Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/12/2012

A découvrir : les trésors de l'art modeste à Sète

miam , setemiam, sete

 

Les trésors de l’art modeste sur une mise en scène d'Hervé Di Rosa et Bernard Belluc, à voir  dans des caravanes ou dans des vitrines du MIAM. 
Cette collection a pour ambition de changer le regard que porte le spectateur sur ces arts marginaux et de les rendre accessibles à tous.
Son fonds est constitué de milliers d’objets emblématiques de l’art modeste : cadeaux Bonux, farces et attrapes, soldats Mokarex, pochettes-surprises, poupées Barbie, figurines des années 70 et 80..., tout ce que l’on jette ou que l’on oublie dans les fonds de tiroirs.
Ces objets manufacturés ou artisanaux, souvent clinquants, inutiles et bariolés, viennent des périphéries de l’art naïf, de l’art brut ou de l’art populaire.
Pratique:
- Du samedi 15 décembre au dimanche 17 mars
- Musée International des Arts Modestes, 23 quai Maréchal de Lattre de Tassigny, Sète
- Tel. : 04 67 18 64 01
- Horaires d'ouverture : 10h/12h ; 14h/18h tous les jours sauf lundi.
-  Tarifs : 5euros , 2 euros  étudiants et enfants + 10 ans, 3 euros  groupes plus de 10 personnes.

09/12/2012

Le poète libanais Salah Stétié au musée Paul Valéry à Sète en décembre

 salah stétié,sète,musée paul valéryDepuis samedi et jusqu'au 31 mars, le Musée Paul Valéry de Sète  présente Salah Stétié et les peintres : une exposition qui allie poésie et arts plastiques et propose un regard d’ensemble sur les liens que le poète a su entretenir avec les artistes.
Au cours des trente dernières années, Salah Stétié a publié plus d’une centaine de livres réalisés en collaboration avec de nombreux peintres, parmi lesquels figurent notamment Alechinsky, Kijno, Tapiès, Titus Carmel, Zao Wou-Ki, Jan Voss ou, tout dernièrement Viallat, Woda.
Ils seront  intégralement rassemblés – éditions originales, éditions limitées – aux côtés de manuscrits du poète et de nombreuses œuvres des quelque 70 artistes qui ont collaboré à ces publications.
 L’exposition propose un parcours fondé sur la chronologie de la première collaboration du poète avec chacun d’eux, offrant ainsi une lecture claire de collaborations qui parfois relevèrent d’une seule réalisation, parfois de plusieurs. La présentation conjugue livres d’artistes et une centaine d’œuvres des artistes ayant collaboré avec Salah Stétié, proposant simultanément par là-même un vaste panorama de l’art contemporain.


salah stétié,sète,musée paul valéryDe multiples animations vidéo permettent par ailleurs de « feuilleter » de nombreux ouvrages exposés. Poète libanais ayant choisi d’écrire en français, Salah Stétié occupe une place considérable dans la poésie contemporaine. Au carrefour des cultures arabe et européenne dont il a été simultanément nourri, il est l’auteur d’une œuvre poétique abondante et dense, à laquelle s’ajoutent de nombreux essais, traductions de poètes arabes, textes sur l’art.salah stétié,sète,musée paul valéryEn quête perpétuelle d’un espace de rencontre, de conciliation, dans une Méditerranée plurielle, il est assurément l’un des plus éminents représentants de ces deux rives d’un monde dont l’actualité ne cesse d’être en mouvement.
Parallèlement à l’exposition présentée au Musée Paul Valéry, une exposition de la toute récente donation Salah Stétié est organisée à Paris par la Bibliothèque Nationale de France du 5 mars au 14 avril 2013.

musee paul valery, sète

07/12/2012

Olivier Carmen , 'Des bruits de voile" et la divine "Callas" à la galerie Faurie (Sète)

 

olivier carmen, galerie faurie, sète

 

