Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/02/2012

Lunel : Raurich présente 'L'oeil et le mot" à l'espace Feuillade

raurich, lunel

"L'oeil et lemot": une exposition de peinture de Raurich à l'espace Louis Feuillade à Lunel. A voir jusqu'au 18mars.
Raurich, dont l’expérience du sensible rend si particulière sa vision du monde, a entamé, un cheminement de patience, de résistance, de distance et de cohérence. C’est dans cette perspective qu’il assure aussi une intervention sur l’histoire de l’art. Ainsi qu’en témoigne le critique d’art Jean-Paul Gavard-Perret à son sujet : « Ne se réclamant d’aucune école, aussi lancé vers le futur que reconnaissant envers les maîtres du passé, Raurich reste le porteur des valeurs subtiles de la peinture ». Raurich réalise une œuvre picturale contemporaine cohérente, régulière et évolutive depuis la fin des années 1970. 
Le 15 mars à 18h30 à l'espace Feuillade de Lunel, l'artiste animera une conférence avec diaporamas autour de l'histoire de l'art.

raurich, lunel

Nîmes : Claude Viallat hors des sentiers battus à la galerie "From point to point"

 

claude viallat,from point to point; nîmes

 

Claude Viallat présente une exposition hors des sentiers battus. L'artiste nîmois expose ainsi 58 peintures construites à partir des tissus divers et variés collectés à la demande de l'artiste par le galiériste Philippe Pannetier lors de ses pérégrinations quotidiennes. A voir du 24 février au 6 mars à la galerie "From point to point", place de la Calade à Nîmes. Vernissage mercredi 29 février à partir de 18h.

claude viallat,from point to point; nîmes

 

28/02/2012

Montpellier : "Double miroir" de Richard Bruston ou 48 portraits d'écrivains à la médiathèque Emile Zola

 richard bruston,montpellier                                                                                                                                              Aujourd'hui à Montpellier lancement de « Double miroir » : une exposition de photographies de Richard Bruston. Vernissage ce soir mardi 28 février à 18 heures.

Cette présentation comporte 48 portraits d’écrivains réalisés en 1995, vivant à l’époque à Montpellier ou en Languedoc-Roussillon.
En 1995, Richard Bruston demandait à des écrivains de s’interroger sur leur propre image. Côte à côte donc, la photographie de l’écrivain et les mots qu’elle lui inspire. Une mise en perspective étonnante !
Des lectures d’écrivains ayant fait l’objet d’un portrait seront accompagnées par l’accordéoniste Jean-Pierre Buxo. A  la Médiathèque centrale d’Agglomération Emile Zola 218, bd de l’Aéroport International. A voir jusqu'au 18 mars.


La liste des 48 auteurs photographiés en 1995 : Christine Angot, Michel Azama, Bernard Blangenois, Geneviève Bon, Anne Bragance, Marie Bronsard, Jean Cardonnel, Jean Carrière, Jean-Pierre Chabrol, Michel Crespy, Jean-Marie de Crozals, Jean Debernard, René Depestre, Régine Detambel, Sergueï Dounovetz, Bertrand du Chambon, Franc Ducros, René Escudié, Michaël Glück, Roland Hélié, Michel Jeury, Gil Jouanard, Jean Joubert, Roger Laporte, Jacques Laurans, Théo Lescoualc'h, François-Bernard Michel, Jean-Pierre Milovanoff, Malika Mokeddem, Hervé Piékarski, Bernard Pingaud, Paule Plouvier, René Pons, Jean Reinert, Marie Rouanet, Jean Rouaud, Max Rouquette, Yves Rouquette, Simone Salgas, Pierre Sansot, Marcel Séguier; Jeanine Teisson, Frédéric-Jacques Temple, Pierre Torreilles, Bernard Teulon-nouailles, Serge Velay, Joëlle Wintrebert, Joseph Zobel.

Saint-Jean-de-Védas : 70 portraits de stars par Patrice Terraz dans le hall de Midi Libre

 

alès,itinérances,patrice terraz

 A l'occasion du festival cinéma d'Alès "Itinérances", exposition de photos de Patrice Terraz dans le hall d'honneur de Midi Libre à Saint-Jean-de-Védas. Des visages d'artistes à voir jusqu'au 25 mars.

Photographe indépendant, Patrice Terraz, depuis 1987, vit et travaille à Marseille. Il adopte librement le reportage, le portrait ou le paysage nocturne pour ses travaux personnels qui ont fait l’objet de nombreuses expositions à Paris, Marseille, Montpellier, Alès, Cannes, Palerme, Zurich, Londres, Barcelone, New York. 
Avec cette exposition intitulée "Itinérances", il présente soixante-dix portraits en noir et blanc de personnalités du cinéma réalisés au Festival Cinéma d’Alès depuis une quinzaine d’années. Entre séduction et mystères.

