Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/10/2012

A Frontignan, la Sardaigne vue par Marco Pili et Francesco Cubeddu

Exposition "Terre di vernaccia"  par  Francesco Cubeddu et Marco Pili (Peinture et photographie) sur le  Sardaigne et l'IItalie). A voir jusqqu'au 2 novembre, du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 14h à 18h30, espace culturel européen, au centre culturel François-Villon, rue Frédéric-Mistral à Frontignan-la-Peyrade .

Marco Pili, après des débuts dans l’art figuratif, se tourne vers un art plus abstrait, pour interroger sa propre culture, utilisant des matériaux organiques comme le pain carasau, la carta della musica, ou encore la terre et le sang de boeuf, avant d’opter pour le pain comme matériau de prédilection de ses créations.

marco pili

 


Francesco Cubeddu, amateur de montagne et pilote de parapente et deltaplane, se consacre à la photographie aérienne des sites archéologiques de Sardaigne.

francesco cubeddu

13/10/2012

"ST.Art ose ses nus", une exposition de J.J.Jones à Roujan du 19 au 28 octobre

jjjonesL'artiste-plasticienne, J.J.Jones expose ses nus à lagalerie "Maison Sans Fiche" à  Roujan.Vernissage le 19 octobre à 18h30.

 "ST.ART, ose ses nus" c'est le titre de cette exposition d'oeuvres réalisés par JJJones, depuis un an à l'atelier hebdomadaire de la MSF, Maison Sans Fiche à Roujan, où elle est en résidence.
"Le travail effectué avec un modèle vivant, dit-elle, est pour moi très important. Il permet une ouverture concrète à la pratique de la peinture (techniques mixtes) et l'apprentissage du langage des couleurs. Cette recherche sur le corps m'inspire au quotidien pour mes projets picturaux actuels que vous pourrez également découvrir en avant première dans l'arrière salle de la galerie."
L'expo est de courte durée, du 19 au 28 octobre. L'artiste sera présente de 10h30 à 16h (lundi, mardi, jeudi et dimanche) pour  accueillir les visteurs et expliquer son travail. 
Pratique:
-  29ter Ave Henri Mas, Roujan 34.
-  Visite de la galerie et atelier sur RDV: Tel. 04.67.95.75.31

12/10/2012

"Super" rétrospective Edward Hooper au Grand Palais à Paris

edward hopper, grand palais, paris

 

Grande rétrospective du peintre de l'Amérique, Edward Hopper, le peintre  au Grand Palais à Paris. Une exposition événement à ne pas rater. A voir jusqu'au 28 janvier.

 Edward Hopper, peintre et graveur américain, exerça essentiellement son art à New York, où il avait son atelier. Il est considéré comme l’un des représentants du naturalisme ou de la scène américaine, parce qu’il peignait la vie quotidienne des classes moyennes.
Au début de sa carrière, il représenta des scènes parisiennes avant de se consacrer aux paysages américains et de devenir un témoin attentif des mutations sociales aux États-Unis.
Le Grand Palais lui consacre une grande rétrospective à travers 128 tableaux.
Romantique, réaliste, symboliste, et même formaliste, Hopper a été enrôlé tour à tour sous toutes les bannières. C’est cette complexité, signe de la richesse de cette oeuvre que s’efforce d’éclairer cette exposition.
Conçue chronologiquement, l'exposition se compose de deux grandes parties : la première, consacrée aux années de formation, rapproche les œuvres de Hopper de celles de ses contemporains et de celles, découvertes à Paris, qui ont pu l’inspirer.
La seconde partie à l’art de la maturité, des premières peintures emblématiques de son style personnel à ses œuvres ultimes.

 .

edward hopper, grand palais, paris

edward hopper, grand palais, paris

edward hopper, grand palais, paris

11/10/2012

Annouck Dupont et Laurent Durrey à la galerie Next (Toulouse) en novembre

laurent durrey, annouck dupont, galerie next, toulouse

La galerie NEXT (Toulouse) expose Laurent Durrey, un des  talent de l’art contemporain et les sculptures maallicieuses d'Anouck Dupont, du 6 novembre au 6 décembre. Vernissage de l’exposition le samedi 10 novembre 2012 dès 14h en présence des artistes.

Artiste baroudeur, Laurent Durrey trouve son inspiration au grès de ses voyages à travers le monde. Monde qu’il parcourt de long en large afin de trouver les affiches qui sauront être la matière première de ses futures toiles. Il déchire, lacère et colle ces morceaux de papier du bout du monde pour les réunir au sein d’une même et seule oeuvre. Son inspiration et sa créativité n’ont pas de limite comme en témoignent les nombreux thèmes traités par l’artiste bordelais. Il aime se définir comme un nouveau réaliste, mettant en scène des personnages au regard profond. Il se dégage alors de ses toiles, une sensation de puissance et de force mêlée à une sensibilité fragile, au travers desquelles il nous fait part de sa vision du monde et de la vie.
Annouck Dupont de son côté, explore un univers enfantin et malicieux. C’est avec ses sculptures qu’elle nous fait redécouvrir les héros de notre enfance. Des bébés déguisés en Batman, des chats longilignes en costume et des oursons en tenu de camouflage, la sculptrice sait donner vie à ses personnages pour nous faire retomber en enfance. Elle retranscrit ainsi la spontanéité des enfants, un moyen pour elle de briser les codes et de décaler son style. Pour atteindre son but elle utilise différentes techniques : le bronze poli, la résine, des encres brillantes. Comme face à un miroir, contempler ses oeuvres c’est faire face à l’enfant que l’on était.
Pratique:
- Galerie NEXT 15 rue Croix Baragnon,Toulouse
- Ouverture du Mardi au samedi de 10h à 19h

laurent durrey, annouck dupont, galerie next, toulouse

10/10/2012

Les "Instants d'Aubrac" de Maurice Subervie et Guy Sounillac au Musée Languedocien

 

maurice subervie, guy sounillac, musée languedocien, Monptellier

maurice subervie, guy sounillac, musée languedocien, Monptellier

"Instants d'Aubrac" : exposition d'une centaine de photos et de peintures de Guy Sounillac et Maurice Subervie A voir au Musée languedocien à Montpellier jusqu'au 27 octobre.

