Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/12/2012

Claudio Isgro à Perpignan : une fenêtre carrée pour horizon !

claudio isgro, galerie castan, perpignan

claudio isgro, galerie castan, perpignan

Exposition de Claudio Isgro à la galerie Castan à Perpignan (3 place Gambetta). A voir jusqu'au 19 janvier de 14h30 à 19h30 (du lundi au samedi).

Diplômé auprès du Département de Photographie de l'Institut Européen de Design (Turin) Claudio Isgro crée, en 1998,  avec quatre autres photographes l'association culturelle F.I.N.E. (Fotografia e Incontri con le Nuove Espressioni) suivie par l'ouverture d'un espace dédié aux jeunes artistes. Son activité d'auteur paraît dans le livre de Marina Miraglia «Il '900 in fotografia » Il vit et travaille à Portel des Corbieres (Aude).
Voici comment cet artiste parle de son travail : "C'est un geste simple. On prend une feuille et on la partage en deux par une ligne. Lentement un paysage commence à apparaître. Terre-ciel, mer-terre, mer-ciel. C'est l'idée de base de mon travail. Paysages du monde intérieur. J'ai travaillé avec le mode photographique sans employer le moyen photographique. Acides, lumière, papier sensible et avec une fenêtre carrée j'ai recherché le paysage. Une feuille équitablement partagée en deux. Une partie plus claire et une partie un peu plus foncée. La mise au point est sur la ligne de séparation-union entre les deux parties. Zone vivante. C'est le point où la rencontre se fait. Homme-femme, jour-nuit, lumière-ombre. Ligne d'équilibre et d'harmonie, mais aussi lieux du doute et des choix. Un non-point de ciel, mer et terre. Zone ou tout est et rien n'est".

claudio isgro, galerie castan, perpignan

claudio isgro, galerie castan, perpignan

15/12/2012

Pézenas : du bois, de la terre, du marbre et des sculpteurs

olivier delobel

Olivier Delobel "Gros calin" 2012

A Pézenas, avec la galerie Arts 23 et en partenariat avec la mairie,  une exposition sculptures démarre le 20 décembre prochain à Pézenas.
Trois sculpteurs participent à cette exposition "Bois, Terre, Marbre". A voir  du 20 décembre au 6 janvier  avec :  
- Olivier Delobel, terre : après un passage dans la bande dessinée et un dipôme en histoire de l'art, Olivier Delobel devient tailleur de pierre. "Ce qui me plaît dans la sculpture, explique sur son site, cet artiste, c’est l’absence d’intellectualisation de la chose, c’est-à-dire qu’on voit une forme en trois dimensions, on la représente en trois dimensions, on pense une forme, on représente une forme "
- Mattia Polli, marbre : les "Personnages" sont les dernières sculptures, en partie autobiographiques de cet artiste. Elles sont inspirées par l'homme et par ses métiers. "Des professions, dit-il, qui ont caractérisées ma famille, naissent des figures archétypiques, toujours caractérisées par une simplification accentuée"
 - Gérard Saëz, bois : fort de 30 années d’ expérience dans le domaine de la sculpture en taille directe. Gérard Saez  propose des pièces uniques dans différentes essences de bois et depuis 2007 des oeuvres en marbre du Languedoc.
.
Pratique :
- A voir à Flottes de Sebasan, Place Gambetta, Pézenas.
- Entrée libre
- Ouvert tous les jours, de 10h30 à 12h30 et de 14h30 à 18h.

mattia polli
Mattia Polli "Charpentier" 2011

gerard saez
Gérard Saez : sculpture sur marbre

 

 

 

14/12/2012

A découvrir : les trésors de l'art modeste à Sète

miam , setemiam, sete

 

Les trésors de l’art modeste sur une mise en scène d'Hervé Di Rosa et Bernard Belluc, à voir  dans des caravanes ou dans des vitrines du MIAM. 
Cette collection a pour ambition de changer le regard que porte le spectateur sur ces arts marginaux et de les rendre accessibles à tous.
Son fonds est constitué de milliers d’objets emblématiques de l’art modeste : cadeaux Bonux, farces et attrapes, soldats Mokarex, pochettes-surprises, poupées Barbie, figurines des années 70 et 80..., tout ce que l’on jette ou que l’on oublie dans les fonds de tiroirs.
Ces objets manufacturés ou artisanaux, souvent clinquants, inutiles et bariolés, viennent des périphéries de l’art naïf, de l’art brut ou de l’art populaire.
Pratique:
- Du samedi 15 décembre au dimanche 17 mars
- Musée International des Arts Modestes, 23 quai Maréchal de Lattre de Tassigny, Sète
- Tel. : 04 67 18 64 01
- Horaires d'ouverture : 10h/12h ; 14h/18h tous les jours sauf lundi.
-  Tarifs : 5euros , 2 euros  étudiants et enfants + 10 ans, 3 euros  groupes plus de 10 personnes.