Cette exposition fait l'objet d'un livre: "70 portraits de personnalités de cinéma" aux éditions Sangam. Livre que Patrice Terraz dédicacera le dimanche 25 mars à partir de 17h au Cratère, Square Pablo-Neruda à Alès (Entrée libre).

alès,itinérances,patrice terraz

alès,itinérances,patrice terraz

 

 

 

 

Sète : soirée projection du collectif Transit et rencontre avec les photographes

La Maison de l'image documentaire (MID) de Sète consacre, le jeudi 1er mars à partir de 19h, une soirée de projection au collectif Transit avec au menu six portofolios et une rencontre conviviale avec les photographes.
L'anniversaire des 10 ans est pour bientôt. L'heure du bilan évidemment, une occasion aussi pour fêter cet événement avec tous ceux qui ont suivi l'aventure au fil des années. "Ces 10 ans, expliquent les organisateurs,  seront également l'occasion nous l’espérons de mettre en lumière le travail du collectif afin de le partager avec un plus large public."
Pour se faire, la sortie d’un livre, une exposition itinérante et des temps forts associés aux évènements photographiques majeurs sont prévus tout au long de l’année 2012.»
Nanda Gonzague, David Ricahrd, Yohanne Lamoulère, Bastien Defives, Alexandra Frankewitz et Alexa Brunet seront présents pour rencontrer le public et dédicacer leurs livres. 
Pratique :  
- Sur réservation à la Maison de l'image documentaire, 3 rue Raspail à Sète
- Plus d’infos : http://www.la-mid.fr/rendez-vous/2012-03-projo-transit.php

 

sète

24/02/2012

Carcassonne : rétrospective Jean Pidoux au musée des Beaux-arts

jean pïdoux

Le musée des Beaux-arts de Carcassonne présente du 24 février au 24 mai 2012 une rétrospective des œuvres de Jean Pidoux (1929 - 2012).

Personnalité incontournable de la vie culturelle carcassonnaise, Jean Pidoux a très tôt été porté vers la musique et la peinture. Il fonde à la sortie de la guerre le célèbre cabaret jazz "Le Congo", où il joue de la clarinette, et fera danser toute la ville. Il se consacre aussi à la peinture et se lie d'amitié avec Jean Camberoque et Max Savy. Si à Carcassonne, la personnalité malicieuse de Jean Pidoux était largement connue, sa peinture dévoile un autre versant de son être plus complexe et inquiet qu'il n'y semble. Ses paysages, ses portraits, ses natures mortes et ses nus, brossés avec un faire sans doute impressionné par Soutine, forment un répertoire riche et savoureux de son monde

Pratique:
- Horaires d'ouverture : du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h. 1er dimanche du mois de 14h30 à 17h30.
- Musée des beaux-arts, 1 rue de Verdun 11000 Carcassonne
- Tel : 04 68 77 73 70

jean pidoux

23/02/2012

Grabels : Eric Blanc et Eve Tourmen, photos, sculptures et art musical

eric blanc,eve tourmen,grabels


A la salle de la Gerbe à Grabels, exposition de photos d'Eric Blanc (Thème : art musical) et d'Eve Tourmen (sculptures) du 25 février au 4 mars. Ouverture en semaine de 15h à 19h et le 10h à 19h. Fermé le lundi. Vernissage vendredi 25 février à 19h..

 Eve Tourmen a commencé à s'initier à l'art avec la tapisserie. Aujourd'hui ses personnages ont décollé du sol, et grâce au fer à béton ils jouent avec l'espace, le vent et leur histoire dans un ballet aérien.

"Le photographe doit être un passionné. La passion sans but ça ne marche pas. Le but sans passion non plus. Il faut avoir les deux?" ainsi s'exprime Eric Blanc qui présente une.exposition intitulée “Art musical”. Elle sera accompagnée d’une musique de Clara del Campo et d’un poème de sa composition.

  

eric blanc

 

22/02/2012

Nîmes : Eliane Mery et Thierry Dumas à la galerie "Chez moi chez toi"

eliane mery

Thierry Dumas (peintre) et  Eliane Mery (Sculpture) exposent à la galerie associative "Chez toi chez moi" à Nîmes (9 rue Gauthier). A voir jusqu'au 10 mars.