Peintre du terroir Guy Sounillac "réinvente le pointillisme et capte les lumières et les rugosités du paysage aveyronnais et lozérien".  "Il peint l'essentiel et le simple: le matin, le soir, l'automne, l'hiver, l'été, ce qu'il y a devant lui et qui ne demande qu'à frissonner encore sur la toile", explique joliment ce critique d'art.
Le photographe Maurice Subervie aime ses hauts plateaux. Il suffit de regarder ses images pour s'en convaincre. "L'Aubrac, dit-il, ne se livre pas faclement...Mais quand un beau matin, vous êtes le rare témoin d'un spectacle extraordinaire, vous ne pouvez échapper au  sentiment très fort que c'est un signe de reconnaisssance que ce pays vient de vous adresser". 
Ce spectacle extraordinaire ces deux artistes l'ont saisi sur leurs toiles et dans leurs images. Et, à travers une centaine d'oeuvres, ils vous font partager leur passion pour l'Aubrac.

Pratique:
-
Musée Languedocien, 7 Rue Jacques Cœur, Montpellier
-Tel. 04 67 52 93 03

maurice subervie, guy sounillac, musée languedocien, Monptellier

maurice subervie,guy sounillac,musée languedocien,monptellier

 

09/10/2012

Le clin d'oeil à Poussin de Philippe Pradalié : galerie Yves Faurie à Sète

 

La galerie Yves Faurie présente jusqu'au 20 novembre une expo du peintre Philippe Pradalié : "Les saisons du Mas Rouge" : un clin d'oeil à Poussin. Expo ouverte du mardi au samedi de 10 à 19h.
Formé à l'école des Beaux-Arts de Montpellier (1957-1958) où il croise notamment Bioulès, Viallat et Dezeuze, Philippe Pradalié poursuit un travail figuratif. Il revient aux sources même de la modernité : Corot, Manet et surtout Bazille qu'il découvre avec admiration au musée Fabre, non sans un détour par l'art de l'américain Edward Hopper. Paysages méridionaux, friches industrielles du port de Sète, vues de Paris ou de Montpellier composent un univers tranquille et chaleureux, étrangement dépassionné.
Un an après, une rétrospective au Musée Fabre à Monptellier, Philippe Pradalié, dans cette exposition réactualise les héros mythologiques en leur donnant les traits des voisins du Mas Rouge, un domaine viticole près de Frontignan. L'artiste dans cette allégorie des saisons, fait revivre avec réalisme kitesurfers et vendangeurs sur fond de forêts de pins et des ciels immenses. A ne pas rater!

Pratique:
-
Expo ouverte du mardi au samedi de 10 à 19h.
- 6 quai Léopold Suquet, Sète
- Tel. 04 67 5194 10

 

philippe pradalié

"Le Perroquet Bleu" à Marseille expose Alain Daubigné

alain daubigne"Le Perroquet Bleu" à Marseille  expose Alain Daubigné jusqu'au au 26 octobre. 
Avec le même souci de faire connaître des créateurs et en préambule à de nombreuses expositions qui se tiendront en 2013 dans le cadre de Marseille, capitale européenne de la Culture, le Perroquet Bleu a choisi d’exposer Alain Daubigney.
Professeur des universités, archéologue pré et protohistorien, Alain Daubigney baigne aussi dans les couleurs et la peinture depuis son plus jeune âge. Exposé régulièrement dans les communes de sa région natale, la Franche Comté, il a rencontré le Perroquet bleu aux détours d’un de ses multiples voyages dans le pourtour méditerranéen.
Une rencontre naturelle si l’on en juge par le nombre de ses peintures s’inspirant de la Provence et la Méditerranée. Le Perroquet bleu a sélectionné une vingtaine de petits tableaux autour de la thématique de la mer, des tableaux pour la grande majorité aux couleurs du sud, des huiles où l’art naïf et l’impressionnisme se saluent pour former un style très personnel, reflet de l’itinéraire d’Alain Daubigney.

Laurent Galassi, Gérard Paul et Ottmar Hörl : "Carnets de voyage" à la galerie Plurielle à Sète

La galerie Plurielle à Sète orésente "Carnets de voyage". Une exposition avec le peintre Laurent Galassi, le photographe Gérard Paul et le sculpteur Ottmar Hörl; A voir  jusqu’au 12 Novembre.

Laurent Galassi (peintures) : comme Hopper, Laurent Galassi est le peintre du réel quotidien. Ses tranches de vie magnifiées par son utilisation de la lumière et de ses réflexions, qui fait que chaque détail devient signifiant, créent une impression d’intimité que le regard dénude.
Galassi, en effet, peint moins une histoire qu’un état d’esprit, qui, présenté dans une sorte de banalité, rend à la fois universelle et privée la scène que l’on observe. Instants figés dont la technique, savant cocktail d’éclairage et de cadrage rossellinien, doivent beaucoup au cinéma néoréaliste italien. Ses tableaux ignorent le spectateur, tout comme ses modèles dont les regards sont ailleurs. Et c’est bien par ce franchissement indiscret de la frontière privée que l’artiste habilement vous incite à être un peu voyeur… A moins que vous ne soyez vous-même le commanditaire de votre mise en scène!

