Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/12/2012

La journée découverte modelage avec modèle vivant accueillie par l’ARPAC

stage.jpgLa journée découverte modelage avec modèle vivant sera accueillie par l’ARPAC le dimanche 20 janvier 2013 de 10h à 17h.
Cette journée est proposée par l’atelier Terre du Modèle Vivant nouvellement installé dans notre région à Buzignargues. Cet évènement s’adresse à tous ceux qui ont envie de tenter l’expérience d’une séance de modelage avec modèle, y compris les débutants.
Le programme de 6heures permettra a chacun d’apréhender l’anatomie et les proportions par des techniques d’observations simples et de réaliser un buste/silhouette d’homme en terre. Les frais de participation sont de 100 € (80 € pour les adhérents de l’ARPAC)
Le forfait comprend : le matériel, les frais de modèle et le repas de midi Sur inscription uniquement, places limitées. 06 26 81 65 43 et info@terredumodelevivant.fr
Programme détaillé sur le site : www.terredumodelevivant.fr
L’atelier Terre du Modèle Vivant propose des sessions de stages en résidence de 2 à 5 jours : modelage et dessin avec modèle vivant. Ces stages s’adressent à tous, artistes et amateurs éclairés, et sont particulièrement adaptés aux débutants. Ils sont animés par Henri-Paul Badet, sculpteur céramiste.

Pratique:
- l' Association régionale pour la promotion de l’art contemporain, Allée Marie Banégas, 511 route de la Pompignane, Castelnau Le Lez
- 04 67 79 41 11

08:06 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : arpac |  Facebook | |  Imprimer | |

26/12/2012

Les "environnements muséaux" de la plasticienne Muriel Bordier prolongée jusqu'au 5 janvier

 

muriel bordier, galerie annie gabrielli, montpellier

 

L'exposition de Muriel Bordier "Espaces muséaux" est prolongée jusqu'au 5 janvier. A voir à La galerie Annie Gabrielli (Montpellier) , 33rue François Delmas; Montpellier.

Artiste plasticienne polymorphe, Muriel Bordier a obtenu le Prix Arcimboldo en 2010. Ses réalisations témoignent d’une réflexion critique sur notre environnement en général et sur notre comportement en particulier.
Son travail se construit, dans le domaine de la photographie ou dans celui de la vidéo, comme un inventaire de nos travers avec une certaine distance. La série présentée par la galerie aborde, avec une pointe d’humour, les rapports entre l’architecture, l’accrochage, les œuvres et le public.
Elle nous invite, à partir de maquettes photographiées, à découvrir une nouvelle façon de regarder cet environnement muséal par le biais de l’exagération des caractéristiques d’une architecture propre, épurée, immaculée.
A travers une écriture photographique poétique, Muriel Bordier invente une ambiance aseptisée qui, à force de vide et de lumière, devient une vue de l’esprit, un espace immatériel, virtuel. Son point de vue transforme notre regard sur ces espaces muséaux : il ne sera plus tout-à-fait le même.
Faisant écho à cette série, la galerie présente également les dépliants « Bons baisers » et la vidéo « Tourista ».Les œuvres de Muriel Bordier sont présentes dans de nombreuses collections privées et publiques (Ville de Rennes, de La Rochelle, Conseil généraux, Fonds Régionaux d’Art Contemporain, artothèques...).

muriel bordier, galerie annie gabrielli, montpellier

muriel bordier, galerie annie gabrielli, montpellier

muriel bordier, galerie annie gabrielli, montpellier

muriel bordier, galerie annie gabrielli, montpellier

muriel bordier, galerie annie gabrielli, montpellier

23/12/2012

'Fragments/Sépia", une exposition de José Pirès à Nîmes

jose pires, nîmes

José Pirès est un créateur protéiformes dont le parcours lui a permis d’éviter toute classification. Il a exploré bien des domaines (mythologies, bestiaires, légendes, paysages...).
C’est en compagnie de ses nouvelles créations sur le thème du «flamenco» qu’il ouvre les portes de son atelier/galerie avec des travaux sur papier japon marouflés sur divers supports, laissant apparaître le travail en filigrane d’une technique longuement élaborée !