Eliane Mery a rencontré dans ses nombreux voyages à l’étranger (Europe,Afrique du Nord, Asie, USA ,Canada, Asie) des artistes et des artisans(es) qui l’ont inspiré par leur grande diversité, leur habileté,leur courage, leur générosité. "Je me sens, dit-elle, en lien dans l’espace et le temps avec cette longue tradition du travail de la terre dans tous ses aspects. Ses sculptres sont à la primitives et subtiles

 Thierry Dumas aime les couleurs et l'humour. Cet artiste a aussi une obsession des labyrinthes.Il adore les énigmes et les mystéres de la vie! Ses tableaux ressemblent à des puzzles qui sont autant d'instants de vie à reconstituer.

thierry dumas

Lattes : Adriano Galati et son univers pop et géométrique à l'espace MetgeAutomobiles

La galerie Bouleg'art reçoit le graphiste Adriano Galati dans les locaux de MetgeAutomobiles (Avenue de la mer à Lattes). Vernissage le 23 février à 19h. A voir jusqu'au 10 mars.
L'association Bouleg'art, qui a reçu l’an passé de nombreux artistes tels que : Paratilla, QKila, Patrick Charrier, Ethel Manolo... a pour ambition de faire découvrir des artistes régionaux atypiques dans un cadre hors du commun. Elle accueille, pour une nouvelle exposition, Adriano Galati.
Ce graphiste de formation, s’inspire des graphismes constructivistes russes, des mangas japonais et des peintres américains des 50’s, il emboite les formes et aime jouer des couleurs. Ad s’inscrit dans un univers pop et géométrique dans une épilepsie joyeuse!.

adriano galati, lattes

21/02/2012

Aigues-Mortes : Jo Lindor et ses peintures magiques inspirées par l'Afrique à la galerie Europart

jo lindor

 

La Galerie Europart  à Aigues-Mortes (6 rue Marceau) présente les peintures de Jo Lindor. Des peintures inspirées par l’Afrique.  Entre magie, inspiration et couleurs... à voir jusqu'au 15 mars.

 

jo lindor

20/02/2012

Frontignan : Jean-jacques Royo, Stéphane Vivier, et Alain Zarouati à l'espace Bresson

alain zarouati

 

A l'espace Bresson à Frontignan une exposition de Jean-jacques Royo, Stéphane Vivier, et Alain Zarouati. Avec en permanence les oeuvres de Moss, Khaty Bassaget, Annie Quedrue-Streliski et Marina di Dona. A voir jusqu'au 28 avril. 

Les créatures de Jean-Jacques Royo sont-elles de nulle part et de partout, de nul temps et de toujours ; de nulle chapelle et de toutes les oppositions ; de nulle complaisance et contre tous les stéréotypes !
Stéphane Vivier raconte des histoires, des coups de gueule, l'amour, la vie, sa vie...autodidacte, il peint sans à priori, huile, acrylique, technique mixte..."Ta peinture, c'est la pagaille" lui a t'on dit, il aime ce mot qui lui ressemble !
Si on regarde rapidement les tableaux d'Alain Zarouati on se dit que c’est une œuvre pleine de naïveté avec un goût pour l’enfantin, détrompez vous, si on scrute de plus près on se rend compte qu’il y a beaucoup d’inquiétude. Le thème qui pourrait obséder ses toiles : les femmes, le couple, l’harmonie fragile des sentiments amoureux.

Pratique:
- Horaires d’ouverture : • du jeudi au samedi de10h à 12h et de14h à 18h;  dimanche de 10h à 12h et sur rendez-vous au 06 86 37 65 43
- Association Les Tendancielles - Espace Bresson, 30 Bd Victor Hugo, Frontignan
- Tél. : 06 86 37 65 43
  

jean jacques royo

jean vivier

Montpellier : Thomas Verny et sa vision de Collioure à la galerie Hélène Trintignan

thomas verny,galerie helene trintignan,montpellier


Exposition personnelle de Thomas Verny à la galerie Hélène Trintignan à Montpellier. A voir jusqu'au 17 mars.
Thomas Verny est né en 1975 dans une famille de peintres. Après des études à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris de 1993 à 1998, participe à deux expositions collectives en 1997 : une au Musée de Céret, une autre à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris « Géricault, point de vue contemporain ».
Sa première exposition personnelle a lieu en 2000 à la galerie Hélène Trintignan à Montpellier. En 2002 il reçoit le prix de la Casa Velasquez qui lui permet de séjourner deux ans à Madrid. La même année il expose dans la galerie Trintignan un ensemble de pastels comme autant de variations sur les jardins et la promenade du Peyrou de Montpellier. Il réalise également une exposition personnelle à la Casa Velasquez de Madrid et en 2003 des paysages de Madrid à la galerie Stand Arte de Madrid.
En 2005, il présente, toujours à la galerie Hélène Trintignan, des plages languedociennes et,  en 2008, les toits de Montpellier en s’attachant particulièrement aux nuages qui les entourent. En 2010, Joséphine Matamaros, conservatrice du Musée de Céret, lui offre la possibilité d’une résidence à Collioure afin de s’imprégner des paysages qui ont tant inspiré les fauves. Comme elle le dit très justement dans sa préface à l’exposition du Musée. “ Comment revisiter un sujet qui semble rebattu en essayant d’y répondre d’une manière engagée et intellectuelle. Capter un paysage différent de la carte postale connue découvrir une autre face de la perception quotidienne et intime de ce qui nous entoure, c’est bien là les propositions que sont amenés à résoudre et le regard et la pensée de l’artiste. Proposer une autre vision du monde, le réinterpréter en offrant des chemins nouveaux et des passerelles sur le plan de la technique, des formats et de la configuration spatiale de son imaginaire
."