laurent galassi

Gérard Paul (photographies) : alors qu’il est des peintres qui s’inspirent d’une réalité universelle pour en faire ressurgir l’intimité de l’instant, il est en retour des photographes qui, tel Gérard Paul, maîtrise la parenthèse de l’espace et du temps pour, en frôlant l’image et l’idée qu’on s’en fait, en révéler la réalité cachée.
Une ombre, un reflet, une onde nous donne alors à savourer une certaine conscience de l’éternité. Et tandis que « l’autre possible » joue avec le translucide du plexiglas, tandis que la fibre de la toile transforme ombres et lumières en compositions abstraites, l’image recryptée par Gérard Paul sans aucun montage, ni trucage, devient alors tableau de maître ou peinture abstraite, dont la palette irisée fait vibrer l’espace dépouillé autant que l’infini du détail.
Ici aussi l’artiste donne à chacun la liberté de s’approprier cette indéfinissable sensation de déjà vu, ainsi que celle d’en choisir support et format.

gerard paul

Ottmar Hörl (sculptures) : habituellement, Hörl va à la rencontre des gens là où ils sont, dans la rue, dans les zones de grande circulation, sur les places, là où son expérience lui a prouvé que les gens sont le plus accessibles ; car avec ses installations, Ottmar Hörl est avant tout un artiste de la communication. Ici donc, ses réalistes multiples, isolés de leur multitude, retrouvent leur caractère accessoire pour devenir trait d’union plastique, lien de cohésion poétique, ou synthétique moyen d’appréhension du message. Otarie, nain de jardin, rose géante,… La « chose », quelle qu’elle soit, ordinaire ou imaginaire, trouve alors toute sa place dans ce rêve mêlé de réalité, dans cette expo-sitcom de notre temps, échantillon de regards, bribes de vie.

ottmar horl

Pratique:
- Galerie Plurielle, grand’rue Mario Roustan, Sète
- Du lundi au dimanche De 10h à 12h30 et de 15h à 19h (Fermé mardi et jeudi, sauf jours d’escale de croisière)
- Ouverture sur rendez-vous au 04 67 43 37 71 ou 06 69 65 23 09

07/10/2012

Le Frac Languedoc-Roussillon présente "Un monde invérifiable" à Perpignan

Au Couvent des Minimes à Perpignan "un monde invérifiable" une exposition du Frac LR. Vernissage vendredi 9 octobre, 18h30. A voir jusqu'au 24 novembre

 L’exposition s’inscrit dans un espace reflétant, traduisant, prolongeant la thématique du caractère invérifiable du monde contemporain à partir d’œuvres artistiques de la collection du Frac Languedoc-Roussillon (Fonds régional d’art contemporain). Les artistes qui participent à l’exposition interrogent l’écart entre une réalité de moins en moins compréhensible et sa représentation trop facilement admise. Ils nous di

sent que le regard peut être abusé ; que des simulacres se sont substitués non seulement aux événements, mais à nos propres vies.
Avec les oeuvres du Frac de :
Mathieu K. Abonnenc, Tjeerd Alkema, Édouard Boyer, Maurizio Cattelan, Philippe Decrauzat, Simone Decker, Omer Fast, Pierre Huyghe, Rolf Julius, Jean-Pierre Khazem & Éric Duyckaerts, Ange Leccia, Hamid Maghraoui, Fiorenza Menini, Pipilotti Rist, Christian Robert-Tissot, Dario Robleto, Jean-Claude Ruggirello, Sarkis, Chen Shaoxiong, Taroop & Glabel, Grazia Toderi.

pipiloti irist

06/10/2012

Les peintures de Lucien Puyuelo : hommage à Sète et enchantement

 

lucien puyuelo, sète

La Galerie Dock Sud à Sète présente en permanence des grands formats du peintre sétois Lucien Puyuelo (1927/2003). A ne pas rater!

Lucien Puyuelo (1927-2003) est né à Sète où il résida toute sa vie. Peintre autodidacte, compagnon de Lassale, encouragé et guidé par Francois Desnoyer, puis membre de l'école de Sète avec les Couderc, Bessil, Sarthou. Son œuvre est une véritable ode à notre ville, au port, à la mer.
Découvrir son travail, c'est plonger dans cinquante ans de la ville de Sète. Il a peint les marins, les pécheurs, les femmes, les poissons, les coquillages, les bateaux, les quais, les ponts, les fêtes, la foule, les joutes, l'étang, les plages, les oiseaux.  Un espace dans la galerie lui est dédié en permanence. Allez le découvrir, c'est un véritable enchantement !

Pratique:
- Dock Sud 2 quai de l’Aspirant Herber, Sète
- Tél. : 04 67 74 007

lucien puyuelo, sète

Mylène Kolé et son univers poétique et à Montpellier (Galerie de l'Ecusson)

 

"Au-delà de l'évidence" : tel est le titre de l'expositon de Mylène Kolè. A voir à la galerie de l'Ecusson à Montpellier jusqu'au 3 novembre.
La sensibilité extrême de Kolé l’a poussé à chercher sa voie artistique très tôt. C’est grâce au travail qu’elle a entrepris avec Schlomo Lévy que la peinture s’est révélée à elle : « Je ne me suis jamais imaginée sans dialoguer avec la peinture. J’ai toujours senti la nécessité de puiser en moi cet état instinctif et impulsif pour m’exprimer».
La peinture de Mylène Kolé est un acte créateur, plein de joie, d'énergie, de rage et de générosité. Elle déborde de poésie.