Prratique :
- Galerie José Pirès, 13 rue des Marchands,Nîmes
- Tél : 04 66 64 97 91

jose pires,nîmes

jose pires,nîmes

jose pires, nîmes

22/12/2012

A la galerie "Toiles de mer" de Peyriac de Mer (Aude)

toiles.png

20/12/2012

Melyn Barros le "nouveau fauve" au Volodia à Montpellier

 

melvyn barros, le volodia, monptellier

Le restaurant le Volodia à Montpellier,  avec son partenaire privilégié Loup Trentin de la galerie d'art Corps et Ame de Nîmes, propose une exposition de Melvin Barros. A voir.jusqu'au 18 février.
Melvyn  Barros élabore un style à fortes tonalités visuelles, basé sur les formes, la couleur, l'esprit de synthèse et l'humour. L'idée est de représenter une impression sociale et culturelle de notre époque, très imagée, à travers des productions colorées, ludiques et humoristiques.
L'art de Melvyn pointe aussi du doigt une société de consommation visuelle agressive et omniprésente, que ce soit dans les médias, la télévision, la publicité, les jeux vidéos, la vie quotidienne en général, où tout est mis en oeuvre pour que l'on soit abreuvés d'images avec ou sans notre consentement.
Son travail, qualifié par certains comme de la "figuration libre"ou"nouveau fauve", s' inspire de la vie en général et de la sienne en particulier.

 

melvyn barros, le volodia, monptellier

melvyn barros,le volodia,monptellier

Les fêtes joyeuses à la galerie "Toiles de mer" de Peyriac de mer (Aude)

sabine jeangeorges


Grâce à la petite fée japonaise Atsuko Ischii, Toiles de Mer a fait bonne pêche à l’orée des fêtes ! Sans l’air d’y toucher, son esprit acidulé a déteint sur la galerie Toiles de mer, et transformé astucieusement notre regard
. Tout prend un air de conte : les céramiques de Béatrice Brune (désormais représentée par ABC Home à New York), les vieux jouets de Claudine Picard, les têtes en bois d’Aurélia Chapelain.
Jusqu’aux paysages de Jürgen Schilling qui gagnent encore en mystérieuse densité alors que l’artiste, dans son atelier, explore le sfumato de Leonard.
 Y’a de la magie dans l’air.
Pratique :
- Sabine Jeangeorges, Galerie Toiles de Mer, rue du Four (face à la mairie), Peyriac-de-Mer (Aude)
- Jusqu’au 23 décembre.
- Ouvert tous les jours. De 14 h à 19 h du lundi au vendredi. De 10 h 30

19/12/2012

"Beauté et handicap", une exposition belle et différente à Nîmes

 

beauté et handicap

Quadriptyque aux métamorphoses » œuvre de Marie-Chloé Pujol-Mahotta, artiste dessinatrice et illustratrice.

 

Exposition de l'association des paralysés de France du Gard, à la Chapelle des Jésuites du 19 décembre au 27 janvier sur le thème "Beauté & Handicap".

 Depuis plusieurs années, la délégation de l'associartion des paralysés du Gard s’est engagée sur des projets culturels et artistiques, convaincue que ces derniers touchant l’imaginaire et l’inconscient collectif, peuvent être tout aussi efficaces que des campagnes de revendications traditionnelles.
Après un concours régional lancé auprès d’artistes d’amateurs qui a permis à 50 oeuvres d’être soumises au vote de trois jurys (professionnel, médias et public) le 2 octobre dernier, l'association présente l’exposition de 17 artistes peintres et sculpteurs qui ont accepté de laisser leurs imaginations fleurir sur le même thème. Le vernissage aura lieu le 19 décembre 2012 à 18h à la Chapelle des Jésuites à Nîmes.
L’exposition quant à elle est ouverte à tous du 19 décembre 2012 au 27 janvier 2013 de 10h à 18h, sauf le lundi. Pour accéder à la Chapelle des Jésuites, les personnes en situation de handicap moteur ont un accès prévu, par le jardin extérieur du Musée Archéologique, situé 13 Boulevard Amiral Courbet, à Nîmes.
                                       Les artistes participants:

 - Les artistes sculpteurs : Renée Bouillon-Perron, résidente nîmoise de 73 ans, expose dans l’Hérault, le Vaucluse, le Var et le Gard ;  Anne De Crezy est une artiste peintre et sculptrice gardoise de 62 ans. Elle expose depuis 35 ans dans l’Hérault et le Gard ; Michel Durand est quant à lui, un sculpteur âgé de 66 ans. Il sculpte depuis 20 ans et expose dans son antre féérique « L’Antre du Jacquart » de Bellegarde. b. - - Les artistes peintres :   Albert Martin est un artiste peintre qui expose à Nîmes dans son atelier/galerie, ainsi que dans toute la France et à Barcelone ;  Barbara Robinson 84 ans, peintre à Sommières, expose depuis 53 ans dans le monde entier ;Philippe Roussel est un peintre et galeriste nîmois de 49 ans, qui expose dans toute la France ; Jacques Bucchini, ancien professeur en histoire de l’art de 73 ans, expose en individuel ou collectif depuis 38 ans ; Lionel Catanzano est un héraultais de 42 ans. Il expose depuis deux années dans sa galerie à Agde ;  Estelle Contamin peintre et architecte d’intérieur de 35 ans, expose depuis 13 ans dans des expositions individuelles ou collectives . Claire De Montardy, 47 ans, est une artiste peintre et sculpteuse d’Agde. Elle expose depuis 13 ans ;  Françoise Gonnet 72 ans vit à Nîmes. Elle expose depuis plus de 22 ans ; Catherine Hachon est une artiste peintre nîmoise, qui expose depuis 19 ans en collectif et individuel ;  Eric Lafon, jeune peintre de 37 ans expose depuis 4 ans en individuel ou collectif à Nîmes ; Sandra Lienard, Héraultaise de 38 ans, expose depuis 5 ans en collectif et individuel à Sète, Montpellier et dans bien d’autres régions de France ; Chris Orvis est une peintre plasticienne de 64 ans. Elle expose à son atelier à Agde ;  Marie-Chloé Pujol-Mohatta est une jeune dessinatrice, illustratrice, qui expose depuis 14 ans à Paris, dans le Gard, le Vaucluse et ailleurs ; Julien Servy, est un peintre, galeriste depuis 2010 à Nîmes et webdesigner de 31 ans.

beaute et handicap 

« Regarde-moi » œuvre de Lionel Catanzano, artiste peintre

A Toulouse de l'art, du multimedia et un joli conte de Noël sur le donjon du Capitole

toulouse, noêl

toulouse, noel

A Toulouse pour les fêtes de Noël, le donjon du Capitole brille de mille feux et la La cour Henri IV accueille, jusqu’au 31 décembre, trois installations d’artistes pleines de poésie.

Des SMS et une BD sur le Donjon du Capitole. -  Le temps des festivités, le monument accueille une projection visuelle luminescente. Ce spectacle d’images "Les Holons du Donjon" nous transporte à travers la mémoire du lieu. Chaque soir, la façade du beffroi est ainsi prise d’assaut par les holons, « de petits personnages qui vivent enfouis à l’intérieur de nous-mêmes et jaillissent du fond des âges ».
Mais pas que, sont aussi projetés les messages envoyés par les smartphones des spectateurs via un QRcode, affiché à proximité.
Pratique : spectacle d’images sur le Donjon du square Charles de- Gaulle, par Aymeric Reumaux, du 15 au 23, tous les jours, 17h30-19h30 en continu.

Trois artistes dans la cour Henri IV. - ’Étienne Saglio, artiste circassien formé au Lido de Toulouse, est à mi-chemin entre la magie et la contemplation, propose "Le silence du monde". Une insrallation unique, entre ombre et lumière. Sur de hautes tables, l’artiste a installé un petit monde de silence et d’éternité peuplé de nuages sous cloches de verre, de danseurs en papier tourbillonnant et de cordes.
La compagnie espagnole "Onirica mecanica" a, elle, mis en scène un monde extraodinaire. Un cirque bancal, sans animaux, donne à voir des êtres étranges, tous plus bizarres les uns que les autres.
 Avec le Tricot de Denise, une autre installation de la compagnie touloousaine "Sans gravité", , des balles jonglent toutes seules, un robinet en lévitation qcoule indéfiniment. À la croisée du cirque et de la magie, la compagnie toulousaine  propose un monde fantasmagorique à l’univers volontairement désuet.
Pratique: la visite des installations de la cour Henri IV est ouverte jusqu’au 31 décembre, tous les jours de 14h à 19h.