Pratique :
- Galerie Hélène Trintignan. 21, rue Saint-Guilhem, Montpellier
-Tél. 04 67 60 57 18 thomas verny

 

12/02/2012

Montpellier : la photographe Alexandra Brunet présente des instants de vie rurale à l'espace Transit

La photographe Alexandra Brunet, présente à l'espace Transit à Montpellier son exposition "En Somme". Une série d'images "vérité" sur la Picardie. A voir jusqu'au 2 mars.

Avec cette exposition Alexandra Brunet  raconte les instants d'une jeunesse un peu paumée qui cherche à s'évader de leur département rural : squatte ssur les parkings; hip hop; séance de motocross; flirt sur le bord du canal.. .sur fond de foire, de marchés et de cocmmérations.
Le travail de cette photograhe de 35 ans s’inscrit dans un cycle de résidences sur le monde rural mis en place par Diaphane, pôle photographique en Picardie. Diplômée de l’école Nationale de la Photographie d’Arles en 2001, Alexa Brunet est membre du collectif transit et de l’agence coopérative Picturetank.
L'exposition présentée en partenariat avec Diaphane 
 Pratique:
- Transit / collectif photographique , 3 rue Ranchin à Montpellier. Tél. 04 67 60 85 81

 

alexandra brunet

Montpellier : Cyril Hatt et ses photos "fragmentées" à la galerie Linette

cyril Hatt

La galerie Linette à Montpellier ( 5 rue sainte-Anne), mis en place par l'association Spontané permet à  des jeunes artistes d'exposer leurs œuvres. Cet espace à donner carte blanche à Cyrill Hatt. Un artiste aveyronnais de 34 ans, au style très street art.

 Mobylette, voiture, appareils électroménagers, paires de chaussures... Cyril Hatt reconstitue à sa manière des objets de la vie quotidienne à travers des photos fragmentées. Un appareil numérique et une imprimante suffise à cet artiste pour recréer des illusions, des mirages déformées.

 Pratique: 
- A voir jusqu' au samedi 10 mars 2012
- Linette - Galerie, 5 rue Ste Anne, Montpellier
- Tel : 09.81.05.39.75
- Heures d'ouverture : mardi, 10h30/13:00;  14h/18h30; mercredi, 14h/18h30;  jeudi à  vendredi, 10h30/13:00 et 14h à 18h3; samedi:, 10h/19h Entrée libre.

cyril Hatt

11/02/2012

Céret : Jean-Louis Vila à la galerie Omps entre symboles et références

 

jean louis vila

La galerie Odile Omps à Céret présente les denières oeuvres de Jean-Louis Vila. A voir jusqu'au 31 mars
A ses débuts son travail est marqué par l’influence du mouvement Supports-Surfaces dont il se sent proche. Dans cette remise en cause de l’expression picturale traditionnelle son travail restera pourtant nourri de « mémoire ». L’espace abstrait de sa peinture est jalonné de symboles et de références à ses souvenirs et son vécu
 jean-louis Vila

 

Allègre-les-Fumades : Bernard Ferrière à la Maison de l'eau, toute la poésie de la nature

 

bernard ferriere,allegre les fumades

 "Indicia" c'est le titre de l'exposition que Bernard Ferrière présente à la Maison de l'eau d'Allègre-les-Fumades.A voir jusqu'au 17 mars.
Les œuvres de Bernard Ferrière explorent la géologie, essence visuelle et matérielle des Cévennes, monde souterrain et silencieux, affleurant. Peinture de paysage en terre profonde. Le sol est pâle, les tons sont exténués, brûlés par le soleil cru d'été et lessivé par les pluies d'hiver. Aspect méditatif des tons gris fumés, mouchetés, bruns lavés, ocres rôtis, blancs crémeux et griffures de noir d'encre. Des indices et de la poésie. A

bernard ferriere, allegre les fumades

10/02/2012

Nîmes : "Les études et les ombres" de Marks Manders à Carré d'art

 

mark manders

Le Carré d'art à Nîmes présente "Les études et es ombres", premère exposition monographoqie de Mark Manders. A voir jusqu'au 13 mai.