Pratique :
- Galerie de l'Ecusson, rue de l'Ancien Courrier, Montpellier
- Ouverture du mardi au jeudi de 15h à 19h et du vendredi eu samedi de 11h à 19h.

mylène kolé,galerie ecusson,montpellier

mylène kolé,galerie ecusson,montpellier

mylène kolé,galerie ecusson,montpellier

Sacré palettes de talents pour la Première biennale de l'aquarelle à Narbonne

dolors bolanos, aud'aquarelle, narbonne

Dolors Bolanos (Espagne)

 

marc folly, aud'aquarelle, narbonne

Marc Folly (France)

xavier swolfs, aud'aquarelle, narbonne

Xavier Swolfs (Belgique)

La première Biennale Internationale de l'Aquarelle se déroule à Narbonne jusqu'au 28 octobre. Organisée par l'association Aud'Aquarelle en partenariat avec la ville de Narbonne et avec le soutien de nombreux partenaires, elle accueillera dès sa première édition des artistes de renommée internationale aux côtés d'artistes régionaux et locaux spécialistes de cette technique.
L'association Aud'Aquarelle a été créée en janvier 2010 pour mener à bien ce projet, afin de redonner ses lettres de noblesse à la "peinture à l'eau", de promouvoir cet art si difficile et de faire connaître l'aquarelle dans sa richesse et sa diversité.
Pour la première fois en Languedoc-Roussillon, en suscitant des rencontres d'artistes aquarellistes, Aud'Aquarelle souhaite proposer un événement artistique majeur : les peintres exposeront salle des Consuls au Palais des Archevêques, à la Chapelle des Pénitents bleus, salle de la Poudrière et à l'Office du Tourisme mais aussi à la Médiathèque du Grand Narbonne et dans l'ancienne Chapelle des Jacobins : la ville de Narbonne, en ouvrant ses plus beaux lieux patrimoniaux pour accueillir les artistes, offre ainsi un caractère prestigieux à cette manifestation de portée internationale.

Cette première édition accueille dans des lieux patrimoniaux des aquarellistes de grande renommée : Dolors Bolanos Cao, Bei An David Chauvin,  Evelyne Delfour, Marc Folly,  Janine Gallizia,  Teresa Jorda Vito, Ross Paterson, Viktoria Prischedko, Slawa Prischedko, Nicholas Simmons, Xavier Swolfs Wen MingI Xin. Invités par l'Association, ils présenteront leurs oeuvres au Palais des Archevêques dans la Salle des Consuls et à la Chapelle des Pénitents Bleus et un florilège à l'Office du Tourisme .

Pratique :
-  Autour des expositions : stages avec des artistes; Démonstrations gratuites ; Conférences : “L’aquarelle de la Renaissance à nos jours”, “Les aquarelles orientalistes” : "Ne restez pas cloîtrés !";
- Les aquarellistes de tous niveaux sont invités à peindre la ville, guidés par un aquarelliste.
Les 14, 20 et 21 octobre au Cloître de la Cathédrale de 10h à 16h.
- Entrée gratuite à toutes les expositions et manifestations.
- Le programme>>>>

 

cao bei ann aud'aquarelle, narbonne

Cao Bei An (Chie.Belgique)

wen ming, aud'aquarelle, narbonne
Wen Ming Xin (Chine-Belgique)

 

nicholas simmons, aud'aquarelle, narbonne

Nicholas Simmons (USA)



Teresa Jorda Vito (Espagne)

David Chauvin (France)

Jeanine Gallizia (Australie)


Evelyne Delfour (France)


Viktoria Prischedko (Allemagne)

Slawa  Prischedko (Allemagne)

Ross Patterson (Australie)

 

05/10/2012

Bocaj/ Rigaudin : "Drôle d'endroit" pour une belle rencontre

Bocaj, rigaudin, montpellierbocaj, rigaudin, montpellier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A la galerie "Drôle d'endroit" à Montpellier, Jean-Paul Bocaj et Jean-François Rigaudin présentent, "Peau d'âme", une série d'oeuvres signées à quatre mains. Le duo d'artistes plasticiens invire à un voyage mystique et sensuel. Jean-François Rigaudin sculpte des totems semblables à ceux que l'on trouve sur l'île de Pâques. Bocaj apporte à ses "statues" de pierre un brin de folie et de sensualité.
A ne pas rater : c'est au 19 rue Desalle-Possel à Montpellier jusqu'au 10 octobre.

"Nu féminin" : une exposition de Monick Bres et Claude Cathray à Nîmes

 

monique bres,claude cathray,galerie corps et ames,nimes

monique bres,claude cathray,galerie corps et ames,nimes

"Nu Féminin" :  c'est le thème de l'exposition présentée à la galerie Corps et âmes (1 bis rue Emile Jamais, Nîmes. ). Peintures de Monick Bres et sculptures de Claude Cathray. A voir jusqu'au 21 octobre.

A l'Ecole des Beaux-Arts de Drag, Monick Bres s'essaye avec succès aux différentes techniques, aquarelle, huile ...Cette artiste aborde la nudité telle qu'elle doit être vue, c'est à dire désarmante de naturel et de simplicité, ni tabou ni obscène. Juste vivante.
Le corps et l'âme sont liés, on le ressent tellement dans ces œuvres ! Monick Bres consacre désormais toute sa passion et son énergie à dessiner les corps nus des modèles vivants qui lui font la grâce de poser pour elle et les passe à travers le prisme de son regard, de sa propre personnalité et de sa sensibilité, toujours empreint de simplicité, d'humilité.
Pour Claude CathRay c'est le mouvement qui l'inspire, la grâce du geste, l’aisance et le naturel. Elle recherche le modèle dont émane une belle sensualité, qu'elle tente de révéler, jusqu'à nous donner l'envie de caresser le bronze. C'est là que son travail est alors accompli… Deux femmes différentes, deux techniques différentes, mais beaucoup de points communs chez ces deux artistes passionnées jusqu'au bout des ongle.

monique bres,claude cathray,galerie corps et ames,nimes

monique bres,claude cathray,galerie corps et ames,nimes

 

04/10/2012

Les "visages" de Pascal-Julien à Carcassonne

pascal julien Garcia, carcassonneExposition "Des Images, des Visages"du peintre Pascal-Julien Garcia à voir jusqu'au  au Vendredi 12 Octobre de 9h à 12h et de 14h à 18h à la Maison de la Région à Carcassonne (26, rue Antoine Marty Maison de la Région).

