Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/09/2012

Arancha Tejedor, une expérience d'immensité à Poussan

arancha tejedor, poussan


Exposition d'Arancha Tejedor au foyer des campagnes à Poussan (Hérault). Vernissage ce vendredi 14 septembre  à 18h30 au Foyer. Visite de l’exposition du 14 septembre au 7 octobre, du mardi au dimanche, de 17h à 20h. A voir jusqu'au 7 octobre
Les toiles d'Arancha Tejedor présentées frappent par leur présence. Une présence plastique, tout d’abord, instanciée par la diversité des traits, matières et textures convoqués ici pour produire une expérience physique d’immensité, à l’image de L’île, ou de puissance, à l’image de Minerales. À cette présence incarnée, quasi organique, des toiles se superpose une présence blanche faite de traits de vide signifiant à la fois la trace d’un geste et l’absence de son auteur, et rappelant du même coup l’origine toute artificielle de leur existence matérielle. 
"La toile n’est plus la relation de l’événement mais cet événement même : une sorte de destruction, de fragments en fragments, qui parle du sentiment d’impuissance, et ouvre l’espace de la critique, celui de la vie même augm"entée d’un regard. C’est un travail sur l’humanité en général, une représentation où je me laisse porter par l’actualité, les événements dans la société, le chaos terrestre et social, l’écologie et les tendances actuelles", explique la plastiecienne installée à Agde.
De cette superposition née alors le mouvement de ces toiles, leur intentionnalité. Car à l’image de notre société des réseaux, grilles et connexions, elles fonctionnent comme des prises pour les regards flâneurs dont elles s’emparent pour mieux les interpeller. Le geste esthétique devient donc éminemment politique. À la fois toile et figuration de la toile en acte, les oeuvres proposées ici installent une esthétique de la co-présence où se dissolvent les dichotomies classiques : vide-plein, présence-absence, nature-culture, auteur, spectateur...

arancha tejedor, poussan


 

24/05/2012

André Cervera inspiré par l'Afrique à Poussan (Foyer des Campagnes)

 

andre cervera, poussan

Du 25 mai au 1er juillet le foyer des Campagnes de Poussan présente André Cervera dans la collection de Paul Fougeron.
Passionné d'art africain, Paul Fougeron est un amateur fidèle du travail d'André Cervera dont il acquiert les œuvres depuis 1987. Une occasion d’avoir en une trentaine d'œuvres, un aperçu des différentes inspirations et recherches du peintre sétois durant plus de vingt cinq ans.
Les premières œuvres du début des années 80, très colorées, mettant en scène des hommes crocodiles simplement peints avec fougue, puis l’arrivée des tampons, les premiers cernes coulés, la rencontre du kraft, l’influence Dogon, les collages de motifs en Inde, la toile brute, l’usage du noir et blanc, les grands aplats de retour de Chine…

 André Cervera artiste peintre, né en 1962, vit et travaille à Sète et au hasard de nombreux voyages à travers le monde. Rattaché à l’école de Sète, André Cervera ne se revendique pourtant pas du mouvement Figuration Libre : « Il est vrai que j’ai fréquenté Robert Combas et Hervé Di Rosa, dit-il. J’ai été influencé par ces artistes, mais je suis un électron libre… ». Certains verraient chez lui un genre nouveau baptisé « expressionnisme latin », identifiable du fait même de son propre style. « Aujourd’hui en Chine, hier en Inde, avant-hier en Afrique et parfois autour du Bassin de Thau, André Cervera ne voyage pas. Il s’en va, ici ou très loin, se fondre dans l’univers des uns et des autres et – drôle de prédateur – s’emparer de tout ce qui ressemble à une réponse aux questions universelles sur la vie, la mort, l’humain, l’au-delà… »

 Pratique :
- Vernissage vendredi 25 mai 2012 à 18h30
- Ouverture : de 17h à 20h du mardi au dimanche
-  Exposition à venir : Arantxa Tejedor du 14 septembre au 7 octobre  

andre cervera, poussan

andre cervera, poussan

andre cervera, poussan

06/04/2012

Alain Zarouati et la magie du quotidien à Poussan (Foyer des Campagnes

 

alain zarouati, poussan

 

Alain Zarouati, artiste plasticien investit en avril le foyer des Campagnes de Poussan. Son credo : rêver les yeux ouverts. Le vernissage de l’exposition aura lieu le vendredi 6 avril à 18 h 30. A voir jusqu'au 22 avril.