13/12/2012

Xavier Roz avec Sudestampe à la galerie le "Lac gelé" à Nîmes

lac gelé.png

Dans le cadre de Sudestampe, la galerie "Le lac gelé" (Nîmes) présente Xavier Roz. A voir jusqu'au 29 décembre
Javier Roz met en oeuvre des projets fondés sur une image ou une idée, son travail explore différents supports, la peinture, la photographie, la vidéo, mais l’image en reste la base. Il a participé à de nombreuses expositions collectives et personnelles, et a reçu de nombreux prix. Ses oeuvres font partie de collections publiques et privées en Espagne, en France, en Italie et aux États-Unis?
Depuis 2011 il combine son travail de création avec des cours et des ateliers relatifs à divers aspects des processus du dessin, de la photographie et de la création.
« Dessiner une ligne qui va vers l’intérieur. Le processus de création comme méthode de connaissance de soi, comme une recherche audelà de la parole. La difficulté est de poser les questions", assure Xavier Roz
"
Pratique:
- Galerie le Lac Gelé 3 grand rue, Nîmes
-Tel. 04 66 36 76 49 
- www.lelacgele.org

Sérignan : Guillaume Leblon, une seconde peau de plâtre pour repenser l'espace

guillaume leblon

 

Le Musée régional d'art contemporain à Sérignan consacre à l'artiste Guillaume Leblon une importante exposition personnelle sur les deux niveaux du musée. A voir jusqu'au 24 février.
 Formé à l'École des Beaux-Arts de Lyon jusqu'en 1997, Guillaume Leblon (Lille, 1971) a poursuivi ses recherches à la Rijksakademie d'Amsterdam et expose régulièrement en Europe et aux États-Unis. L'artiste ancre ses recherches dans l'héritage conceptuel des années 60.
Il interroge l'œuvre, sa nature et sa structure d'œuvre, sa relation à l'espace. Les stratégies spatiales organisées par l'artiste et le choix même des matériaux visent à mettre en scène des rapports entre l'individu et l'espace.
Entre nature et culture, réalité et fiction, gravité et légèreté, superficie et densité, intériorité et extériorité, l'artiste aux installations et aux médiums protéiformes, crée une œuvre empreinte d’une certaine mélancolie et d’une touche de mystère. Guillaume Leblon, qui se définit comme un artiste d'atelier, travaillant dans l'instabilité, reste évasif : "Je me contente de déconstruire, d’additionner ou de soustraire, en fonction de ce que j’ai sous la main dans l’atelier". Au rez-de-chaussée, un sol en plâtre à parcourir occupe les 550 m², uniformisant tout l'espace. Le plâtre, matériau utilisé dans la construction depuis l'antiquité, unifie l'espace dans une pellicule réparatrice, protectrice. En recouvrant le sol, le plâtre apparaît comme une seconde peau, une manière de re-panser l'espace.

Pratique:
- Muse régional d'art contemporain, Sérignan
- 146 avenue de la Plage BP 4 34410 Sérignan
- Tél: 04 67 32 33 05

-

guillaume leblon

10/12/2012

Edith Ruiz au "Jean Jo" : entre sensualité et humour !

edith ruiz, nimes

Pour la 5ème année consécutive Edith Ruiz accroche ses dernières toiles au "Jean Jaurès" à Nîmes. A voir jusqu'au 11 janvier.

Edith Ruiz, une artiste tout en sensibilité et puissance. Son univers est un peu décalé mais complètement affirmé.  Sa peinture est joyeuse, drôle et enlevée. "Je me retrouve, explique cet nîmoise d'adoption,  dans un univers où se mêlent le débridé, la drôlerie et la sensualité. Peindre reste avant tout un moment privilégié, où la dérision devient la raison et où le sérieux n'a pas sa place". Entre légéreté et poésie, sensualité et humour.... tout un univers à découvrir.

edith ruiz, nimes

edith ruiz, nimes

edith ruiz, nimes

09/12/2012

La griffe de Philippe Roussel sur "Cats": sa nouvelle exposition personnelle

philippe roussel, nimes

philippe roussel, nimes

"Cats » : la première exposition personnelle de Philipe Roussel dans son nouvel atelier au numéro 9 de la rue Emile Jamais à Nîmes. Travaux récents sur papiers, toiles et bronzes. A voir jusqu'au 31 décembre.

Des plages bretonnes sombres, des coeurs légers, des signes, des lettres... style vigoureux, peinture enthousiasmante... un résumé des thèmes et du style de ce peintre Nîmois qui a réalisé ses premières oeuvres à la gouache dès l’âge de 10 ans.
Après ces études, passionné d’archéologie et des civilisations antiques Méditerranéennes, Philippe Roussel suit des cours d’histoire de l’art et parcourt les chantiers de fouilles de la région. Il croque sur papier les détails de mosaïques et bas reliefs découverts. Cela affirme définitivement son coup de crayon sûr et rapide. Son style proche du figuratif a laissé place à l'abstraction. Le cercle est aussi apparu dans ses peintures.
Changement de décor et de style pour sa nouvelle exposition. Dans son tout nouvel atelier galerie, Philippe Roussel consacre sa dernière exposition...aux chats. "J'aime les chats, dit-il,  j'en ai quatre à la masion...et puis cet animal est fédérateur. Ce sont eux qui m'ont inspiré pour cette présentation".
Mais attention, cette expo, est loin du figuratif. L'artiste y a mis sa griffe. Si vous aimez la belle peinture et les minous... une expo à ne rater !