Huiles sur toile, dessins sur papier en noir et blanc mis en couleur à l'aquarelle... Pascal-Julien Garcia utilise des couleurs chaudes et froides à la fois. Dans l'espace de la maison de la région à Carcassonne il présente vingt-deux tableaux: portraits de chanteurs, des politiques et des œuvres abstraites.


 

03/10/2012

Les marines de Françoise-Nathalie Daudin à Agde

françoise nathalie daudin, agde

françoise nathalie daudin, agde

 

La Galerie 14, 14 rue Louis Bages, en Agde expose les "Marines" de Françoise-Nathalie Daudin. A voir jusqu'au 18 octobre.
Françoise-Nathalie Daudin se plonge dans la peinture par des chemins détournés. Après une carrière articulée autour de la communication et de la publicité, révélateur, un stage à l'Ecole Boulle confirme sa passion pour la peinture.
Son goût prononcé de l'expérimentation et ses recherches incessantes accélèrent le rythme de ses créations en 2010. Sa peinture est abstraite, ancrée dans le contemporain. Couleurs, matières, empreintes, traces, s'imbriquent, s'interpénètrent, se mêlent pour transmettre sa sensibilité.
Textures et reliefs appellent au toucher. Passionnée de photographie, ses clichés inspirent fréquemment ses toiles, ainsi que ses lieux de vie car elle partage son temps entre Paris et le Cap d'Agde.
Quand elle ne développe pas un thème, les titres de ses toiles ne sont qu'une date, instant figé de la création. Libre choix est laissé au « regardeur » pour y ajouter une note personnelle : un nouveau titre naît! Le « regardeur » s'approprie la toile! Il rêve le but est atteint.

françoise nathalie daudin, agde

françoise nathalie daudin, agde

02/10/2012

Les paysages de garrigue de Claire Mallet à Baillarguet (Hérault)

claire mallet, baillarguet

Exposition de Claire Mallet à la Chapelle de Baillarguet à Montferrier-sur-Lez (Hérault). A voir jusqu'au 14 octobre.  Ouverture les samedis et dimanches de 14h à 19h.

Il reste deux week-ends encore pour venir admirer un ensemble de toiles,  de Claire Mallet, inspirées du hameau de Baillarguet et des alentours.
Après avoir beaucoup voyagé, Claire mallet s'installe dans le sud de la France dans les années 90 et lle change de style. Le soleil et la couleur envahissent ses toiles : paysages de garrigue, mas languedociens, floraisons de printemps, reproduits à l'huile sur le vif.
Elle sillonne le pourtour méditerranéen : Cadaquès, Collioure, Séte, Montpellier, Aix, Marseille,... et visite les musées . Ses peintres préférés : Monet, Bonnard, Dufy, Matisse , mais aussi Gauguin, Van Dongen, Edward Hopper, Nicolas de Staël.., parmi les expressionnistes : Kirchner et Macke , les nabis Maurice Denis et Valloton et les artistes plus contemporains : David Hockney, Basquiat.

claire mallet, baillarguet

A la une : le blog d'Elisabeth Keh-Chalas

Non les blogs ne sont pas passés de mode ! Malgré facebook, de nombreux artistes (Peintres, sculpteurs, photograhes...) animent ces espaces, toujours d'actualité. Aussi, chaque semaine, dans cette rubrique "Un blog à la une", je propose d'en mettre un en avant. Premier coup de projecteur avec le blog d'Elisabeth Keh-Calas.
Chaque jour, sur son site, cette artiste propose une de ses oeuvres. "Un ami, dit-elle, m'a fait une remarque judicieuse à propos de l'intitulé de ma première note: blog en construction. Un blog est toujours en construction! C'est d'ailleurs la raison pour laquelle j'ai choisi ce mode de communication. J'accumule les peintures sur papier, encadrées ou non, les quelques expos que je fais ne comblent pas le souhait que j'ai de partager et de montrer mon travail."
Pour rentrer dans la collection particulière d'Elisabeth Khe-Chalas, il suffit de cliquer sur la photo.

elisabeth khe-chalas

 

01/10/2012

Avec Flow à la galerie Next de Toulouse, les toiles ont du pep's

flow

 

La galerie NEXT de Toulouse présence Flow, un artiste passé maître dans l’art du dripping et de la peinture coulée du 5 octobre au 5 novembre. Vernissage de l’exposition en présence de l’artiste le samedi 6 octobre dès 14h. Galerie NEXT, 15 rue Croix Baragnon,Toulouse. Ouverture du mardi au samedi de 10h à 19h.

Vivante, expressive, agitée, c’est ainsi que nous pouvons qualifier la peinture de l’artiste Flow. Passé maître dans l’art du dripping et de la peinture coulée, Flow nous dévoile son talent au travers des portraits qu’il fait jaillir de la toile. Rimbaud, Snoop Dog, Mona Lisa, les visages connus ou anonymes se succèdent pour laisser transparaitre des expressions, des émotions.
Regarder ses oeuvres c’est retrouver des émotions à l’état brut et une technique parfaitement maitrisée pour un résultat qui nous donne une impressionnante sensation de réalité. Nous retrouvons alors le regard perçant de Gainsbourg ou la volupté de Monroe ainsi que des visages inconnus aux expressions fascinantes.
Dès son plus jeune âge Flow souhaite devenir artiste. Les Beaux-Arts ? Une suite logique pour cet amoureux de l’art sous toutes ses formes : dessin, peinture, graffitis et même quelques sculptures à ses débuts sont venus fournir sa palette artistique. Mais c’est avec le dripping que l’oeuvre de l’artiste nancéien prend tout son sens.
La superposition de couleurs, la projection de peinture et l’énergie de la brosse, confèrent un mouvement à la toile à la fois puissant, libre voire imprévisible. En un mot, des toiles qui ont du pep’s ! 