toulouse, noel

touloouse, noel

toulouse, noel

09:00 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : noel, toulouse |  Facebook | |  Imprimer | |

18/12/2012

Montpellier : visite ce soir mardi de l'exposition "l'âne musicien"

frac lr.pngCe soir, mardi 18 décembre à 18h30, au FRAC LR : visite de l’exposition "L’Âne musicien" par Emmanuel Latreille, directeur du Frac.
Pratique :
-
Entrée libre
- 4 rue Rambaud, Montpellier
- Tel.  04 99 74 20 35
- Du mardi au samedi, de 14h à 18h - fermé les jours fériés

"La fin du monde n'aura pas lieu" : en direct de Bugarach avec le photographe David Richard

 

david richard, bugarachdavid richard, bugarach

"La fin du monde n'aura pas lieu" : un étonnant travail du photographe David Richard qui sera projeté le 21 décembre, à « Pierres Vives », la cité du savoir et des sports pour tous, à Montpellier lors d’une soirée ludique intitulée « La fin du monde n’aura pas lieu ».

 Le photographe sera en liaison directe de Bugarach, via une visio-conférence de 19h30 à 20H30. David Richard est à Bugarach du mardi 18 Décembre au 22 décembre 2012 , afin de terminer ce premier volet de son reportage. En parallèle, il réalisera, non sans humour, un reportage autour de la sur-médiatisation de cette histoire d’Apocalypse à Bugarach.

David Richard, photographe, co-fondateur du collectif Transit, basé à Montpellier qui a fêté cette année ses 10 ans, a réalisé durant un an et demi le premier volet de son reportage « Les territoires magiques à travers le monde » , intitulé : « Apocalypse ou le nouveau monde » .
Une approche documentaire à la fois poétique et réaliste, pour rendre compte des univers magiques au travers des imaginaires de chacun des personnages rencontrés, sur un territoire rebaptisé « le triangle ésotérique ou triangle d'or » qui s’étend de « Rennes-les bains, à Bugarach en passant par Rennes-le-château » dans la haute vallée de l’Aude. (Ce territoire attire une population de Néo-ruraux vivant parfois en marge de la société, qui partagent des valeurs et des croyances héritées d'une multitude de courants spirituels, sectaires ou ésotériques.
Pour beaucoup cette région est une véritable terre d'élection, un vecteur de développement spirituel hors du commun. De fait, ce petit coin du monde porte des mystères, des croyances ou légendes propres à enflammer les sujets épris de mondes invisibles. Cela va du tombeau du Christ en passant par les mystères des cathares , de la présence de ceux que l'on nomme les "intra" pour intra-terrestre et les extra-terrestres , on parle aussi vortex et porte spacio-temporelle ainsi que d'un pic qui serait le chakra du coeur de la planète Terre: le pic de Bugarach.
Ici on cause éveil de la conscience au Bar du village, réincarnation chez le boulanger, et quête du Grall au restaurant Grill du camping. Ici vivent ufologues, ésotéristes, spiritualistes et sorciers de toutes origines.Pour beaucoup d'entre eux, l'apocalypse est en cours et va donner naissance à un nouveau monde, l'ère du verseau. ) Une partie de ce travail a été présentée plusieurs fois cette année lors d’expositions et de projections :
- À Marseille et à Lille, dans le cadre d'une rétrospective du collectif Transit proposéepar la FNAC. - «Aux rencontres photographiques d’Arles», début juillet
- A Perpignan, pendant le festival « Visa pour l’image » , début septembre
- A Montpellier, dans la salle Dominique Bagoüet dans le cadre de l’exposition rétrospective du collectif Transit soutenue par la mairie :
- A Paris, galerie Dupont , dans le cadre du mois de la photo Des extraits de ce reportage ont été publiés -dans un livre réalisé et édité par le collectif Transit, à l’occasion de leurs 10 ans d’existence : « La conspiration des instants »
- dans la presse nationale et internationale : Le Monde Magazine, Causette, Courrier international, VI ( Suède), The Daily Mail.
"

david richard, bugarachdavid richard, bugarach