philippe roussel, nimes

philippe roussel, nimes

06/12/2012

Michel Soubeyrand et ses "Killer dog" à la galerie Next (Toulouse)

michel soubeyrand, galerie next, toulouse

 

Exposition Michel Soubeyrand Du 7 décembre au 12 janvier à la galerie Next à Touloouse. Vernissage en présence de l'artiste samedi 8 décembre à partir de 15h

 Michel Soubeyrand met un point d’honneur à libérer sa créativité. Il explore notre subconscient et met en forme le côté animal de l’homme. C’est avec humour et ironie que cet artiste façonne l’être humain et le transforme pour le caricaturer en personnage de bande dessinée.
Déclinés en « Killer Dog », en « Dog Vador » ou encore en « Dog Buzz », les personnages récurrents de Michel Soubeyrand prêtent toujours à sourire. Mais pour atteindre ce résultat malicieux, l’artiste allie à merveille son inspiration avec la rigueur qu’impose ce genre de travail. Toujours en quête de nouveauté, il se passionne pour le dessin, les volumes auxquels il s’adonne avec une minutie et une maitrise technique exceptionnelle.
Michel Soubeyrand est un touche à tout qui a commencé sa carrière loin des ateliers, dans le cinéma et la télévision au travers du Bébête Show. 

Pratique:
- Contacts : Jean-Pierre Martin tel. 05 61 32 82 24
-  jpmartin@nextgalerie.com
- Galerie NEXT, 15 rue Croix Baragnon,Toulouse
- Mardi-Samedi 10h-19h
- Exposition du 7 décembre au 12 janvier
-  Vernissage le samedi 8 décembre à 15h

michel soubeyrand, galerie next, toulouse

04/12/2012

Gérard Lattier et ses images fantasmagoriques à la galerie Josè Pirès (Nîmes)

gerard lattier, josé pires, nîmes

gerard lattier, josé pires, nîmes

Gérard Lattier expose ses dernières créations à la galerie Josè Pirès à Nîmes. A voir jusqu'au 20 décembre

Né à Nîmes en 1937, Gérard Lattier vit et peint entre Poulx (Gard) et Ruoms (Ardèche) d’où sa famille est originaire. Il commence à dessiner tout jeune, alors qu’il est affecté d’une grave maladie. Puis à vingt ans, pour échapper à la guerre d’Algérie, il fera un long séjour dans un hôpital psychiatrique militaire: il y trouvera un espace de liberté pour peindre, dessiner et entamer en ces lieux fermés une oeuvre érotique et fantasmagorique hallucinée.
Ces oeuvres impressionnèrent les artistes tels Clovis Trouille et Pierre Molinier, qui virent en Lattier le futur grand “Peintre de l’Art Noir”. Mais une cécité subite lui fera abandonner ces gouffres pour adopter une imagerie résolument tournée vers la vie: l’univers des petites gens, les histoires racontées par les anciens, les figures isssues de la culture occitane et, omnipresents, les récits relatant les tragédies de la dernière guerre.  Sa peinture se nourrit des histoires transmises, réinventées et réenchantées à l’aide d’un langage qui lui est propre, dans un déploiement de tout le corps: la main, l’esprit, la voix, le geste. Les personnages, alors incarnés en couleurs, en mots et volume sonore viennent hanter notre imaginaire; l’univers qu’il crée, entre émerveillement et tragédie, entre passé et présent, ici et ailleurs, accueille chaque nouvelle figure à la manière d’une pièce manquante qui viendrait prendre place dans le grand puzzle du monde.

gerard lattier, josé pires, nîmes

gerard lattier, josé pires, nîmes

03/12/2012

Laura Darbutaité et la jeune création lituannienne avec Sudestampe

grafika

 

"Grafika", la jeune création lituanienne, à voir jusqu'au 22 décembre dans le cadre du Sudestampe à la maison de la gravure méditerranéenne à Castelnau-le-Lez.
"Grafika" est le terme utilisé en Lituanie pour tout ce qui concerne l'estampe. En collaboration avec SUDestampe pour la biennale, la Maison de la Gravure Méditerranée donne carte blanche à Laura Darbutaité pour une sélection d'estampes d'une dizaine de jeunes graveurs et graveuses lituaniens. Dans le cadre d'un "ERASMUS Practice", Laura Darbutaité a passé trois mois à la Maison de la Gravure Méditerranée, en 2011, durant lesquels elle a participé à la vie de l'atelier et réalisé quelques travaux personnels.
Elle présente une partie de son travail avec une dizaine d'autres jeunes artistes pour l'exposition «Grafika en Lituanie».

Laura Darbutaité, sudestampe

Laura Darbutaité, sudestampe