flow

30/09/2012

Nîmes : les belles rencontres de l'art avec Chantal Porras

chantal porras, hotel imperator, nimesLes belles rencontres de l'Art se poursuivent l'hôtel Imperator à Nîmes. Pour cette nouvelle édition, Chantal Porras expose des œuvres de différents styles.
Les spectateurs retrouveront notamment des sculptures africaines, d’autres d’inspiration cubiste, et une série de travaux réalisés spécialement pour cette exposition.
Pour faire honneur à l’Hôtel Imperator, haut lieu de la tauromachie, l'artiste a réalisé cinq portraits sculptés d'illustres matadors, ainsi que deux taureaux, l’un en bronze et l’autre en terre cuite. Toutes ces œuvres sont exposées dans le hall de l’hôtel, jusqu’au 30 octobre et sont disponibles à la vente. 

Pratique:
- Informations : 04 66 21 90 30
- contact@hotel-imperator.com


chantal porras, hotel imperator, nimes

 

27/09/2012

Fascinante exposition de Benjamin Carbone à Montpellier (Restaurant Le Volodia)

benjamin carbone, le volodia, montpellier

Le restaurant Le Volodia à Montpellier présentait, mercredi soir une nouvelle exposition du peintre Benjamin Carbone. A voir jusqu'au 25 novembre.
 Des visages comme écrasés, des corps presque disloqués ! Fascinante la dernière exposition de Benjamin Carbone. Ce peintre montpelliérain va au-delà des formes du corps qu'il a longuement étudié. Sa peinture va aussi au-delà des visages et des formes. Tout est destructuré. L'ordre est remis en cause. Benjamin Carbone insuffle, dans ses toiles, ses émotions et sa vision de la vie, pas forcément rangée. Il y a de la force, presque de la brutalité dans ces postures d'homme.
Lors du vernissage, mercredi soir, le temps d'une  performance, Benjamin Carbone n'a pas cherché à réaliser une oeuvre aboutie. Il a donné "à voir": son savoir, son énergie, sa volonté de créer. Montrer également que le peintre se risque, s'engage, essaie, se bat, se rencontre au fur et à mesure de sa création. 

Pratique:
-Le Volodia, restaurant 29, rue Jean Jacques Rousseau Montpellier
- Tel.04 99 61 09 17
- www.volodiarestaurant.com

benjamin carbone, le volodia, montpellier

benjamin carbone, le volodia, montpellier

benjamin carbone,le volodia,montpellier

 

 

26/09/2012

""BullS, HorseS and Girl X" par Cédric Crespel à la galerie AD de Béziers

david crespel, galerie AD, béziers

david crespel, galerie AD, béziers


AD Galerie à Béziers l'exposition "BullS, HorseS and Girl X" de Cédric Crespel. A voir jusqu'au 15 octobre.
 Pour cette exposition BullS, HorseS and GirlX, Cédrix Crespel investit un classique de la peinture mythique, l’opposition de l’homme et de la femme à travers la métaphore du Minotaure/ Centaure et d’une Diane ultra fétichisée, évoquant dans cette mise en scène la complexité de leurs rapports.
L’homme « bête » symbole de virilité et de puissance, affiche toute la richesse symbolique de la domination. La femme, sensuelle belle et gracieuse, use à outrance de sa féminité afin de faire plier l’incarnation même de la bestialité.
Cédrix Crepsel a choisi de revisiter le mythe dans sa forme propre, en utilisant les couleurs et l’énergie de sa génération. En effet, le peintre déplace le décor et préfère l’environnement du Rodéo Américain aux cirques de la Grèce antique.
Par la même on y retrouve un classique du rodéo avec le Bull Riding où le taureau est chevauché et tenu d'une seule main au milieu d’un univers teinté de light show et de prétentieuses réclames. L'artiste nous offrira, dans cette série, une véritable apologie de la femme en la représentant puissante par sa délicatesse.

david crespel, galerie AD, béziers

david crespel, galerie AD, béziers

 

25/09/2012

Daniel Bambagioni des bleus entre "la rigueur et l'imparfait" à Castelnau-le-Lez

Derniers jours de "Notte smarrita" l'exposition de Daniel Bambagioni à Castelnau-le-Lez, 511 route dela Pompignane. A voir jusqu'au 29 septembre. Cet artiste est présentée par l'association régionale pour la promotion de l'art contemporain (ARPAC) 
"Je me situe plutôt comme peintre abstrait, proche des étendues monochromes, entre la rigueur et l’imparfait. Je trace des géométries incertaines... que je relie à des floraisons inventées, répétées, que j’appelle Ostinato ", explique Daniel Bambagioni.
Ces doubles forment la longue série des « adiacenti » (adjacents) qui s’étirent depuis 1994. Il s’agit là d’une mise en tension, d’espaces d’échanges, l’occasion d’improbabilités, les deux éléments fonctionnant comme des pôles. Je circule dans ces lieux divisés qui nourrissent sans doute mon inquiétude et soutiennent mes contradictions et mes envies. 
"De plus en plus, poursuit l'artiste, je ne conçois ma peinture qu’en une suite de pièces qui forment un ensemble construit, cet ensemble justifiant l’existence de chaque peinture liée aux autres. C’est une condition que je sens essentielle pour cerner mon propos et le faire partager.
Daniel Bambagioni ne travaille pas précisément pour l’architecture des lieux. Son choix se porte plutôt sur une correspondance du sujet pictural traité avec la destination originelle du lieu où sa qualité dicte le choix d’une disposition précise elle-même tributaire du sujet. Chaque ensemble est donc réalisé spécifiquement, et à priori exposé seulement dans l’espace pour lequel il a été conçu.
 

