathares , de la présence de ceux que l'on nomme les "intra" pour intra-terrestre et les extra-terrestres , on parle aussi vortex et porte spacio-temporelle ainsi que d'un pic qui serait le chakra du coeur de la planète Terre: le pic de Bugarach.
Ici on cause éveil de la conscience au Bar du village, réincarnation chez le boulanger, et quête du Grall au restaurant Grill du camping. Ici vivent ufologues, ésotéristes, spiritualistes et sorciers de toutes origines.Pour beaucoup d'entre eux, l'apocalypse est en cours et va donner naissance à un nouveau monde, l'ère du verseau. ) Une partie de ce travail a été présentée plusieurs fois cette année lors d’expositions et de projections :
- À Marseille et à Lille, dans le cadre d'une rétrospective du collectif Transit proposéepar la FNAC. - «Aux rencontres photographiques d’Arles», début juillet
- A Perpignan, pendant le festival « Visa pour l’image » , début septembre
- A Montpellier, dans la salle Dominique Bagoüet dans le cadre de l’exposition rétrospective du collectif Transit soutenue par la mairie :
- A Paris, galerie Dupont , dans le cadre du mois de la photo Des extraits de ce reportage ont été publiés -dans un livre réalisé et édité par le collectif Transit, à l’occasion de leurs 10 ans d’existence : « La conspiration des instants »
- dans la presse nationale et internationale : Le Monde Magazine, Causette, Courrier international, VI ( Suède), The Daily Mail.
"

david richard, bugarachdavid richard, bugarach

Les commentaires sont fermés.