A la Galerie Yves Faurie à Sète, "Bruits de voile" une nouvelle exposition d'Olivier Carmen. A voir jusqu'au 20 janvier.
Dans sa dernière exposition, Olivier Camen redonnait avec "Mémories", une nouvelle vie aux stars des années 40.  Une manière pour le photographe de rendre hommage aux actrices de l’âge d’or d'Holywood.
Cette fois, c'est au tour de Maria Callas, la divine, d'étinceler à travers les toiles brodées de ce  jeune artiste monptelliérain.  "Je travaille sur la mémoire, qu'elle soit individuelle ( La robe couleur du temps) ou collective (Memories, Le bruit de la soie). Quelque soit le sujet, j'ai besoin d'y trouver un écho à ma propre histoire. J'ai un rapport très fort à l'image, c'est probablement pourquoi je pars toujours d'un support photographique, presque toujours en noir et blanc.
Techniquement, j'agrandis un document et je le fais tirer sur toile par le biais de la digigraphie. Le changement d'échelle révèle des choses qui étaient invisibles à l'oeil. Je colorise alors le document, je me mets à le "rêver". Je commence à me l'approprier.
Vient ensuite le travail du fil et de l'aiguille qui est un moyen pour moi de créer une dimension intime avec le sujet, d'instaurer un dialogue entre passé et présent. Enfant, je pouvais passer des heures à admirer mes grands-mères broder. Le temps semblait ralentir... Broder c'est comme dessiner, on est dans le trait. Quelque soit le sujet, je tente simplement d'être dans l'évocation, dans l'intuitif. J'essaye de m'effacer derrière le sujet. J'espére que mon travail vous touchera", explique l'artiste.
 

Pratique:
Galerie Yves Faurie 5, rue Lazare Carnot, Sète
- Tél. 04 67 51 94 10

olivier carmen, galerie faurie, sète

27/11/2012

"Vide-atelier" d'Alex'Sandra ce week-end à Sète

alex'sandraAlex'Sandra ouvre son atelier ce week-end pour un "Vide-Atelier" avec des prix intéressants sur un bon nombre de ses toiles et de ses gravures.
 La peinture d'Alex'Sandra est le champ actif d'une imprévisible expérience visuelle. Cette artiste qui a parcouru le monde ne cesse de redessiner des lieux profonds et ailés empreints de paradoxes et d'interrogations.
Ce vide-atelier est une occasion de voir ou revoir le travail d'Alex'Sandra installée à Sète après son voyage autour du monde en bateau et profitez des prix très intéressants sur plus de cent toiles et gravures à la veille des fêtes pour faire vos cadeaux de Noël !
Pratique:
- Atelier Le Belvédère, 89 rue du Languedoc (dans le quartier de la Corniche) à Sète
- Tél : 06 08 42 30 30
- les samedi 1er et Dimanche 2 Décembre de 10h à 13h et de 14h à 19h
- Entrée libre et gratuite. 

alex'sandra

 

05/11/2012

Marcel Dinahet, Régis Pinault et Olivier Bartoletti à l'affiche au Crac de Sète cet automne

À Sète, à la suite de la grande exposition estivale de Michel François, où la dimension du paysage était présente en filigrane, le CRAC Languedoc-Roussillon de Sète ouvre sa saison d’automne à trois artistes en proposant trois expositions personnelles : "Regarder la mer" de Marcel Dinahet; "Etat second" de Régis Pinault; et "La playa del sordo" d'Olivier Bartoletti. A voir jusqu'au 13 janvier.Pratique:
-
26 quai Aspirant Herber, Sète
- Tel 04 67 74 94 37

                                           Regarder la mer" : Marcel Dinahet

L’oeuvre de Marcel Dinahet est étroitement liée au littoral. Depuis le début des années 1980, il parcourt les paysages terrestres et sous marins avec sa caméra. La démarche de Marcel Dinahet serait celle d’un arpenteur qui explore la face cachée du familier. Pour son exposition intitulée , l’artiste réalise un projet sur le littoral languedocien (vidéos et photographies) augmenté d’une performance chorégraphiée avec la participation des danseurs du Centre National Chorégraphique Montpellier Languedoc-Roussillon. Il présente plusieurs autres dispositifs vidéos parmi lesquels seront programmées deux séances de projection de «Finisterrae», film de Jean Epstein de 1929.Né en 1943 à Plouigneau, Finistère, vit et travaille à Rennes.

 

marcel dinahet

 

                                                Etat second: Régis Pinault

Sous l’intitulé , l’exposition de Régis Pinault - dédicacée à Yvon Nouzille - propose un paysage mental construit à partir d’un ensemble d’objets de taille humaine dispersés dans plusieurs espaces considérés comme un seul plateau technique de théâtre ou de cinéma.
L'artiste associe à ce projet deux oeuvres réalisées en collaboration avec les artistes Ann Veronica Janssens (“ Pick up ”) et Valérie du Chéné ("Vision de nuit").
La particularité du projet de Régis Pinault est d’impliquer le visiteur dans son processus de réflexion. Etat second est un travail sur la perception qui joue sur la défocalisation du regard.