daniel bambagioni. castelnau-le-lez

daniel bambagioni. castelnau-le-lez

23/09/2012

Rika Deryckere à l'origine des impressions au musée de Saint-Maur

Exposition de Rika Deryckere, prix spécial du Maire de la Biennale de l'Estampe 2011, au musée Saint-Maur (Villa Médicis) , jusqu'au  4 novembre 2012 Musée Saint-Maur.
L'exposition invite à découvrir le travail de Rika Deryckere, une artiste contemporaine à travers trois thèmes principaux : les « Paysages urbains » (grâce auxquels elle a remporté le prix spécial du Maire), les corps ensevelis des hommes des tourbières de l'Âge du Fer et le corps en mouvement.
Rika Deryckere offre ainsi un aperçu des sujets qui l'inspirent : des instants saisis sur le vif, le monde de la danse contemporaine et le corps humain.
Cette exposition est également l'occasion de dévoiler le cheminement créatif du graveur : de la conception, à travers dvd, croquis et dessins, à l'impression de l'œuvre finale, révélant ainsi ce qui d'ordinaire demeure caché.

ricka deryckkere

22/09/2012

Artnim : les architectures sensibles de Pierre Souchaud

Plus de 400 toiles, des dizaines de galerie, des animations, des conférences... la nouvelle édition d'Artim tient toutes ses promesses. Coup de projecteur sur l'oeuvre de Pierre Souchaud : des architectures sensibles.

Pierre Souchaud est né le 16 juillet 1938 à Bezons (95). Plutôt matheux et scientifique au départ, il décide en 1960 de ne s’intéresser qu’aux arts, à la littérature et aux sciences humaines. En 1966 apparaissent les premiers tableaux qu’il juge montrables.
Quand il les propose à une galerie parisienne, il décroche sa première exposition quelques mois après, et de nombreuses expositions personnelles suivront. Ses oeuvres trouvent leurs chemins vers des collectionneurs privés aussi bien que des musées.
Il apparaît rapidement comme l’image d’une nouvelle génération, profondément attachée à l’austérité de l’abstraction et qui en même temps souhaite renouer avec des éléments d’une réalité visible. "Ses paysages intérieurs, ses architectures sensibles, ses sortes d'équilibre entre la raison et la sensualité, qui  apparaissent miraculeusement, dit-il, sont des portes étroites largement oouvertes comme des évidences partageables entre tous."

pierre souchaud, artnim, nimes

18/09/2012

Jacqueline Morandini et son message humaniste à Nîmes

jacqueline morandini

jacqueline morandini,nîmes

Exposition personnelle de Jacqueline Morandini, artiste peintre abstrait, jusqu'à la fin de l'année à la Galerie L'Art du Siège/Antiquités, 38 rue Emile Jamais à Nîmes.
La vocation artistique de Jacqueline Morandini naît d’une rencontre déterminante dans les années 80 avec un peintre sculpteur de renommée internationale Solange Bertrand qui a créé une fondation à Metz  mais le parcours créatif de cette nîmoise d'adoption est également le fruit d’une maturation artistique de plus de quinze ans en arts plastiques (en tant que directrice des affaires culturelles et de centres d’arts plastiques) et d’une passion pour l’art africain et asiatique, les arts premiers.
Elle se considère comme citoyenne du monde et invente une écriture picturale issue d’une réalité de pensée établie et rationnelle.
Avec le noir et le blanc, elle évoque la spiritualité. la relation de l'être avec un ailleurs. Le rouge :  le côté émotionnel. Les cuivres : les origines. Son oeuvre ressemble à une architecture cunéiforme, des idéogramme chamaniquess qui nous alertent sur l'état de la société d'aujourd'hui. Son message est avant tout humaniste.

jacqueline morandini,nîmes

jacqueline Morandini

15/09/2012

Magi Puig et son "Grain de soleil" sensuel à Montpellier (Galerie de l'Ancien courrier)

magi puig, galerie ancien courrier, montpellier

La Galerie de l'Ancien Courrier à Montpellier vous propose de poursuivre l'été avec le vernissage de l'exposition "Grain de soleil" en présence de l'artiste catalan Magì Puig. Vernissage vendredi 14 septembre à partir de 18h.

Magì Puig est né en 1966 à Palou en Catalogne. Il est déjà diplômé de l’université de Sant Jordi de Barcelone lorsqu'il part faire ses Etudes à la Winchester School of Arts au Royaume-Uni. Reconnu pour ses toiles ensoleillées et sensuelles, Magì Puig adopte un style japonisant pour sublimer des moments de vie simples.
La délicatesse de ses pinceaux s’allie à l’instantané photographique pour nous offrir un grain de sable qui s’accroche sous le pied de Carme, son épouse, allongée sur la plage, ou un rayon de soleil dans les cheveux des enfants. Il fait bon vivre auprès des œuvres de Magì Puig.
Chacun appréciera la douceur de cette eau impalpable et la chaleur de sa lumière qui danse sur le parasol. Le monde de Magì Puig opère sur nous comme un filtre lumineux, les détails disparaissent au creux d’une vague ou d’un tissu pour nous montrer l’essentiel. Le grain de sa peinture est définitivement sensuel.

