Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/12/2012

Claudio Isgro à Perpignan : une fenêtre carrée pour horizon !

claudio isgro, galerie castan, perpignan

claudio isgro, galerie castan, perpignan

Exposition de Claudio Isgro à la galerie Castan à Perpignan (3 place Gambetta). A voir jusqu'au 19 janvier de 14h30 à 19h30 (du lundi au samedi).

Diplômé auprès du Département de Photographie de l'Institut Européen de Design (Turin) Claudio Isgro crée, en 1998,  avec quatre autres photographes l'association culturelle F.I.N.E. (Fotografia e Incontri con le Nuove Espressioni) suivie par l'ouverture d'un espace dédié aux jeunes artistes. Son activité d'auteur paraît dans le livre de Marina Miraglia «Il '900 in fotografia » Il vit et travaille à Portel des Corbieres (Aude).
Voici comment cet artiste parle de son travail : "C'est un geste simple. On prend une feuille et on la partage en deux par une ligne. Lentement un paysage commence à apparaître. Terre-ciel, mer-terre, mer-ciel. C'est l'idée de base de mon travail. Paysages du monde intérieur. J'ai travaillé avec le mode photographique sans employer le moyen photographique. Acides, lumière, papier sensible et avec une fenêtre carrée j'ai recherché le paysage. Une feuille équitablement partagée en deux. Une partie plus claire et une partie un peu plus foncée. La mise au point est sur la ligne de séparation-union entre les deux parties. Zone vivante. C'est le point où la rencontre se fait. Homme-femme, jour-nuit, lumière-ombre. Ligne d'équilibre et d'harmonie, mais aussi lieux du doute et des choix. Un non-point de ciel, mer et terre. Zone ou tout est et rien n'est".

claudio isgro, galerie castan, perpignan

claudio isgro, galerie castan, perpignan

24/10/2010

A Bages, un paysage pour trois artistes : une exposition photo à ne pas rater!

paysage.jpg "Paysage à trois", c"est le titre de l'exposition présentée par trois photographes (Claudio Isgro, Anne Montaut, Sylvie Romieu) à la Maison des arts à Bages (Aude) jusqu'au dimanche 31 octobre 2010.
Trois artistes vivent, regardent et ressentent un lieu. Lumières, sensations, odeurs, émotions sont les ingrédients pour faire émerger une histoire personnelle, un concept, une esthétique à travers la photographie et un espace géographique.
Cette géométrie est la trame de fond du travail d'Anne Montaut qui interroge son double obscur. Les carrières de La Palme, la pointe de l'évêque, les salines de Bages, la Berre à Ripaud deviennent le miroir déformant des métamorphoses d'elle-même. L'ombre habituellement soigneusement évitée devient la protagoniste que l'auteur reconnaît comme son autoportrait.
Autoportrait symbolique que Claudio Isgrò retrouve dans une ancienne citerne d'eau à Sigean. Dans le silence et dans l'absence-présence de l'eau qui a laissé ses traces partout, l'artiste photographie la lumière et met en scène l'ombre. Comme un archéologue, il remonte le temps à travers les strates de pigments, mémoire de la rencontre entre la terre et l'eau.
La lumière inonde l'espace symbolique dans l'imaginaire de Sylvie Romieu, obsessionnellement elle vole le réel et l'emprisonne dans ce rectangle sensible. Le tableau de Jo est le lieu qui contient tous les lieux, le Rouet, la mer, le sel à Peyriac se fondent, se confondent et comme des ritournelles.
Ces paysages, bâtis et naturels, seraient-ils la muse de ces trois artistes?

Pratique:
- Maison des arts, 8 rue des remparts 11100 bages
-Tél/fax : 04 68 42 81 76
-Ouvert du mercredi au dimanche, de 14h à 19h et jours fériés
(de 15h à 20h en juillet/août)
- www.bages.fr