regis pinaut


                                            La playa del sordo : Olivier Bartoletti

Au premier étage, la project-room est dédiée au projet d’Olivier Bartoletti : l’artiste sillonne les plages, son exploration est de l’ordre de la quête. Depuis 2002, Olivier Bartoletti a délocalisé son atelier sur le littoral méditerranéen où il vit, entre la France ( Languedoc-Roussillon) et l’Espagne (Catalogne), afin de prendre en compte dans sa pratique le territoire environnant. “ J’ai réglé l’économie de ma pratique de façon à créer les conditions qui me permettent d’articuler une critique de la représentation par la production d’objets esthétiques qui sont le fruit d’une expérience singulière d’art et de recherche : une ego/géo-politique. Olivier Bartoletti né en 1973 à Montpellier Vit et travaille à Barcelone, Espagne & en Camargue, France

olivier bartoletti

27/10/2012

Les possibilités de l'auto-portrait à l'atelier spirale de Sète

"Autoportraits" : une exposition de Julian Flynn à l'atelier Spirale, 13 rue Rouget de Lisle à Sète. Exposition ouverte les 27, 29 octobre et les 1er et 4 novembre de 9h30 à 17h visite sur RDV au 04 67 95 08 48 ou 06 61 73 47 13.

Cela fait une vingtaine d’années que Julian Flynn sonde les possibilités extrêmes de l’autoportrait photographique. Dans ces photos il exploite la différence entre le regard humain et celui de l’appareil argentique. La forme humaine perd ses aspects biographiques et devient témoin de quelque chose qui reste au delà de l’individu. Pour cette exposition Julian montre des oeuvres récentes inédites et une sélection de tirages de ses séries précédentes.

kulian flynn

16/10/2012

Les regards de geisha d'Aude Jonquères d'Oriola à Sète

La galerie Dock Sud (Quai Aspiran Herber, Sète) présente l’artiste-peintre Aude Jonquères d'Oriola. Vernissage ce mardi 16 octobre à partir de 18h00. Exposition à voir du 16 au 30 octobre.

Le regard et l'imagination d'Aude Jonquères d'Oriola permettent de raconter et assembler les choses dispersées, les sensations fugaces et les bouleversements profonds.
L'ouverture magique sur un "carré d'âme" vit à travers l'interprétation de chacun. Ceci résume bien notre rapport à l'oeuvre. De l'art et la vie intimement liés résulte une représentation unique car le geste naît dans l'instant ne raconte jamais la même histoire.
" Si je parle de fracture, de faille, de blessure, de désolation et d'espoir, explique l'artiste, c'est que la vie reprenant son droit bouleverse le cours de son existence. Les fleurs meurent dans la boue, les hommes se relèvent et la vie continue. Pluie de galets, torrent de boue, soleil blanc, poisson sur l'herbe nous rappellent notre place dans l'ordre du monde.Le regard intemporel de la geisha contemple notre infinie complexité."
Pratique:
- Galerie Dock Sud, 2 quai Aspirant Herber, Sète
- Tel.  04.67.74.00.77
- www.dock-sud.com

aude jonqueres d'oriola

 

 

09/10/2012

Le clin d'oeil à Poussin de Philippe Pradalié : galerie Yves Faurie à Sète

 

La galerie Yves Faurie présente jusqu'au 20 novembre une expo du peintre Philippe Pradalié : "Les saisons du Mas Rouge" : un clin d'oeil à Poussin. Expo ouverte du mardi au samedi de 10 à 19h.
Formé à l'école des Beaux-Arts de Montpellier (1957-1958) où il croise notamment Bioulès, Viallat et Dezeuze, Philippe Pradalié poursuit un travail figuratif. Il revient aux sources même de la modernité : Corot, Manet et surtout Bazille qu'il découvre avec admiration au musée Fabre, non sans un détour par l'art de l'américain Edward Hopper. Paysages méridionaux, friches industrielles du port de Sète, vues de Paris ou de Montpellier composent un univers tranquille et chaleureux, étrangement dépassionné.
Un an après, une rétrospective au Musée Fabre à Monptellier, Philippe Pradalié, dans cette exposition réactualise les héros mythologiques en leur donnant les traits des voisins du Mas Rouge, un domaine viticole près de Frontignan. L'artiste dans cette allégorie des saisons, fait revivre avec réalisme kitesurfers et vendangeurs sur fond de forêts de pins et des ciels immenses. A ne pas rater!