magi puig, galerie ancien courrier, montpellier

14/09/2012

Arancha Tejedor, une expérience d'immensité à Poussan

arancha tejedor, poussan


Exposition d'Arancha Tejedor au foyer des campagnes à Poussan (Hérault). Vernissage ce vendredi 14 septembre  à 18h30 au Foyer. Visite de l’exposition du 14 septembre au 7 octobre, du mardi au dimanche, de 17h à 20h. A voir jusqu'au 7 octobre
Les toiles d'Arancha Tejedor présentées frappent par leur présence. Une présence plastique, tout d’abord, instanciée par la diversité des traits, matières et textures convoqués ici pour produire une expérience physique d’immensité, à l’image de L’île, ou de puissance, à l’image de Minerales. À cette présence incarnée, quasi organique, des toiles se superpose une présence blanche faite de traits de vide signifiant à la fois la trace d’un geste et l’absence de son auteur, et rappelant du même coup l’origine toute artificielle de leur existence matérielle. 
"La toile n’est plus la relation de l’événement mais cet événement même : une sorte de destruction, de fragments en fragments, qui parle du sentiment d’impuissance, et ouvre l’espace de la critique, celui de la vie même augm"entée d’un regard. C’est un travail sur l’humanité en général, une représentation où je me laisse porter par l’actualité, les événements dans la société, le chaos terrestre et social, l’écologie et les tendances actuelles", explique la plastiecienne installée à Agde.
De cette superposition née alors le mouvement de ces toiles, leur intentionnalité. Car à l’image de notre société des réseaux, grilles et connexions, elles fonctionnent comme des prises pour les regards flâneurs dont elles s’emparent pour mieux les interpeller. Le geste esthétique devient donc éminemment politique. À la fois toile et figuration de la toile en acte, les oeuvres proposées ici installent une esthétique de la co-présence où se dissolvent les dichotomies classiques : vide-plein, présence-absence, nature-culture, auteur, spectateur...

arancha tejedor, poussan


 

13/09/2012

Felip Costes explore les univers minéraux à Octon (Village des arts et métiers)

 

felip costes, octonExposition des oeuvres de Felip Costes "Préférer l'errance au chemin visible " une exposition de Felip Costes au Village des Arts et métiers à Octon (Près du Lac du Salagou). A voir jusqu'au 7 octobre. 
Né en 1961 dans l’Aveyron, Felip Costes s’est intéressé à la photographie puis formé à la vidéo. Il travaille tout d’abord dans l’audiovisuel, comme caméraman et monteur. A la fin des années 80 les nouvelles images créées sur ordinateur commencent à poindre sur les écrans, il s’oriente vers le film d’animation en 3D et travaille notamment sur les premières séries T.V. entièrement créées en images de synthèse, se spécialisant dans l’animation des personnages. De toutes ces expériences, Felip Costes a gardé une culture de l’image et du sens à donner, avec une envie toujours présente d’explorer de nouveaux horizons et d’ouvrir l’imaginaire.
Autodidacte, il commence à exposer ses compositions à l’encre sur papier au début des années 2000. Il poursuit son travail en diversifiant les approches. De plus en plus attiré par les univers minéraux et chaotiques, il aborde le thème du paysage en essayant de transcrire toutes les sensations de puissance, d’austérité, de beauté âpre qu’il découvre en arpentant chaos et sommets.
Ce travail débouche aujourd’hui sur une approche plus abstraite avec un travail de la forme et de l’équilibre plein vide fait de rigueur et d’exigence. Toujours curieux d’autres formes d’expression plastique, il tente fréquemment des expériences avec des jazzmen ou des musiciens improvisateurs en peignant en public de grandes toiles où la peinture devient partie intégrante de l’acte musical.
"Avec cette nouvelle exposition, il s'agit, explique Felip Costes, d'exprimer le côté chaotique, vivant et en perpétuel mouvement des univers minéraux, empreints de toute la puissance d'une poussée prilaire qui n'est figée qu'à notre échelle." 

 Pratique:
-L'exposition est ouverte tous les samedis et dimanches jusqu'au Dimanche 7 Octobre de 14h à 18h "plus" - Le Dimanche 23 septembre à 17 h 30 aura lieu une rencontre expérimentale " Matière sonore et plastique " avec PapillonA  et Felip Costes.
- Cette exposition est organisée par l'Association P.A.R.C. ( Pôle Artistique , Réseau Culturel ) qui coordonne la présence des Artistes Résidents du Village des Arts et Métiers et y met en oeuvre différentes expositions et manifestations tout au long de l'année.

felip costes, octon

 

"Mano a mano" entre José Pirès et Michel Tombereau pour la feria de Nîmes

michel tombereau, jose pires, nîmes

michel tombereau, jose pires, nîmes

"Mano à Mano" entre deux artistes de talent : José Pirès et Michel Tombereau. Tous deux présentaient leurs dernières oeuvres à Nîmes. Beaucoup de monde et ambiance feria, mercredi pour le vernissage de cette exposition très toros.  

José Pirès peint, sculpte, grave, découpe, dessine en silence ou en musique son chant intérieur, son apologie du rêve face à ce qui nous en éloigne. Sa création emprunte parfois aux mythes et aux symboles cultuels. Sa vision onirique nous ouvre des mondes intimes, l’imaginaire mêlant au souvenir sa part d’infini. Repoussant ainsi le quotidien hors du champ de l’atelier, l’artiste explore la matière et les volumes, la forme et la couleur, à la recherche d’une grâce.
Pour Michel Tombereau  les beautés du Sud sont solaires. Ses oeuvres reflètent une météorologie toute intérieure. Chaque toile dégage une infinie tendresse et de la poésie. Michel Tombereau poursuit sa route ensoleillée enn transmettant du plaisir. Et cela suffit à son bonheur. 
Pratique:  
-Galerie José Pirès, 13 rue des Marchands, Nîmes
- Tel. 04 66 64 97 91 

 

michel tombereau, jose pires, nîmes

michel tombereau, jose pires, nîmes