Né à Alger en 1958, Alain Zarouati passe son adolescence à Paris puis s'installe à Nîmes pour y étudier aux Beaux Arts. Il expose en France et à l'étranger, anime des ateliers d’art plastique dans les écoles et associations culturelles. Il vit et travaille à Sète. 
Les rapports humains, le duo homme/femme, les mythologies, le symbolisme, la magie du quotidien, le dérisoire et la futilité utilisés sans cynisme sont les éléments récurrents de son inspiration. Sur le plan pictural et graphique, il picore Munch et Klimt de la Vienne début de siècle, mâche « Métal Hurlant » se fait « Hara Kiri » et déguste de la B.D en avouant un fort appétit pour le design et la déco, assaisonne les couleurs et leur foisonnement par coulures, grattages et autres frottages.
 
Entre tragédie et comédie, ombre et lumière, figuratif et abstrait, humour et désespoir, dans les tableaux de Alain Zarouati tout est duo, serti dans un décorum coloré, joyeux et primesautier. Vu de loin la composition peut-être agréable à l'oeil, mais que l'on se rapproche et les signes se déchaînent, les symboles éclatent et l'on constate que ce qui est représenté n'est que le vernis qui recouvre une expression bien plus dérisoire, réaliste et humaine.

 

alain zarouati, poussan

17/03/2012

Alain Zaraouati, Maxime Lhermet, André Cervera et Arantxa Tejedor : les invités de la nouvelle saison d'art contemporain de Poussan

 

poussan

Ancien chai viticole au centre du village, le Foyer des Campagnes, salle municipale polyvalente, est un lieu populaire, emblématique de la vie culturelle locale depuis les années 70. Les poussannais s’y rencontrent régulièrement lors du carnaval et autres occasions festives.
Depuis l’été 2004, il se propose comme lieu dédié à l’art contemporain. Au fil des expositions de peinture, parfois associée à la sculpture, il a trouvé sa place dans le paysage culturel régional par la qualité de sa programmation. Équipé d’armatures d’aluminium modulables, habillés de tentures noires ou blanches, ce lieu d’exposition est un studio de mise en scène aux volumes transformables, aux jeux de lumière variés.
Les structures intérieures délimitent des espaces, proposent des parcours qui permettent un cheminement intime dans l’oeuvre exposée. Les dimensions de la salle rendent possible l’accrochage de nombreux grands formats, ce qui a permis de présenter de belles rétrospectives. Les artistes sont invités à mettre en scène leurs oeuvres, chaque exposition est un évènement dans sa conception scénographique.
Le service culture de la Mairie de Poussan à réussi le pari de fidéliser un public chaque année plus nombreux, et à proposer aux poussannais une ouverture à l’art, un espace de rencontre et d’échange avec les artistes, en initiant notamment un programme pédagogique à destination des scolaires. 

              Les prochaines expositions d’art contemporain au foyer des Campagnes de Poussan : 

                        - Alain Zaraouati 6/22 Avril 
                        - Maxime Lhermet 27 Avril/20 Mai 
                        - André Cervera 25 Mai/1er Juillet 
                        - Arantxa Tejedor 14 Septembre/7 Octobre

poussan

10/09/2011

Poussan: les enchevêtrements mystérieux d'Odile Boniface

Dernière exposition de l'année au foyer des Campagnes de  Pousan qui reçoit Odile Boniface. A voir jusqu'au 25 septembre.

Odile Boniface entre en 1974 aux Beaux-Arts de Paris dans l’atelier de Gustave Singier. Dès 1977 elle expose dans des lieux privés , des centres culturels et des salons. En 1979 elle fait une exposition personnelle au musée Charles Péguy d’Orléans et participe pour la première fois au salon Réalités Nouvelles. Elle présente alors un ensemble d’œuvres abstraites. 
Aujourd'hui, c’est au sein de la nature-même que l’artiste puise depuis toujours son inspiration :«Parce que, dit-elle, en dehors de certaines œuvres d’art et des visages, c’est pour moi le lieu unique de tous les sentiments, de toutes les émotions, dans un perpétuel renouvèlement, c’est aussi le lieu du beau. »
Cet artiste entraîne le visiteur dans un plongeon au cœur d'une matière colorée et des enchevêtrements mystérieux.

boniface1.png

boniface2.png

08:00 Publié dans Expositions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boniface, poussan |  Facebook | |  Imprimer | |

05/06/2011

Michel Rauscher fait escale à Poussan jusqu'au 12 juin

 Une autre exposition à ne pas rater! Elle se tient Poussan au foyer des Campagnes. A voir, donc, les chaudes et dépaysantes toiles de Michel Rauscher. Vernissage de l'exposition le vendredi 27 mai à 18h30.