Artiste néerlandais, Marks Manders vit et travaille à Arnhem (Pays-Bas) et Ronse (Belgique). Depuis la fin des années 80, il a développé un travail où chaque oeuvre est le fragment de ce qu’il décrit comme Self-portrait as a building.
Ce projet toujours en cours trouve son origine en 1986, deux ans avant de commencer ses études à la Hogescholl voor de Kunsten à Arnhem. Ce concept devait être à l’origine un livre sans commencement ni fin, il choisit finalement le langage plus abstrait des arts visuels.
Malgré l'idée de faire un autoportrait, les similitudes autobiographiques et visuelles évidentes avec la personne de Mark Manders sont manquantes. Le Mark Manders dans cette oeuvre est en fait un personnage créé, qui vit dans un monde logiquement conçu et construit. Les installations sculpturales sont plutôt des « espaces de mémoire » dans lesquels les pensées et sentiments de son alterego sont matérialisés. Les cheminées d’usines et les machines silencieuses, les meubles fabriqués, les sculptures en bronze d’animaux ou de fragments de figures humaines, les dessins et objets de tous les jours sont des étapes dans les pièces de cet autoportrait en pleine expansion.
 L’exposition présentée à Carré d’Art, "Les études d’ombres", montre une approche de la diversité et de l’unité, de variété de matériaux et dimensions, du bureau au sachet de thé, de la construction d’une cheminée en briques aux objets trouvés préfabriqués, tout est relié à la recherche contemporaine.
Le catalogue est édité avec Roma Publications. Il comporte un texte de Sylvie Coëllier.
Pratique :
- Ouvert tous les jours sauf le lundi de 10h à 18h.
- Entrée: 5 euros, tarif réduit: 3,70 euros
- Tél : 04 66 76 35 77 - Fax : 04 66 76 35 85
- Place de la Maison Carrée, Nîmes.   

mark manders, carré d'art, nîmes

mark manders, carré d'art, nîmes

 

 

 

 

 

 mark manders, carré d'art, nîmes

Montpellier : Bruno Mesrine, des images et des signes de lumière pour l'ouverture du café du Square

 

 bruno mesrine, square, Montepllier 

Pour l'inauguration du café du Square (5 rue du Petit Saint-Jean et 4 rue des Teissiers : quartier Saint Roch) exposition des photos de Bruno Mesrine. Vernissage vendredi 10 février à 18h30.

Bruno Mesrine  aime la "confrontation entre l’envers et l’endroit des choses", mais il n’aime pas "jouer avec les symboles sans conscience".
Avant de s’installer à Vevey, il passe huit ans entre Zurich, Paris et Nice, où il a photographié toute la célèbre école et puis est reparti «avec des rencontres magnifiques plein la tête».
S’il s’efface devant son oeuvre, il prend son travail très au sérieux, parce que «l’art est un engagement par rapport aux autres». En noir et blanc, ou en couleurs, c’est selon, il trace des cercles écrit de smots dans des images de la vie.

bruno mesrine, square, Montepllier

07/02/2012

Lodève : Yves Ribard et ses "figures rétrospectives" à la galerie "O marches du Palais"

yves ribard, lodève

La galerie d'art "O marches du Palais à Lodève présente dans l'ancienne chapelle des Pénitents blancs : "Figures rétrospectives". Une exposition d d'Yves Ribard. A voir jusqu'au 31 mars.

En général, la peinture d' Yves Ribard peinture est plutôt orientée vers la suggestion, elle frise plus ou moins l’abstraction et ses toiles rejoignent un certain « expressionnisme abstrait ». La peinture est une éternelle recherche où les concessions n’ont pas leur place. 
Le sujet est là mais il passe au second plan voire au troisième, après la composition, après le travail de la matière, de la couleur au moyen de sa propre touche. Il se souvient avoir été très impressionné par une Madeleine se repentant du Titien. Il était fasciné par cette toile sans prêter attention au sujet. Il se foutait complètement du propos biblique de la scène mais restait « scotché » devant cette toile. Il en avait la chair de poule.
Né en 1956, très tôt attiré par les arts plastiques, la création artistique et l’histoire de l’art, autodidacte et passionné de bande dessinée, il a réalisé des illustrations pour des revues techniques, livres pour enfants, affiches et bd. En 1995-96, il fréquente l’école des beaux-arts de Grenoble. Puis il décide de se consacrer entièrement à la peinture. A Die (Drôme), Il se lie d’amitié avec Alina Cocière, professeur diplômé de l’école supérieure des Beaux-Arts de Moscou et fait partie de son atelier 4 ans.

yves ribard, lodève

Avignon : Laurence Weiner et Vick Muniz double exposition à la collection Lambert