Pratique:
-
Expo ouverte du mardi au samedi de 10 à 19h.
- 6 quai Léopold Suquet, Sète
- Tel. 04 67 5194 10

 

philippe pradalié

Laurent Galassi, Gérard Paul et Ottmar Hörl : "Carnets de voyage" à la galerie Plurielle à Sète

La galerie Plurielle à Sète orésente "Carnets de voyage". Une exposition avec le peintre Laurent Galassi, le photographe Gérard Paul et le sculpteur Ottmar Hörl; A voir  jusqu’au 12 Novembre.

Laurent Galassi (peintures) : comme Hopper, Laurent Galassi est le peintre du réel quotidien. Ses tranches de vie magnifiées par son utilisation de la lumière et de ses réflexions, qui fait que chaque détail devient signifiant, créent une impression d’intimité que le regard dénude.
Galassi, en effet, peint moins une histoire qu’un état d’esprit, qui, présenté dans une sorte de banalité, rend à la fois universelle et privée la scène que l’on observe. Instants figés dont la technique, savant cocktail d’éclairage et de cadrage rossellinien, doivent beaucoup au cinéma néoréaliste italien. Ses tableaux ignorent le spectateur, tout comme ses modèles dont les regards sont ailleurs. Et c’est bien par ce franchissement indiscret de la frontière privée que l’artiste habilement vous incite à être un peu voyeur… A moins que vous ne soyez vous-même le commanditaire de votre mise en scène!

laurent galassi

Gérard Paul (photographies) : alors qu’il est des peintres qui s’inspirent d’une réalité universelle pour en faire ressurgir l’intimité de l’instant, il est en retour des photographes qui, tel Gérard Paul, maîtrise la parenthèse de l’espace et du temps pour, en frôlant l’image et l’idée qu’on s’en fait, en révéler la réalité cachée.
Une ombre, un reflet, une onde nous donne alors à savourer une certaine conscience de l’éternité. Et tandis que « l’autre possible » joue avec le translucide du plexiglas, tandis que la fibre de la toile transforme ombres et lumières en compositions abstraites, l’image recryptée par Gérard Paul sans aucun montage, ni trucage, devient alors tableau de maître ou peinture abstraite, dont la palette irisée fait vibrer l’espace dépouillé autant que l’infini du détail.
Ici aussi l’artiste donne à chacun la liberté de s’approprier cette indéfinissable sensation de déjà vu, ainsi que celle d’en choisir support et format.

gerard paul

Ottmar Hörl (sculptures) : habituellement, Hörl va à la rencontre des gens là où ils sont, dans la rue, dans les zones de grande circulation, sur les places, là où son expérience lui a prouvé que les gens sont le plus accessibles ; car avec ses installations, Ottmar Hörl est avant tout un artiste de la communication. Ici donc, ses réalistes multiples, isolés de leur multitude, retrouvent leur caractère accessoire pour devenir trait d’union plastique, lien de cohésion poétique, ou synthétique moyen d’appréhension du message. Otarie, nain de jardin, rose géante,… La « chose », quelle qu’elle soit, ordinaire ou imaginaire, trouve alors toute sa place dans ce rêve mêlé de réalité, dans cette expo-sitcom de notre temps, échantillon de regards, bribes de vie.

ottmar horl

Pratique:
- Galerie Plurielle, grand’rue Mario Roustan, Sète
- Du lundi au dimanche De 10h à 12h30 et de 15h à 19h (Fermé mardi et jeudi, sauf jours d’escale de croisière)
- Ouverture sur rendez-vous au 04 67 43 37 71 ou 06 69 65 23 09

06/10/2012

Les peintures de Lucien Puyuelo : hommage à Sète et enchantement

 

lucien puyuelo, sète

La Galerie Dock Sud à Sète présente en permanence des grands formats du peintre sétois Lucien Puyuelo (1927/2003). A ne pas rater!

Lucien Puyuelo (1927-2003) est né à Sète où il résida toute sa vie. Peintre autodidacte, compagnon de Lassale, encouragé et guidé par Francois Desnoyer, puis membre de l'école de Sète avec les Couderc, Bessil, Sarthou. Son œuvre est une véritable ode à notre ville, au port, à la mer.
Découvrir son travail, c'est plonger dans cinquante ans de la ville de Sète. Il a peint les marins, les pécheurs, les femmes, les poissons, les coquillages, les bateaux, les quais, les ponts, les fêtes, la foule, les joutes, l'étang, les plages, les oiseaux.  Un espace dans la galerie lui est dédié en permanence. Allez le découvrir, c'est un véritable enchantement !

Pratique:
- Dock Sud 2 quai de l’Aspirant Herber, Sète
- Tél. : 04 67 74 007

lucien puyuelo, sète