Peintre et photographe Michel Rauscher vit dans le Sud de la France. Grand voyageur, amteur d'horizons nouveaux, il parocourt le monde avec une prédilection pour l'Afrique. Autodidacte, il promène sa curiosité sans fin, en quête de couleurs, de lumière et d'authenticité, sur des terres qui le fascinent.
"Chacune de mes peintures, dit-il, est une étape de la merche sur u chemin d'espoir. Elle renferme l'echo des mots et le souvenir de sourires. Un geste, des traits et des couleurs offerts deviennent un dialogue. L''espace s'ouvre, on devine le vent, on oublie le temps. La lumière irradie"

michel Rauscher 1.jpg

michel rauscher 2.jpg


Pratique:
-Foyer des Campagnes, Poussan (Hérault)
- Visite de l'exposition jusqu'au 12 juin 
- Tous les jours de 17h à 20h

15/05/2011

Claire Aton à Poussan : le pays des rêves et des envies

atonbis.jpg

La saison 2011 des expositions d'art contemporain de la ville de Poussan a commence en ce début du mois de mai avec le vernissage, ce vendredi  6 mai,  de l'exposition de Claire Aton. A voir jusqu'au 22 mai. 
L'exposition retrace son cheminement depuis ces premières toiles à Lyon (grandes toiles souvent de format carré très colorées, vision interprétée de ses rêves et envies; Puis, la (souvent pluvieuse) Normandie avec ses fascinants docks du Havre, ses grues colossales, fumées et vapeurs, ses navires tankers au long cours et sa mer plus verte qu'azur; Vient l'arrivée dans le sud, Saint-Mathieu de Tréviers, puis Gigean et sa peinture devient plus abstraite. C'est aussi la Plage, avec le jeu de ses acteurs observant, observés

atonbois.JPG


A voir : au Foyer des Campagnes de Poussan jusqu’au 22mai, chaque jour de 17h à 20h

19/09/2010

Moment de détente à Poussan : avec Dadou, dessinateur-humoriste

Après le succès de l'exposition consacrée à Lassalvy en 2009, le foyer des campagnes de Poussan termine sa saison d'exposition par le dessin humoristique, en accueillant Dadou.

Dadou, originaire de Sète, croque les scènes de la vie dans ses dessins en y mettant une grosse dose d'humour. Son CV donne une idée du personnage "surdoué en maternelle puis élève moyen au collège".  Au lycée, il passait son temps à carricaturer ses profs. Depuis, il collabore à différents journeaux dont Midi Libre) et magazines. Une partie des ses dessins est ainsi exposée à Poussan. Parcourir cette expo procure un joyeux moment de détente!

dadoubisbis.jpg

 

Foyer des campagnes, Poussan, jusqu'au 26 septembre, chaque jour de 17h à 20h

29/06/2010

Jean Rouzaud à Poussan : l'émotion au-delà des lignes d'horizon

                                                                                                                                                                                                                                         poussanvbis.jpgNouvelle exposition lumineuse de Jean Rouzaud !Ce peintre sétois présente ses toiles au graphisme épuré dans le foyer rural de Campagne à Poussan. Un espace en majesté pour un artiste majeur. Une des plus belles expositions de ce début d'été.

Après l'école des Beaux Arts de Toulouse, Jean Rouzaud s'installe à Sète comme architecte. A l'époque, il traçait des lignes droites avec des règles et des équerres. "C'était des lignes mortes", dit-il. Dans les tableaux de cet l'architecte devenu artiste, des lignes, il y en a encore. Mais, elles dégagent des émotions. "Elles ne sont plus droites, j'ai voulu leur donner une vibration". Ces lignes rappellent celles de l'horizon. Ce sont des invitations au voyage. Des fenêtres ouvertes sur la vie.
Denoyers, Blondel, Soulages et Sarthou ont influencé cette artiste né en 1923.  Son travail pictural a évolué. Huile, acrylique. Mais sa technique est toujours la même. "Je peins en tournant autour de ma toile posée à plat, ", lâche-t-il avant de préciser "Mes tableaux peuvent se regarder dans tous le sens. Ils offrent ainsi des possibilités de lectures différentes." 
Ces compositions, conçues en bande horizontale et parallèles débordent de couleurs. Le rouge, le jaune et le bleu se mélangent dans des dégradés de gris. La Méditerranée est toute proche. rouzeaudbis.jpg 

Voir le diaporama de l'exposition : cliquez ici >>>>>

Visite de l'exposition jusqu'au 11 juillet, chaque jour de 17h à 20h
Renseignements au 06 81 31 48 24