Capture d’écran 2012-02-03 à 20.21.29.png

 Capture d’écran 2012-02-03 à 20.21.37.png Double exposition d'art contemporain à La Collection Lambert en Avignon. Elle est consacrée à Lawrence Weiner et Vik Muniz. A voir jusqu'au 
Intitulée After Crossing the river, l’exposition consacrée à Lawrence Weiner a été conçue comme un véritable projet dans lequel l’artiste, père fondateur de l’art conceptuel dans les années 60, réactive des pièces de textes créées en France tout au long de la relation qu’il a entretenue avec son marchand, Yvon Lambert, puis avec le musée qui abrite sa collection.
Dans Le musée imaginaire, Vik muniz, photographe contemporain incontournable et ambassadeur auprès de l’UNESCO, déploie tout son art de l’illusion." Les chefs d'oeuvre de Van Gogh, Cézanne, Picasso, Warhol, et autres grands noms de l’histoire de l’art, reconstitués par l’artiste grâce à des matériaux incongrus (laine, ketchup, sauce chocolat, pigments, magazines découpés, végétaux séchés, détritus…) puis photographiés, investiront les salles du rez-de-chaussée de l’hôtel de Caumont, créant un nouveau musée dans le musée", explique Eric Mézil le commissaire de l'exposition.

Pratique :
- Musée d’art contemporain, 5 rue Violette, Avignon
- Tel. 04 90 16 56 20- Ouverture de septembre à juin : du mardi au dimanche, de 11h à 18h juillet et août : tous les jours de 11h à 19h- Tarifs : (7 à 2 euros)

Capture d’écran 2012-02-03 à 20.27.07.png

Capture d’écran 2012-02-03 à 20.27.13.png

Capture d’écran 2012-02-03 à 20.21.57.png

Photos : courtesy galerie Xippas, Paris.

 

06/02/2012

Montpellier : Franck Guarinos et "ses univers parallèles" à découvrir à la galerie ArtManiac

franck guarinos,artmaniac,montpellier


Dix-huit artistes participent à une exposition collective à la galerie ArtManiac (6 rue Bonnier d'Alco) à Montpellier. Coup de projecteur sur l'un d'eux : Franck Guarinos. 

Tout petit déjà, Franck Guarinos gribouille ses carnets d’école et invente des univers parallèles. Etudes d'art graphique, passage par la pub et la musique. Musique qui, encore, lui donne l’idée de réaliser une série intitulée "Instruments of darkness" où des mondes imaginaires tournent autour d’instruments de musique gigantesques formidablement remodelés par le crayon de l’artiste. 
Dans une autre série, il revisite des villes. Des villes qui ressemblent à ces photos prises avec un super grand angle. Le graphisme joyeux et coloré dessine un tourbillon. Une spirale. Un kaléidoscope de la société. Un autre monde d'où se dégagent sensations et mystères divins. L'imagination de Franck Guarinos est aussi impressionnante que son oeuvre graphique est troublante.

franck guarinos,artmaniac,montpellier

franck guarinos,artmaniac,montpellier

Sète : soirée avec Agnès Varda au museé Paul Valéry le vendredi 10 février

Dans le cadre de l’exposition d’Agnès Varda, "Y’ a pas que la mer", présentée jusqu’au 22 avril 2012 au musée Paul Valéry, le musée propose le vendredi 10 février à 18h00, une "soirée projection" au cours de laquelle sera diffusé : un extrait de la série : Agnès de ci-de là Varda, consacré à Sète, ainsi que le documentaire : Les Glaneurs et la Glaneuse.

"Acgnès de ci de là"est une série de chroniques filmées et commentées par Agnès Varda à l’occasion de ses voyages au cours des deux dernières années. La cinéaste a ainsi choisi de montrer au musée Paul Valéry un long extrait consacré à Sète. Elle y arrive en train, jette un coup d’oeil aux lieux qu’elle connaît et qu’elle aime et va de la mer à l’étang de Thau.
A La Pointe Courte où elle a tourné son premier film en 1954, elle retrouve le héros pêcheur-jouteur qui a… 55 ans de plus ! Une visite au MIAM, puis dans un style très différent, visite au peintre Pierre Soulages qu’elle connaît depuis longtemps. Sa terrasse surplombe la mer comme le cimetière voisin. C’est l’occasion d’entendre Jean-Louis Trintignant lire quelques vers du Cimetière marin puis d’autres poèmes au théâtre de la Mer lors du Festival Voix vives de méditerranée en méditerranée. Un Bord de mer est exposé au CRAC et les frères Calli, Ange et Daniel, pêcheurs et filetiers, nous amènent dans leur hangar de travail et sur le quai A dont le spectacle coloré enchante Agnès.
A la suite de cette balade à Sète, le musée propose une projection du documentaire d’Agnès Varda tourné en 2000, "Les Glaneurs et la Glaneuse", qui a beaucoup circulé dans le monde, et a été récompensé de nombreuses fois. Un peu partout en France, Agnès a rencontré des glaneurs et glaneuses, « récupéreurs », ramasseurs et « trouvailleurs ».
Par nécessité, hasard ou choix, ils sont en contact avec les restes des autres. Leur univers est surprenant. On est loin des glaneuses d'autrefois qui ramassaient les épis de blé après la moisson. Patates, pommes et autres nourritures jetées, objets sans maître et pendules sans aiguilles, c'est la glanure de notre temps. Mais Agnès est aussi "La glaneuse" du titre, et son documentaire est subjectif. La curiosité n'a pas d'âge. Le filmage est aussi glanage.

agnes varda, sète

05/02/2012

Perpignan : Chema Lopez explore la pensée au centre d'art contemporain "Acentmètresducentredumonde"

chema lopez

Exposition de peinture "Black Soul Choir" de Chema Lopez  jusqu'au 25 Mars au Centre d'art contemporain "Acentmètresducentredumonde" à Perpignan. . Tous les jours de 14h à 18h (dimanche et jours fériés inclus).  

La peinture de Chema Lopez est une exploration linguistique de la pensée, qui se faufile à travers des recoins impraticables et hiéroglyphiques.
La force de son travail produit une sensation d'inquiétude car ce qu'il y a de beau et de terrible dans ses images, élaborées dans un sobre, aseptique presque, blanc et noir, est le filtre à travers duquel nous observons les présences inquiétantes qui subtilement s'éveillent: leur aspect obscur, diffus, bestial, la mort et la présence du mal, essayant de dénuder la complexité et la fragilité humaines.
Sur les  murs les tableaux ressemblent à des puits noirs, des fragments de nuits obscures, d'où surgissent des formes blanchâtres avec des formes créées de fumée.
Pratique:
- A voir jusqu'au 25 mars, Tous les jours de 14h à 18h (dimanche et jours fériés inclus)
- Centre d'art contemporain Acentmetresducentredumonde, 3 avenue de Grande Bretagne, Perpignan
-  Tarifs. 3 euros / 1,5 euros (étudiants, enseignants et demandeurs d’emploi)
- Tél.: 04 68 34 14 35

 

chema lopez

chema lopez; perpignan

 

Sète : Bazian, Dupont, Follana, Guypierre, Louriac à la galerie Plurielle

sabine louriac

La galerie PLurielle à Sète présente "Extraits d’Arts Pluriels" avec les artistes suivants : Bazian, Dupont,  Follana, Guypierre,  Louriac.
A la demande générale, la Galerie Plurielle expose en ses murs une partie de la sélection présentée lors du salon « Aix-traits-d’art » qui s’est tenu à Aix en Provence en décembre 2011.

jean claude bazian

Montpellier : sur "le chemin de l'arbre" avec Alexandre Hollan au musée Fabre

alexandre holanLe musée Fabre de Montpellier présente, en partenariat avec le musée des Beaux Arts de Budapest, une exposition consacrée à l’oeuvre graphique d’Alexandre Hollan.
 Cet artiste hongrois a construit l’essentiel de son travail en parcourant l’arrière-pays héraultais. Réunissant soixantaine-cinq dessins et grands formats du peintre, "Le chemin de l’arbre", retrace le parcours sensible de l’artiste avec comme ligne directrice ses variations sur les arbres du Midi dans les galeries contemporaines du musée.
Pratique:
- Du samedi 3 mars 2012 au dimanche 3 juin 2012 Le  - Renseignements : musée Fabre 39, boulevard Bonne Nouvelle, Montpellier
-Tel : 04 67 14 83 00

04/02/2012

Montpellier : Marcel Demagny à la galerie de l'Ecusson

  

marcel demagny,galerie de l'ecusson,montpellier

 

Exposition de Marcel Demagny à la galerie de l'Ecusson. Vernissage samedi 4 févrrier de 14h à 19h30. A voir jusqu'au 10 mars.

Né en 1949 à Créhange, en Moselle. Marcel Demagny commence à peindre dés 1966. Entre à l'école d'architecture de Nancy en 1969, école intégrée à cette époque à l'école des Beaux Arts. Elève en dessin et peinture d'André ROGER. Des artistes comme Nicolas de Staël, Cathelin, Ambrogiani, l'influencent au niveau de la couleur et des matières.
Différentes périodes ont permis d'affirmer une peinture dont le style est aujourd'hui acquis. Ce travail au couteau, à la spatule en matière par aplats est la concrétisation de 38 années de passion et d'exercice. Parfois séduit par le choc d'un concert, de courses automobiles, etc, il crée des toiles avec son écriture et ne souhaite pas être enfermé par des sujets particuliers.
Toutefois, il privilégie les paysages, les compositions florales et la transfiguration des merveilles que la nature offre.

 

marcel demagny,galerie de l'ecusson,montpellier

Montpellier : première anniversaire avec une étonnante exposition collective à la galerie ArtManiac

 

artmaniac,montpellier

Une sculpture en forme d'instruments multiples... le ton de l'exposition est donné !  Sculptures originales, peintures étonnantes, photographies envoûtantes... au total plus de dix-huit artistes sont réunis dans un espace chaleureux au 6 Bonnier d'Alco (Juste derrière la préfecture) à Montpellier : Akaoi Aka, Gilles barp, Alejandro Berconsky, Catherine Duchêne, Philippe Formet, Franck Guarinos, Loïc Mèze, Ethel Manolo, Karl-Hugo Mars, Théo Petier, Elodie Sabardell, Laurent Bru, Sylvain Croizy, Dom Jeambrun, Jaime Tambouret, tieRi, Alex Vitrolles.
Avec cette exposition ArtManiac, un espace qui se veut découvreur de talents, fête sa première année d'existence. Un anniversaire réussi!

 

artmaniac,montpellier



 

Nîmes : Seyrane Diplomat présente "[H]éros" à la galerie "Le Lac Gelé"

seyrane diplomat, lac gelé, NîmesLa galerie "Le Lac Gélé" à Nîmes présente
"[H]héros" une exposition photographique de Seyrane Diplomat.  A voir  jusqu'au 10 mars.

Les photographies de Seyrane Diplomat se présente comme un journal, une mixité d'images, des bribes de moments passés. "Entre autobiographie et investigation profonde sur le questionnement de l'autre, je construis une mythologie personnelle, une mystification de l'auto-portrait", explique cette jeune photographe nîmoise.
Son travail est marqué par la présence intime des corps. La plupart du temps morcelé comme ces visages coupés. Elle met en scène à sa manière famille, amis, cercle intime, rencontre... autant de temps privé qu'elle donne à voir.

Pratique :
-
Le Lac Gelé 3, Grand rue, Nîmes
– Tel. 04 66 36 76 49
- Ouvert du mercredi au samedi de 15h à 19h
-  Entrée libre

seyrane diplomat, lac gelé, Nîmes

 

03/02/2012

Castelnau-le-Lez : "Oeuvres noires", esthétique de la mélancolie et de la tristesse à l'ARPAC

 

 La tristesse peut provoquer chez les artistes l'éclosion d'œuvres sublimes... Ainsi  32 artistes de l'ARPAC ont travaillé sur le thème de la mélancolie et trouvé parmi leurs œuvres quelques variations sur le sujet, conscients que la sublimation esthétique est l'un des ultimes recours face aux forces brutes du réel, à leur violence dévastatrice, et à l'indiscible tristesse qu'elles génèrent... Ces Œuvres Noires et Couleur de Lumière, réunies en un florilège de peintures, gravures et photographies, seront présentés à l'ARPAC du 3 février au 31 mars.
 

Pratique :
- Ouvert les après midi de 15h à 19h: Fermé le lundi
-  Visites festives de l'exposition les samedi 11 février et samedi 17 mars
- ARPAC 511, route de la Pompignane, allée Marie-Banégas, Castelnau-le-Lez
- Tel 04 67 79 41 11
- arpac@free.fr

 arpac

 

 

Montpellier : Berna Carias, un grand voyageur expose à L'Atelier

L'Atelier le bar à vin de la rue Rebuffy à Montpellier  présente une exposition de Bernard Carias. A voir jusqu'au 15 février

Bernard Carias est né sous le soleil du Sud, là où la lumière envahit les paysages et les cœurs. C’est dans cet environnement si privilégié que Bernard, dès sa plus tendre enfance, occupe son temps libre, entre dessin et peinture. Après un parcours atypique commencé en temps que prothésiste dentaire, Bernard décide de se consacrer à sa passion : la peinture.
Fort de ce choix qui s’imposait à lui, il s’inscrit alors à l’Institut supérieur de peinture décorative de Paris. Là, il découvre et apprend à maîtriser de nouvelles techniques, en particulier celle de l’imitation des matières comme le bois, le marbre. Il affine aussi sa maîtrise du trompe l’œil.
Ses études terminées, il quitte Paris pour s’installer quelque temps dans des îles où là encore la lumière si énergisante est en permanence au rendez-vous. L'artiste s’installe donc aux Antilles où il réalise ses premières créations.Après deux années passées à découvrir ces îles magiques, le Sud lui manque, Il décide donc de revenir dans sa belle ville de Montpellier avant de nouveaux départs pour l'Afrique, puis l'Asie. "Il rencontre des hommes et des femmes, peut-on lire sur son site,  qu’il a spontanément envie d’immortaliser sur ses toiles. Les visages croisés dans le monde, les rencontres, les échanges vont désormais être sa principale source d’inspiration. C’est ainsi que très naturellement, ses toiles prendront des allures orientalistes, africaines, aborigènes mais d’où les touches contemporaines ne seront jamais absentes".

berard carias,l'atelier,montpellier

Photo Marco Fau